Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / L'Eglise : L'Eglise en France

La Cour de cassation rejette une demande d’effacement des registres de baptême

Lu dans La Croix :

"La plus haute juridiction de l’ordre judiciaire français confirme le jugement de la cour d’appel de Caen du 10 septembre 2013, rejetant le pourvoi de René Lebouvier qui voulait obtenir du diocèse de Coutances le retrait de son nom des registres de baptême.

Ancien ouvrier boulanger et libre-penseur, René Lebouvier, 73 ans, avait déjà obtenu de voir la mention « a renié son baptême » figurer dans le registre de son ancienne paroisse, dans la Manche. Il voulait désormais obtenir du diocèse le retrait pur et simple de son nom."[…]

Et quand il sera devant son Créateur, René Lebouvier exigera de Lui d'être rayé à tout jamais des registres du ciel. C'est long, l'éternité, surtout privé de Dieu. Prions pour lui…

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

17 commentaires

  1. Même d’un point de vue athée, revendiquer la radiation de son nom des registres de baptême est une aberration. Il faut vraiment souffrir d’un dérangement mental pour consacrer une partie de sa vie à un tel combat.
    Sans compter que cette exigence équivaut à renier et à insulter ses parents.

  2. Quel c… !!!

  3. Oui, Marie Bethanie, prions pour lui, avec sincérité et fraternité.

  4. Les personnes qui désirent cela ont, soit des problèmes avec leurs parents, soit elles ont eu une mauvaise expérience avec un prêtre ou un membre de l’église. Et surtout, elles ne sentent pas la présence de Dieu dans leur cœur, elles sont malheureuses et aveugles. Dieu connaît la cause de leur “rage” et c’est lui qui juge de leur péché ou de leur inconscience.

  5. Ce ” libre penseur “, à l’ instar de ses coreligionnaires, a peur de la vie .
    La nature dérisoire de ses combats en témoigne.

  6. je suppose que les enfants circoncis pourront demander reparation pour cette mutilation opérée sans leur consentement…

  7. Il aura toute l’éternité pour “penser” à sa liberté perdue.

  8. « libre-penseur » : en clair, franc-maçon.
    C’est toujours pareil, « on » tente d’obtenir des avancées, sans jamais faire apparaître clairement la loge ou l’obédience qui poussent derrière.
    Le Prince du mensonge est toujours à l’œuvre…

  9. Papon dit : “je suppose que les enfants circoncis pourront demander reparation pour cette mutilation opérée sans leur consentement…”
    Et bien figurez-vous qu’aux USA des lobbies militent activement contre la circoncision que ce soit pour motif religieux ou par habitude hygièniste (cette pratique s’était en effet généralisée aux USA dès la naissance des petits garçons, en dehors de tout motif religieux) au nom du droit de l’enfant à ne pas voir son intégrité physique menacée en dehors de son consentement.
    D’ailleurs ces questions ont aussi fait l’objet de procédures dans d’autres pays européens et validés par la cour européenne en vue de restreindre la circoncision pour motif religieux.
    Avec l’interdiction de la fessée… On va finir aussi par bientôt refuser aux parents le droits de donner une éducation religieuse ou à faire entrer leurs enfants dans leurs communauté religieuse d’attachement par un sacrement ou un rite tant qu’ils ne seront pas majeurs en invoquant le prétexte que cela les prive de leur propre autodétermination religieuse…

  10. Il y a des moments où l’on comprend de mieux en mieux la parabole d’Einstein : “Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.”

  11. LE MONDE ENTIER GIT AU POUVOIR DU DIABLE, nous a prévenus le Christ.

  12. Effacer du registre des baptêmes c’est impossible car il reste baptisé jusqu’à la fin de ses jours.
    En outre, un feuillet de registre contient au recto comme au verso plusieurs inscriptions de baptisés. On ne peut donc ni arracher la page ni découper la case au cutter, au minimum recouvrir d’un cache ? mais l’inscription demeure.
    L’antichristianisme rend fou. Certains devraient invoquer saint Léonard, abbé en Limousin (mort en 560).

  13. Pourquoi ne demande-t-il pas à sa commune de naissance d’être rayé des actes de l’état-civil? Nous entendons souvent cette expression ridicule : ” Je n’ai pas demandé à naître!”
    Notre civilisation produit beaucoup de personnes dérangées.

  14. Même un athée se contreficherait d’être ou non sur un registre.
    Il ne s’agit nullement d’un dérangement mental.
    Seul le démon a intérêt à cela et PERSONNE D’AUTRE !

  15. Bonjour,
    Je suis moi-même dans le cas de ce Monsieur, à ceci près que je n’ai pas intégré la libre pensée, mais je respecte ce mouvement.
    Je ne conteste pas mon baptême, mes parents (avec qui je m’entends à merveille!) l’ont cru bon, et je n’avais à l’époque aucun consentement à donner. Mais maintenant j’ai mon propre consentement, donc je peux vouloir sortir d’une communauté (une secte à mes yeux) dont je n’ai jamais vraiment fait parti. Je suis donc en procès pour cela.
    Je suis juriste, et je vous signale que la Cour de cassation s’est manifestement trompée. Lisez la loi CNIL, toutes les réponses sont dedans. D’un point de vue laic, étatique, une religion n’est qu’une association ce qui implique le droit d’en sortir sans rendre de compte et sans se voir opposer un refus. OK, il y a des noms sur l’acte autre que le mien, mais mon nom peut être rayé, caché par une pièce de papier ou autre. Il est étrange de consacrer les droits des religions sans jamais s’occuper des droits des athées, comme si la loi 1905 n’existait pas. Parce que cette loi aussi est claire.
    Comme disait Victor Hugo “L’église chez elle et l’Etat chez lui.
    D’ailleurs, je vous signale en passant que les valeurs de notre sociétés ne sont pas du tout chrétiennes contrairement à une vulgate rependue, elles sont héritées de la Grèce et de la Rome antique et ont été reprises par les chrétiens.
    Cordialement
    François Renaudo, citoyen déomaque (tueur de dieu)

  16. Bonjour,
    Vous pouvez mettre notre conversation sur votre site, c’est à cela que sert un blog et je n’ai pas de convictions à cacher, ni à en avoir honte.
    Pourquoi me dénier mon droit à ne pas croire. Certes, vous me dites de faire ce que je désire, mais vous ne pouvez vous empêcher de m’expliquer que je m’écarte ainsi de LA SEULE VRAIE VOIE à vos yeux, le baptême et dieu. Mais les croyants ne détiennent pas la vérité, et je ne prétends pas la détenir. Je trouves facile de m’expliquer que le baptême ne s’efface pas, alors que dans la mesure où je n’y ai jamais consenti il ne devrait même pas être valable. L’église catho me considère comme un apostat, terme qui rappelle un peu l’inquisition avec celui d’hérétique. Et bien c’est pour moi une fierté, car je suis libre penseur, je crois à la rationalité, à l’Homme et non à une force transcendantale qui le dépasse. Vous me dites que des gens raisonnables y ont cru, je vous dis le contraire. Quelle chance y a-t-il pour que votre façon de croire soit la bonne? Etant donné le nombre de religion pensant détenir la bonne façon de croire, vous avez une chance sur l’infinie de croire comme il faut. Est-ce raisonnable? Je ne le pense pas. Je n’ai jamais vu de force supérieure à l’Homme, alors je crois en lui et non en dieu. Si un chrétien fait du bien, c’est pour gagner sa place auprès de dieu (place que vous dites que je vais perdre, ce qui est une forme de menace vis à vis de ce que vous pensez de mon éternité), tandis que moi si j’en fait (UNICEF ou simple secours auprès d’une personne en ayant besoin) je ne considère que l’Homme, je le fais par rapport à lui et non par obligation issue de dieu. Je suis humaniste.
    La vie après la mort. Rien ne me dis qu’il y en a une, et que c’est celle que vous pensez. Je prends une attitude raisonnable: je verrais quand j’y serais, comme tout le monde! Et puis la mort est naturelle, il ne faut pas en avoir peur, et s’il n’y a rien, il faut l’accepter et vivre sa vie à fond, non à se morfondre dans une religion.
    Vous me donnez le point de vue de la religion, point de vue que je connais et maîtrise, je parles des heures de théologie avec des prêtres afin de pouvoir ensuite aller contrer les témoins de jéhovah dans la rue pour détourner mes concitoyens de cette secte. Mais connaissez vous la pensée athée? Avez-vous eut la curiosité de la comprendre? Lisez Aristote, Marsile de Padoue, Dante (le De l’Empereur), lisez Sade, Machiavel, Joseph Fouché etc… L’Homme vit très bien sans votre dieu, et vous le savez puisque vous savez qu’il n’existe pas. Vous dites “croire en dieu”, mais si ce employez ces termes c’est que vous ne savez pas qu’il existe. S’il existait, vous sauriez que dieu existe, vous auriez une science de dieu, vous n’auriez pas besoin de croire en lui.
    Je vous remercie pour vos prières, mais elles ne me sont d’aucune utilité, priez plutôt pour que la République laïque demeure, pour que l’Etat prospère, pour que le Salut public soit préservé, pour que les hommes s’améliorent et se comprennent, pour que chaque citoyen fasse son devoir envers la patrie, y compris si cela lui coûte la vie, mais ne priez pas pour moi s’il vous plait, prier pour moi c’est espérer du religieux pour moi alors que je ne le désire pas. Respectez mon irréligiosité, et celle du Monsieur qui veut se faire débaptiser. Trouvez-vous normal que l’on écrive dans votre blog qu’il est un suppôt de satan, ou qu’il a des problèmes avec ses parents? C’est ce qui m’a poussé à vous écrire, défendre cette honorable personne, son honneur et sa liberté.

  17. Bonjour Monsieur,
    merci de votre commentaire. Je voudrais juste vous dire que oui, vous avez raison, si la loi le dit, on devrait pouvoir faire effacer votre nom des registres de baptême. On devrait pouvoir le cacher par du Blanco, une bande de papier, ou bien même arracher la page, voire la brûler. Mais cela ne changerait rien. Rien du tout, car baptisé vous êtes, et baptisé vous resterez, pour l’éternité. Le Nom de Dieu est inscrit dans votre âme, et votre nom est inscrit dans le Cœur de Dieu, pour l’éternité. Et que vous y croyiez ou non ne change rien à l’affaire. Tout homme reçoit à la naissance un “kit” de départ dans la vie, et la foi en fait partie. Mais de même qu’on utilise ou non certains “accessoires” de sa personnalité, on peut ou non utiliser la foi. Vous avez choisi de ne pas le faire. C’est dommage car cela ressemble à une Ferrari qu’on aurait reçue pour Noël, et qu’on laisserait au garage, sous une épaisse couche de poussière. J’ignore les raisons qui vous ont conduit à laisser la foi au garage, mais croyez que je le déplore pour vous, car la foi est un booster énorme pour appréhender le quotidien. Vous posez-vous quelque fois la question de votre devenir après la mort ? Ne me dites pas qu’on va juste vous enterrer ou vous incinérer et puis fin de l’histoire : l’anéantissement total et définitif d’une merveille de précision comme l’est tout être humain dans la boue du cimetière est inimaginable et inacceptable.
    En tant que baptisé, vous avez une autre option, nettement plus acceptable et très enthousiasmante, mais qui nécessite pour y adhérer de retrouver son cœur d’enfant. Plutôt que de lutter contre cette option à cher denier au tribunal, n’avez-vous jamais eu envie, ne serait-ce que par lassitude, de vous laisser aller à votre état de baptisé ? N’avez-vous jamais eu envie de découvrir qu’après votre mort, vous entrerez dans la vraie vie, et qu’à la fin du monde, votre corps ressuscitera pour l’éternité dans sa gloire, c’est-à-dire, sans infirmité ni maladie ni vieillesse ni défaut ni péché, parce que vous êtes destiné à vivre éternellement dans le bonheur de la présence de Dieu ? C’est ce que vous promet votre baptême, celui auquel vous voulez renoncer. Mais pour y croire, il faut le vouloir. Personne ne peut faire ce choix à votre place. Et ne me dites pas que ce sont des histoires à dormir debout, destinées à endormir les esprits faibles et les vieilles femmes : des gens extrêmement intelligents et raisonnables y ont cru et continuent d’y croire, mais ils ont lutté pour cela.
    Vous, vous préférez lutter contre cela. C’est votre choix, mais ne venez pas vous plaindre après si votre place est rayée de la droite de Dieu : il sera trop tard, et c’est vous et vous seul qui aurez choisi. Alors, continuez votre procédure et tâchez d’atteindre votre objectif, mais permettez-moi de vous dire que cela ne sert à rien et que cela vous aura coûté très cher totalement inutilement.
    Pardon pour ce long mail, et félicitations si vous l’avez lu jusque là ! Je ne vous souhaite qu’une chose, retrouver ce cœur d’enfant sans lequel on n’entre pas dans le Royaume des cieux, et croyez que je prierai pour cela.
    Bien à vous, très amicalement
    Marie Béthanie

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services