Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique / Sciences

La condamnation du Pr Hwang tombe à point

Lu dans Daoudal Hebdo :

H "Le Sud-Coréen Hwang Woo-suk, ancien «pionnier du clonage» déchu pour avoir falsifié de soi-disant «premières mondiales», a été condamné le 26 octobre, après plus de trois ans de procès, à deux ans de prison avec sursis. […] L’affaire Hwang est d’une grande importance. D’une part, elle souligne jusqu’où peut aller la crédulité des «scientifiques». Il suffit d’avoir des titres universitaires, de bénéficier d’énormes subventions, et, condition absolument nécessaire, de faire des recherches, ou prétendues recherches, dans le sens de l’idéologie scientifiquement correcte, pour que les pairs s’inclinent respectueusement, fassent du génial découvreur l’ homme de l’année» 2005, et pèsent sur le monde politique pour que la loi favorise les recherches sur le clonage, même si l’éthique la plus élémentaire l’interdit. Et cela, sans que personne, absolument personne, ne jette ne serait-ce qu’un oeil attentif aux publications du héros.

P D’autre part, le Pr Hwang était vigoureusement soutenu en France par Marc Peschanski. […] La condamnation du Pr Hwang arrive à point nommé, à un peu plus d’un mois du prochain Téléthon, et à quelques mois de la révision des lois de bioéthique. Le Dr Peschanski, qui est le plus grand admirateur du Pr Hwang, fait vivre son organisme de recherche I-Stem de l’argent du Téléthon. Si le Pr Hwang a détourné de l’argent public pour des recherches qui ont abouti à des impostures, le Dr Peschanski détourne quant à lui, mais légalement, l’argent que les Français donnent au Téléthon, pour des recherches immorales et inutiles sur les cellules souches embryonnaires. […]

[D]ans Le Monde [du 21 décembre 2005], le Dr Peschanski déclarait qu’il «ne peut pas imaginer que Hwang soit un maître fraudeur» (sic), et que cette affaire «risque avant tout de servir à tous ceux qui sont opposés au clonage humain à visée thérapeutique». En effet. Et il faisait ce formidable aveu :

"Depuis presque un an, toutes les perspectives de recherche sur le clonage s’appuyaient sur le fait que le professeur Hwang avait réussi à le faire."

[…] C’était une très mauvaise nouvelle pour le lobby de la culture de mort qui se servait des prétendus travaux du Pr Hwang pour réclamer la légalisation du clonage prétendument thérapeutique. Et c’était une très bonne nouvelle pour la culture de vie. L’imposture coréenne ne faisait que mettre en valeur les travaux authentiques sur les cellules souches dites adultes, travaux prometteurs qui ne nécessitent pas la destruction d’embryons, clonés ou non.

T En outre, on sait aujourd’hui que les propres travaux du Dr Peschanski sont un échec, comme l’expliquait le Dr Dickès […]. Marc Peschanski avait greffé des cellules cérébrales de foetus vivants dans le cerveau de malades atteints de la maladie de Huntington. Or on découvre que cela ne sert à rien. Et des chercheurs américains viennent d’en arriver à la conclusion que les cellules souches embryonnaires «sont des substituts inadéquats aux cellules souches adultes dans les thérapies médicales». Or leur étude concernait la myopathie, c’est-à-dire la maladie dont s’occupe le Téléthon, et que Marc Peschanski prétend guérir par ses recherches sur les cellules souches embryonnaires. Non seulement Marc Peschanski a dû abandonner son rêve de clonage humain – et les arguments qui lui permettaient de demander sa légalisation -, mais ses propres recherches sont dans une impasse. Outre le fait qu’elles sont contraires à la dignité humaine, mais ce n’est pas cela qui pouvait émouvoir ce militant trotskiste de toujours…"

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Réjouissons-nous qu’il y ait des magistrats dignes de ce nom… en Corée.
    Après l’affaire Courjault, la Corée nous montre-t-elle que le pays des Francs s’est déplacé à l’est ?
    Vive la Corée, monsieur !

  2. Seuls ses pairs pourront le convaincre scientifiquement qu’il fait fausse route.
    Oseront-ils aller à l’encontre de l’idéologie de la thérapie réparatrice quelque soient les moyens ?

  3. voilà un sujet de première importance qui devrait mobiliser les authentiques résistants!

  4. le véritable drame, c’est que l’argent dépensé dans la mauvaise recherche ne va pas à la bonne recherche, ce qui retarde d’autant la découverte de thérapies efficaces qui pourront autant améliorer notre santé que sauver la vie de bon nombre de malades.
    La recherche sur les cellules souches embryonnaires humaines est donc criminelle

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services