Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

La crèche de la cathédrale de Sées subit une tentative d’incendie

Une information de l'Observatoire de la christianophobie :

Sée"Samedi 21 décembre, après midi, des personnes ont tenté de détruire la crèche de la cathédrale [Notre-Dame] de Sées (Orne) par le feu. Ils ont incendié le berceau de Jésus (qui était bien entendu vide). Par bonheur, une paroissienne est passée par ici et a retiré le berceau enflammé de la crèche faite de bois et de paille et donc très inflammable. Au delà du symbole qui nous affecte tous, ces irresponsables ont mis en danger un monument d’une grande beauté (la cathédrale) et ses nombreux visiteurs. Une plainte a été déposée à la gendarmerie. À la messe de ce dimanche, Monseigneur [Jean-Pierre] Brard, vicaire de la paroisse (il porte le titre de Monseigneur car il est prélat de Sa Sainteté) a invité les fidèles à prier pour les incendiaires afin qu’ils soient touchés par cette grâce dont ils ont tant besoin."

Je vous écris ce mail pour vous faire savoir que samedi 21 décembre, après midi, des personnes ont tenté de détruire la crèche de la cathédrale [Notre-Dame] de Sées (Orne) par le feu. Ils ont incendié le berceau de Jésus (qui était bien entendu vide). Par bonheur, une paroissienne est passée par ici et a retiré le berceau enflammé de la crèche faite de bois et de paille et donc très inflammable. Au delà du symbole qui nous affecte tous, ces irresponsables ont mis en danger un monument d’une grande beauté (la cathédrale) et ses nombreux visiteurs. Une plainte a été déposée à la gendarmerie. À la messe de ce dimanche, Monseigneur [Jean-Pierre] Brard, vicaire de la paroisse (il porte le titre de Monseigneur car il est prélat de Sa Sainteté) a invité les fidèles à prier pour les incendiaires afin qu’ils soient touchés par cette grâce dont ils ont tant besoin. – See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/orne-tentative-dincendie-de-la-creche-de-la-cathedrale-de-sees#sthash.AB0rH39t.dpuf

Partager cet article

11 commentaires

  1. La femen-isation de la république à l’oeuvre, avec la satisfaction complice de la clique maçonnique au pouvoir.

  2. Sans vouloir jeter le doute sur ce début d’incendie, car malheureusement les profanations d’églises sont plus nombreuses qu’on ne pense, je voudrais faire part d’une remarque personnelle : dans les 2 églises que j’ai visitées hier, il y avait une quantité impressionnante de paille dans la crèche ,et des cierges vraiment très proches …
    C’est un danger réel dont on ne parle pas assez.

  3. A Sées, méfiez-vous aussi à la chapelle de l’immaculée, ouverte sans être gardée. Un jour elle sera vandalisée.

  4. C’est l’une des plus belles cathédrales gothiques de France.
    Syrie, Libye, Egypte, Turquie, France: les chrétiens de plus en plus attaqués, et le Pouvoir ne dit rien.

  5. Si vous voulez venir prier près de la crèche profanée : Messe de la Nuit de Noël présidée par Mgr HABERT, évêque de Sées en la cathédrale de Sées à 22 heures

  6. Dans un pays ou les zélites et les merdias adulent les femens, en les excusant dés qu’elles vont un peu loin pour calmer le bon peuple qui rassuré vaque à autre chose, consacrent aussi de longs temps “d’information” à la libération des membres du groupe “pussy Riot” dont le caractère blasphématoire et anti-chrétien est soigneusement gommé il n’y a pas avec ce régime à attendre d’amélioration dans les diverses attaques criminelles dont l’Eglise est l’objet.

  7. Qu’un groupe d’étudiants en goguette laisse un graffiti sur le mur d’une synagogue,
    Que quelques amateurs en manque d’esacalade se hissent sur le mur d’une mosquée en construction,
    Et voilà le Gouvernement en transe. Calamité! Calamité!
    “Ils ont osé!”
    “La bête immonde est de retour!”
    “L’extrême-droite montre bien là son vrai visage!”
    “L’honneur de la République est bafoué!”
    “Il faut les mettre hors d’état de nuire!”
    Mais, que l’on saccage les pierres tombales des cimetères chrétiens,
    Que l’on vienne détériorer les nouvelles cloches de Notre-Dame-de-Paris” dans la cathédrale même,
    Que l’on s’en prenne aux autels mêmes de certaines églises,
    Que des scènes de plus extrême impudeur s’y produisent
    Que l’on incendie le berceau de paille du Petit Jésus dans la crèche d’une église,
    Alors là, c’est le règne du silence. Habituellement si prompt à réagir, le gouvernement ne se manifeste que par un silence étourdissant.
    Alors, quel crédit lui accorder ?
    Mérite-t-il une once de respect?
    Il suscite la rage et la colère.

  8. En qualité de citoyen Français, j’attends une réaction de monsieur Valls ministre de l’intérieur en charge des cultes.
    A quelques jours de Noël son silence serait inadmissible.
    Dans ce cas, après ses prises de paroles à propos d’autres religions, cela indiquerait clairement qu’au plus haut de l’Etat on considère les CATHOLIQUES comme des sous citoyens et des sous français.

  9. …silence radio, silence télé… par contre TFI s’indignait hier soir sur une tête de porc posée devant une mosquée…….

  10. «À la messe de ce dimanche, inviter les fidèles à prier pour les incendiaires afin qu’ils soient touchés par cette grâce dont ils ont tant besoin.”»
    Grotesque ! On ne prie pas pour ses propres besoins et on ne demande pas l’intercession divine pour que des gens qui viennent de commettre un acte soient éclairés dessus …. dès lors que l’acte a été commis en toute connaissance de cause. Le vicaire pourrait commencer à se rendre compte qu’on n’est plus sous Ponce Pilate à l’époque de Jésus quand pas grand monde savait qui il était et commettaient des péchés sans savoir : “car ils ne savent pas ce qu’ils font” […] Ceux, celui ou celle qui ont incendié ce berceau savaient très bien, ils ont eu 2000 ans pour se faire à l’idée. En appeler à la grâce, quelle veulerie spirituelle ! Que ferait Jésus aujourd’hui ? Ils tiendrait compte des circonstances, comme il l’a toujours fait. On ne traite pas un champ labouré où les nuisibles se sont adaptés au traitement de la même façon qu’on traite la terre en friche d’il y a 2000 ans, c’est toute l’idée du nouveau testament.
    [Pas d’accord. Le Salon beige a d’ailleurs appelé à prier pour la conversion de Pierre Bergé, autrement dit, pour qu’il se laisse toucher par la grâce. Saint Matthieu, 5, 43-45 : “Vous avez appris qu’il a été dit: Tu aimeras ton proche, et tu haïras ton ennemi. Et moi je vous dis: Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent, afin que vous deveniez enfants de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et descendre la pluie sur les justes et sur les injustes.”
    L.T.]

  11. *La rage et la colère*
    Qu’un groupe d’étudiants en goguette laisse un graffiti sur le mur d’une synagogue,
    que quelques amateurs en manque d’escalade se hissent sur le mur d’une mosquée en construction,
    et voilà le Gouvernement en transe. Calamité! Calamité!
    “Ils ont osé!”
    “La bête immonde est de retour!”
    “L’extrême-droite montre bien là son vrai visage!”
    “L’honneur de la République est bafoué!”
    “Il faut les mettre hors d’état de nuire!”
    Mais, que l’on saccage les pierres tombales des cimetières chrétiens,
    que l’on vienne détériorer les nouvelles cloches de Notre-Dame-de-Paris” dans la cathédrale même,
    que l’on s’en prenne aux autels mêmes de certaines églises,
    que des scènes de la plus extrême impudeur s’y produisent
    que l’on incendie le berceau de paille du Petit Jésus dans la crèche d’une église,
    alors là, c’est le règne du silence. Habituellement si prompt à réagir, le gouvernement ne se manifeste que par un silence étourdissant.
    Alors, quel crédit lui accorder ?
    Mérite-t-il une once de respect?
    Il suscite la rage et la colère.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]