Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classifié(e)

La conscience sociale de Pierre Mauroy

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Pierre
Mauroy
, qui vient de mourir à l’âge de 84 ans, aura été, sur le plan
national, le Premier ministre de la « rupture avec le capitalisme »,
mettant en œuvre le « programme commun de la gauche » avec des ministres
communistes, sous la présidence de François Mitterrand.

Il fut donc le chef du gouvernement
responsable d’une politique de destruction de l’économie française, en
1981-82, qui conduisait le pays très rapidement à la faillite
. Sous la
pression internationale et notamment européenne, et aussi des électeurs
qui aux municipales avaient (dès 1983) rejeté la gauche, il changea de
politique in extremis, avec Delors aux finances. Mais si la catastrophe
fut évitée, le chômage continuait de grimper, l’inflation aussi, et
l’attaque contre les libertés scolaires, vigoureusement repoussée par
les Français, sonna le glas du gouvernement Mauroy.

Il faut se souvenir au moins de cela,
qui est un strict minimum, pour goûter toute la saveur surréaliste du
communiqué par lequel Steeve Briois, au nom du Front national
, fait le
panégyrique du grand homme. (Quant à Marine Le Pen, elle envoie ses
condoléances
à la famille, sans autre commentaire…)

Le communiqué de Steeve Briois (texte intégral)

"Suite à l'annonce ce matin du décès
de Pierre Mauroy, Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National,
Conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais et Conseiller municipal
d'Hénin-Beaumont, tient à rendre hommage, au nom du Front National, à un
acteur politique majeur de la Vème République.

"
Il a fait partie de ces
authentiques hommes de gauche dont la conscience sociale n'a jamais été
feinte. On ne peut que saluer aujourd'hui un engagement réel et sincère
pour la défense des travailleurs français. Homme des 39 heures, de la
retraite à 60 ans, des nationalisations dans des secteurs stratégiques
tels que l'énergie et le secteur bancaire, Pierre Mauroy n'était pas
soumis à l'ultralibéralisme et à la financiarisation à outrance. Il
avait par ailleurs une profonde et salutaire estime de la notion d'Etat.

"
Si les désaccords politiques
étaient évidents et nombreux tant au niveau national que local,
notamment sur l'Europe et l'immigration, il convient de saluer
l’opiniâtreté et le courage de l'ancien Premier ministre, député,
sénateur, Président du Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais et
président de la Communauté urbaine de Lille Métropole."

En février 2011, Pierre Mauroy avait été condamné pour "abus de confiance" dans une affaire d'emploi fictif à la communauté urbaine de Lille en 1992.

Partager cet article

20 commentaires

  1. Malgré le torrent d’éloges qui se déverse sur le cadavre encore tiède de P Mauroy, je n’oublie pas la politique déraisonnable qu’il a conduite et qui nous a mis dans le pétrin où nous sommes actuellement.
    Il aurait lui aussi des casseroles ? Ce n’est guère surprenant, ils en ont tous !
    On le dit catholique, je l’espère pour lui et j’espère qu’il s’est confessé avant son trépas sinon je crains que son âme ne fasse de l’horlogerie avec le grand horloger.
    Dans tous les cas, paix à son âme si c’est possible et qu’il repose désormais en paix !
    Quant aux déclarations du FN, elles me laissent pantois !
    Mais que vont ils faire dans cette galère, cela ne les concerne pas !

  2. “En février 2011, Pierre Mauroy avait été condamné pour abus de confiance (…)”
    Un authentique homme de gauche, en effet !!
    :o)

  3. Non événement.

  4. C’est malheureusement devenu une habitude chez nos politiciens, n’importe quel tocard devenant un héros son corps à peine refroidit.
    Sans doute Steeve Briois espère t-il récupérer quelques voix socialistes l’an prochain… Front National ou pas, le système reste le système.

  5. Un dinosaure.
    ou le parcours idéal du militant socialiste.
    Pris en charge par la SFIO à l’âge de seize ans.
    Se disant fils de mineur , obligatoire pour une image de nordiste, en réalité fils d’institeur,( y a pas de honte). Permanent du parti à la parole mesurée et soignée non sans emphase qui rassure et conforte opposition et amis. Bon vivant aux agapes célèbres aux frais de …Momifié par la fille de Delors et vénéré par les nostalgiques de la tontonmania.

  6. Comme on peut le relever le pays légal conjugue toujours son présent à l’imparfait.
    Ce n’est pas nécessairement un signe de gâtisme mais de décadence, inévitablement.
    Car si vous dites “hier comme nous étions beaux !” c’est donc bien que vous ne l’êtes plus aujourd’hui.
    le F.N. pour quelques voix hypothétiques couche avec les morts ?
    Mais même une prostituée a plus d’honneur et de sens sanitaire !

  7. Ni droite, ni gauche, ni FN, royaliste!

  8. Que le FN se dévoile permettra à ceux qui avaient encore quelques illusions d’ouvrir les yeux.
    Quant à P.Mauroy, je souhaite bien sûr, en ce jour du Sacré Coeur, que Dieu le reçoive dans sa miséricorde.
    Sur le plan politique, je n’ai jamais oublié sa déclaration pleine de suffisance dans laquelle il promettait de “tordre le cou” au chômage…

  9. Etait-il franc-maçon ?

  10. Le panégéryque du FN me laisse pantois !
    (pas sûr qu’il y ait un “y”)

  11. La seule chose que Pierre Mauroy ait faite de bien : amener le TGV à Lille en 199. Tout le reste n’est que prébendes et copinages.Sans compter son échec cinglant comme 1er ministre, (3 dévaluations en 4 ans, non?) Mais Martine est pire, avec son système et ses réseaux.

  12. Le Front aggrave son cas… Son attitude pendant les manifs pour tous fut très en deçà de celle de Copé (c’est dire!), et le voilà qui se vautre dans le racolage à gauche. On va peut-être réussir à se débarrasser enfin de TOUS les partis!

  13. ql
    En cherchant sur internet, on dit que non mais vu ses discours et sa politique, c’est très surprenant : au mieux un idiot utile, sans doute un franc mac non déclaré, rien qu’à voir d’ailleurs le bal précipité des frères faux culs pour le glorifier, Juppé Borloo Aubry, etc… quant à sa foi catholique, je ne me prononcerai pas !

  14. Ce qui est inquiétant dans le communiqué du FN, c’est que l’on discerne une forme de collusion idéologique avec Pierre Mauroy qui aurait amené la France à la ruine en quelques années si Mitterrand n’avait été forcé de faire un virage à 180° après 2 ans.

  15. Bal tragique à Lille – 1 mort. C’est le bal des faux-culs. Tout le monde sait très bien qu’il “est plus grand mort que vivant” !

  16. Comme Frigide Barjot, le FN espère-t-il ainsi être enfin respecté ? Les médias et la gauche n’en tiendront pas compte, et il aura parlé en se reniant.

  17. Par charité, faisons une prière pour son âme, le Christ est mort aussi pour lui.

  18. La nationalisation du secteur bancaire n’a pas empêché le scandale du Crédit Lyonnais. Briois le sait-il ?
    La mort de Maurois est l’occasion pour l’UMPS de rendre gloire au socialisme, religion d’état.
    Tous les medias scintillent, tressautent,
    de socialisme et appellent le bon peuple de France à réaliser quelle chance il a d’être dans la patrie du socialisme, pour les siècles des siècles, c’est juré, craché, la preuve même le méchant FN est tombé à genoux devant la lumière aveuglante socialiste ont entonné les journalistes.

  19. Il ne faut pas oublier non plus la fameuse “Commission du bilan” qui accoucha d’une souris.
    Les nationalisations bancaires épargnèrent la puissante Compagnie Financière Edmond de ROTHSCHILD anglaise, mais accablèrent la banque ROTHSCHILD de la rue Lafitte, française, dirigée par le Baron Guy converti au christianisme ! Ces nationalisations permirent à MITTERRAND de recevoir à N-Y en 1983 le “Grand Cordon Bleu du plus grand banquier du monde”, l’Etat français détenant dans ses mains 98% des dépôts contre “seulement “95%” pour la GOSBANK soviétique !
    Pire que tout, dès Août 1981, Pierre MAUROY signait une mise à jour des ordonnances de 1959 de DE GAULLE accentuant les privations d’assurances sur les biens réquisitionnés privés et d’entreprises, remettant également à plus tard la fameuse indemnité qui doit être préalable pourtant. Cette réquisition s’additionnant aux autres réquisitions militaires et autres déjà légalisées ! Ce qui fait qu’actuellement, il est légal de vous réquisitionner une pièce de votre maison, comme à Moscou en 1917-21 (Voir le film Dr JIVAGO)ce qui vous fait perdre votre assurance incendie, et ceci sans aucune indemnité, remise aux calendes grecques… C’est dire !
    Bref, ce Mauroy ne mérite que la condamnation et aucun éloge !
    Vive la réaction ! Vive le ROY ! A bas la république maçonnique !

Publier une réponse