La course à la réception par les ministres

Les ministres Christiane Taubira et Dominique Bertinotti ont reçu l'association "SOS Papa".

Du coup, les féministes enragent. Pas de problème : Najat Vallaud-Belkacem, Christiane Taubira et Dominique Bertinotti recevront, mercredi 6 mars, des associations féministes. 3 ministres contre 2 ministres (na na nère…).

Il n'empêche que les plus puissants restent les révisionnistes du mariage, le lobby LGBT : personne n'a réussi à être reçu par le président de la République, 24h après un ultimatum.

4 réflexions au sujet de « La course à la réception par les ministres »

  1. ODE

    bah, tant qu’on y est, pourquoi ne pas réinstaurer la vie de cour à Versailles, au temps de LXIV: grand lever, petit lever, être sur le chemin du roi, capter son regard, etc.
    Ah, on me dit que la différence c’est que LXIV avait été élevé toute sa vie dans la connaissance de la haute dignité de sa fonction, qu’il était un fin politique et que toute sa vie était, dès sa naissance, dédiée, vouée à l’Etat français (ou au Royaume de France comme on voudra).
    Il ferait beau voir que l’on demandât à M.Hollande et Mmes machin chose d’être dès le matin soumis à des obligations de réception des gens, soumis et voués tte leur vie à de grandes choses qui les dépassent telle l’unité du Royaume de France ou la difficile cohésion de la nation au-delà des intérêts privés, jour et nuit jusqu’à leur mort.
    Ils devraient essayer, ils deviendraient ptê un peu moins oublieux de l’énorme travail des Rois de France pdt des siècles.

  2. PK

    LA vraie conclusion est celle-ci : plus vous ne représentez personne et plus grandes sont vos chances de rencontrer le normal.
    Bref, du shaddock à l’état pur…
    De là à conclure que normal 1er ne représente personne…

  3. raphaël

    Selon la réactions des féministes, les pères n’ont plus aucune place dans la société, comme ils veulent parler avec les ministres, tout de suite elles cries, comme si c’était un scandale. Et bien sur nos nationaux socialistes, qui sont comme toujours à côté de la plaque, accours vers ses criardes. Nous pouvons appelés les trois ministres, les trois moustiquaires, car elles sont à la botte de la carpe Hollande et de son sinistre Ayrault.
    Cordialement raphaël

Laisser un commentaire