Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / Immigration

La Cour de Justice européenne favorable à la suppression de l’Aide Médicale d’Etat ?

Lu dans Présent :

"Un tantinet pressée par plusieurs pays membres croulant littéralement sous le poids croissant de l’immigration et du tourisme social, la Cour de justice européenne, prenant appui sur la directive 2004/38 relative à la libre circulation des biens et des personnes, a jugé mardi que les « Etats membres ne sont pas tenus d’octroyer des aides à des étrangers ne cherchant pas de travail ». Un arrêt qui constitue surtout un rappel à la loi et est largement insuffisant. Car c’est le principe même de la libre circulation qui doit être remis en cause. […]

En effet, la Commission européenne avait beau affirmer mardi qu’elle « a toujours estimé que le principe de libre circulation signifie le droit de se déplacer » et que ce dernier « n’est pas le droit d’avoir accès librement aux prestations sociales d’un pays membre », il n’en a pas toujours été ainsi. Alors que plusieurs Etats membres, tels que la Grande-Bretagne, mais aussi l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique ou encore l’Autriche, dénonçaient très justement en début d’année une situation devenue ingérable, Laszlo Andor, commissaire en charge des Affaires sociales, leur a répondu que « ce tourisme social est un mythe » et que « personne ne peut penser qu’il est aisé de s’installer dans un autre pays et d’y profiter sans délai des prestations sociales ». Sacré Laszlo ! Il devrait tenter l’expérience en France…"

La France a prévu dans son budget 2015 environ 1 milliard d'euros pour subvenir aux besoins médicaux des immigrés clandestins. La Cour de justice valide-t-elle ainsi la suppression de l'AME ?

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

5 commentaires

  1. N’empêche, qu’il s’agisse de l’AME, du regroupement familial ou de la légalisation de centaines de milliers d’immigrés illégaux au fil des ans, la responsabilité en incombe à l’Etat français et non à l’UE comme voudrait le faire croire le FN en disant que l’on ne peut rien faire pour résoudre la question de l’immigration sans quitter l’UE.

  2. Excellent ,mais ce n’est qu’un début .
    L’UERSS commence à trembler et tente de rectifier le tir .
    Nous ,ce n’est pas une restriction que nous voulons ,c’est comme dit Marine ramener l’immigration de 200 000 à 10 000.
    Et encore je trouver que c’est de trop.Notre bonté nous perdra.
    http://ripostelaique.com/cest-lessence-de-limmigration-musulmane-qui-pose-probleme-a-la-france.html

  3. Le pb est que la liberté de circuler, qui n’est pas forcément un mal en soi, est confondue avec le droit à s’installer n’importe où,
    et le pb se pose d’autant plus que ce droit est donné à des gens qui sont extra-communautaires.

  4. Même si elle était supprimée partout vous pouvez compter sur notre gouvernement pour continuer à la distribuer !

  5. Le PS ne fera rien pour réduire l’immigration en France vu qu’il est persuadé que pour être élu il lui faut les voix des anciens immigrés. Problème, vu comment ils sont perçus par les Français de souche après 2 ans d’amateurisme gouvernemental, des immigrés, il va leur en falloir des wagons.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services