Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre / Pays : Etats-Unis

La Cour suprême des Etats-Unis supprime le sexe biologique

La Cour suprême des Etats-Unis supprime le sexe biologique

De Guillaume de Thieulloy sur IFAMNews :

La cour suprême des Etats-Unis – en particulier du fait du très décevant Neil Gorsuch, prétendument conservateur – vient de rendre un arrêt selon lequel toute discrimination fondée sur “l’orientation sexuelle” ou sur “l’identité de genre” était aussi prohibée que la discrimination fondée sur le sexe biologique ou sur la race. Ce qui devrait “logiquement” entraîner un “droit constitutionnel” pour les hommes “qui se sentent des femmes” de concourir dans les compétitions féminines; une interdiction pour les écoles catholiques de choisir des enseignants fidèles à l’enseignement moral de l’Eglise; une impossibilité d’interdire les toilettes des femmes aux hommes; et bien d’autres conséquences stupéfiantes et monstrueuses. Pour bien comprendre les enjeux de cette décision scandaleuse, je vous conseille la lecture de cet article. Mais nous aurons sûrement l’occasion d’y revenir. Car cette décision va avoir d’immenses conséquences: elle détruit le principe même d’une humanité sexuée; elle détruit toute liberté religieuse; elle détruit même l’existence même d’un mouvement féministe (si je peux non seulement me déclarer femme, mais encore vous obliger à le “croire” sous peine de poursuites judiciaires, il n’y a tout simplement plus de femmes!) – et va engendrer au moins autant de controverses “à gauche” qu'”à droite”.

Dans un article de Josh Hammer, traduit de l’américain par Constance Prazel pour Liberté politique, on lit :

[…] L’arrêt Bostock n’est pas une plaisanterie, et il met à nu la faillite morale et intellectuelle du mouvement juridique conservateur.

Disons-le dans les termes les plus directs : le mouvement juridique conservateur et ses divers vaisseaux institutionnels, comme la Federalist Society, ont fait échouer le conservatisme. Il est tout simplement impossible d’éviter cette conclusion simple – surtout à partir du moment où le coup est porté par Neil Gorsuch, qui est soutenu par la Federalist Society.

Des générations d’étudiants en droit ont désormais appris que le seul moyen approprié d’interpréter le droit est de se focaliser sur le texte tout en évitant les questions morales épineuses soulevées par les affaires. Mais comme le montre l’arrêt Bostock, même un juriste «textualiste» conservateur peut triturer un texte suffisamment pour lui donner un nouveau sens qui n’était tout simplement pas là lorsque le Congrès a élaboré une loi comme la loi de 1964. Pendant ce temps, un textualiste plus authentique comme Alito peut arriver à la conclusion opposée.

Le résultat est que la gauche légale fait entendre de bruyants arguments sur la justice et sur le bien, par ses lumières, et triomphe, tandis que la droite légale marmonne sur le textualisme.

Il va falloir quelque chose de plus pour arrêter une révolution judiciaire progressiste qui bouleverse le droit naturel, contrecarre les préférences du peuple et usurpe davantage le droit que nous avons, Nous, le Peuple, de faire voter nos lois au Congrès par des élus.

Les aigles juridiques conservateurs n’ont pas réussi à le faire. Ce dont nous avons besoin, c’est d’un mouvement juridique conservateur plus puissant, tout aussi disposé que la gauche à présenter des arguments moraux devant les tribunaux, fondés sur les principes de justice, le droit naturel (les règles ancrées dans notre nature même d’êtres humains), le bien commun et les  traditions religieuses et morales sous-jacentes à l’ordre constitutionnel anglo-américain.

Sinon, le mouvement juridique conservateur ne mérite rien d’autre que de périr.

Partager cet article

14 commentaires

  1. Si j’en crois le titre, ça va nous faire mal (surtout aux hommes !)

    • Et la greffe sur les femmes tout autant !

      Ce bouleversement de la loi naturelle et donc de l’ordre divin est la transgression ultime qui matérialise le “vous serez comme comme des dieux” du Serpent. Éternel renouvellement du péché originel consubstantiel de la créature. Le châtiment divin n’est donc pas loin.

      • Bonjour Collapsus. Certes, mais pourquoi le divin aurait il besoin de châtier ? Ce sera tout simplement la même chose de ce qui arrive quand on ne lit pas le manuel d’utilisation du concepteur et que l’on veut utiliser les choses pour ce qu’elles ne sont pas faites… Et bien ça bugg ou ça devient la catastrophe. Après on se pleint… Bien à vous.

    • N’oubliez pas : Pour ces gens-là, 2+2=5 !

      https://fr.wikipedia.org/wiki/2_%2B_2_%3D_5

    • Bonjour 2018. Certes, ils on l’air de vouloir castrer tout le monde… Quel intérêt d’avoir un sexe si on reproduit les humains par la clonage comme pour les robots ? Remarquons que les robots n’ont pas de sexe. Bien à vous.

  2. on exalte la nature dès qu’il s”agit d’ “environnement” et l’on s’empresse de la nier dès qu’il s’agit de nature humaine, sexuée.

  3. À force de jouer à ce jeu-là, j’ai bien l’impression qu’aux USA, la guerre de sécession n’est pas terminée. Ils feraient bien de se méfier !

    • Pierre Desproges résume très bien le fond du problème : « Savez-vous seulement quelle différence il y a entre un psychotique et un névrosé ? Un psychotique, c’est quelqu’un qui croit dur comme fer que 2 et 2 font 5, et qui en est pleinement satisfait. Un névrosé, c’est quelqu’un qui sait pertinemment que 2 et 2 font 4, et ça le rend malade. »
      Merci à Meltoisan pour son lien instructif.

  4. “Prions” pour que Trump soir réélu ; il abrogera cette stupidité. Cette loi, encore un avatar de la lutte menée par l’immonde gauche US, et son mascaret de zombies multicolores, contre la Vérité, la Beauté et la Bonté.

  5. Comment les iraniens appellent les USA déjà ? Le grand satan !!! La preuve par l’épreuve.

  6. J’ajoute que je vois mal des femmes tolérer dans leurs toilettes publiques, vestiaires etc, des tarés de sexe masculin ! Ça va clasher avec les féministes et à juste titre. Le royaume de satan reste divisé contre lui même.

  7. Le problème des juges américains “conservateurs” est qu’ils sont en fait très fausse-droite-molle, un peu du genre Pécresse, Juppé et consorts…

  8. Le reste de l’humanité doit regarder l’Occident en se disant que nous sommes totalement dégénérés, décadents et en phase terminale.

Publier une réponse