Bannière Salon Beige

Partager cet article

Institutions internationales

La Constitution supérieure aux arrêts de la CEDH

En Russie :

"La Russie a annoncé se réserver officiellement le droit de ne pas appliquer les décisions de la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) au cas où celles-ci contredisent la Constitution russe."

En France, les arrêts de la CEDH s'imposent, retirant une part de souveraineté à notre pays.

Partager cet article

7 commentaires

  1. bravo Monsieur Poutine

  2. La Sainte Mère Russie… consacrée au Cœur Immaculé de Marie par Jean-Paul II et, par l’Eglise orthodoxe russe à la demande de Vladimir Poutine.
    Que Dieu bénisse Poutine et la Russie… ils seront notre salut.

  3. Vu les arrêts de la CEDH, il me parait sage de ne pas les respecter.
    La CEDH est un des relais de la culture de mort et des réformes sociétales immondes.
    Ce machin n’a strictement aucune valeur.
    Une fois de plus, Poutine montre qu’il est un vrai chef d’état et pas un petit télégraphiste.

  4. Pourquoi chercher un exemple du côté de la Russie ? Ses motifs pour se soustraire à la Cour européenne des droits de l’homme sont parfaitement douteux, vu la façon dont les droits de l’homme sont quotidiennement violés en Russie.
    Mieux vaut s’inspirer de l’exemple britannique. La Grande-Bretagne, qui respecte les droits de l’homme, elle, multiplie les manifestations d’indépendance vis-à-vis des institutions supra-nationales européennes.
    Le premier ministre David Cameron vient de confirmer, tout comme la Russie, son intention de se soustraire à la juridiction de la Cour européenne des droits de l’homme. Mais contrairement à la Russie, ce n’est pas par mépris des droits de l’homme ni de la souveraineté des autres peuples. C’est pour réserver à la cour suprême britannique l’arbitrage ultime en la matière.
    http://www.theguardian.com/law/2015/jun/01/david-cameron-european-court-of-human-rights
    Très concrètement, l’indépendance judiciaire retrouvée de la Grande-Bretagne lui permettrait d’expulser certains fanatiques islamiques dangereux que la CEDH l’a obligée, jusqu’à présent, à garder sur son territoire.
    Si la Russie veut se soustraire à l’autorité de la CEDH, c’est pour éviter de payer l’amende de 1,9 milliard d’euros à laquelle elle a été condamnée, pour avoir spolié les actionnaires de la société pétrolière Ioukos en s’emparant illégalement de cette entreprise, après avoir mis en prison son dirigeant Mikhaïl Khodorkovski.
    Amende dérisoire, d’ailleurs, au regard des 50 milliards de dollars auxquels la Russie a été condamnée, dans la même affaire, par la Cour permanente d’arbitrage de La Haye.
    http://www.euractiv.com/sections/europes-east/russia-overrules-european-court-human-rights-316305
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ioukos

  5. Merci Robert pour ce commentaire fin, précis et équilibré.
    La Russie est une honte pour l’Europe, un retour vers la barbarie, un état fasciste, une abomination. Je blague !
    Vous savez que votre américanophilie pathologique et votre russophobie congénitale commencent à se voir.

  6. De deux choses l’une : ou bien la France qui l’a ratifiee denonce la CEDH (convention, ie le traite signe et qui l’engage) et elle peut s’assoir sur les arrets de la CEDH (cour) ou bien elle ne le fait pas et elle doit se soumettre a un ordre de juridiction qui s’impose a elle et qu’elle s’est impose librement. Le reste n’est que bavardage.

  7. @ meltoise | 16 juil 2015 11:27:59
    “Vous savez que votre américanophilie pathologique et votre russophobie congénitale commencent à se voir.”
    “Merci Robert pour ce commentaire fin, précis et équilibré.”
    ****
    Saluons cette intervention, qui est, comme vous dites, fine, précise et équilibrée. C’est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité !
    Donc, si je comprends bien, aimer les Américains serait une maladie, et ne pas aimer les Russes serait une tare héréditaire ? Mais vous vous prenez pour qui, au juste, pour prétendre me dicter qui je dois aimer ou ne pas aimer ?
    Heureusement que vous, vous êtes “fin, précis et équilibré”. Parce que sinon, on aurait aisément pu vous prendre pour un communiste, un bigot, un sectaire, un militant décérébré, un troll, voire un troll professionnel payé par Moscou, comme il en existe des milliers.
    Maintenant, si vous avez des faits ou des arguments à opposer à aux vérités incontestables que je viens d’énoncer sur la Russie et la Grande-Bretagne, allez-y, n’hésitez pas…
    On reconnaît immanquablement le troll poutiniste (bénévole ou professionnel) au fait qu’il vous accuse d’être américanophile, alors même que vous n’avez pas dit un mot des Etats-Unis. J’ai parlé de la Russie et de la Grande-Bretagne. Pas de l’Amérique !
    Mais évidemment, la politique étrangère et intérieure de la Russie est toute entière dirigée vers la diabolisation des Etats-Unis. Sans interruption depuis 1917. Quelqu’un qui critique la Russie est donc forcément pro-américain.
    C’est un spectacle toujours aussi délicieux de voir tous les petits soldats de Poutine s’exciter dès que je rappelle quelques faits pertinents qui vont à l’encontre de leur désir d’asservissement à Moscou.
    Désolé les gars, la France est encore un pays libre, nous ne sommes pas en Russie, même si ça vous défrise : ce n’est pas demain que vous me ferez taire.
    Et puis c’est vraiment dégueulasse de dévoyer un blog catholique en prostituant la notion bien chrétienne de l’amour : on se demande bien ce que l’amour a à voir avec la politique internationale ! Les décisions prises par Poutine, Hollande, Cameron ou Obama n’ont rien à voir avec l’amour ou son absence ! Qu’est-ce que c’est que ces sottises ? Vous n’en avez pas assez, de prendre les gens pour des imbéciles ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services