Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

La crèche de Noël de la Mairie de Melun n’est pas une atteinte à la laïcité

La crèche de Noël de la Mairie de Melun n’est pas une atteinte à la laïcité

Communiqué des AFC de Melun :

La mairie de Melun a installé une crèche de Noël à l’Hôtel de Ville et comme chaque année certains s’en offusquent, notamment certains élus d’opposition et la Fédération des libres penseurs de Seine-et-Marne qui envisagent un recours en justice.

Loin d’abonder dans leur sens, l’AFC de Melun apporte tout son soutien à la mairie de Melun et remercie l’équipe en place pour cette belle crèche.

Nous rappelons tout d’abord qu’installer une crèche n’est pas un acte de prosélytisme religieux mais, comme le dit M Vogel maire de Melun, que la crèche « est un élément de notre histoire, du patrimoine ». Si les contestataires souhaitent à tout prix retirer toute référence religieuse de l’espace public, à quand le retrait des sapins et du père Noël dont l’image pourrait être vue comme une référence trop explicite à Saint Nicolas ? Qu’ils le veuillent ou non, Noël est une grande fête dans notre pays du fait de notre histoire chrétienne, nous ne pouvons pas garder Noël et effacer tout le reste. A ce moment-là nous ne fêterions plus Noël, tout simplement. Et s’ils souhaitent purement et simplement supprimer Noël, c’est que leur idéologie les intéresse plus que les réalités du terrain et les aspirations des Melunais. Qui peut se sentir blessé par la vue d’une crèche ? Un enfant posé dans une mangeoire et entouré de ses parents, de bergers venus le contempler.

Nous regrettons que par idéologie, des gens cherchent à tout prix à faire disparaître la crèche de Noël, qui véhicule un message de Paix et d’Espérance, pour faire de Noël une fête purement commerciale, au service des acteurs du mondialisme et de la grande distribution.

Partager cet article

5 commentaires

  1. Bravo, Monsieur le Maire !
    👏👏👏👏👏

  2. A quand la dissolution des “libres penseurs” ?
    Qui ne sont ni libres ni penseurs mais qui commencent sérieusement à nous les casser.

    On pourrait les envoyer en Chine en échange de chinois chrétiens persécutés.

  3. Il me semble qu’il est tout à fait dans la nature de ceux qui nous gouvernent, c’est à dire de la franc-maçonnerie depuis Giscard, de ne pouvoir supporter les crèches : quand on assassine les enfants à tour de bras par la légalisation de l’avortement, comment voulez vous que ce témoignage de la beauté de l’enfant nouveau né entouré de ses parents homme et femme, ne déclenche pas haine, colère et rejet. Tout ce qu’ils veulent détruire est là, devant eux, ces gens là ne peuvent plus supporter de voir cela. Ce n’est même pas une question de foi, c’est une question d’humanité toute simple. Tout les exaspère dans une crèche : l’enfant, le couple formé d’un homme et d’une femme, paisiblement heureux d’avoir donné la vie…comment voulez-vous qu’ils acceptent cela ?
    Mais l’Enfant a déjà vaincu , Bon Noël !!! Claire

    • Bonjour Claire. Serait-ce qu’ils ne peuvent plus supporter aussi qu’on puisse naître dans une étable parce qu’il n’y a plus de place dans la salle commune, parce que les restaurants et les hôtels sont fermés à cause du covid… 😉 Bien à vous.

  4. du passé faisons table rase pour le remplacer par les moeurs des grandsremplaçants musulmans

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]