Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / Pays : Angleterre

La concertation : avec les partenaires de l’UE oui, avec le peuple non.

Avec la réforme du collège et la suppression des classes bilangues, Hollande s'est fâché le mois dernier avec l'Allemagne. Ce mois-ci, il s'attaque à la Grande-Bretagne, et donne des leçons à David Cameron qui vient de gagner haut la main les élections.

"Il est légitime de tenir compte des aspirations des britanniques mais il y a des règles en Europe et parmi ces règles il y la concertation".

C'est ce qu'a affirmé François Hollande alors que le Premier ministre britannique a réaffirmé sa volonté d'organiser un référendum pour ou contre la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union Européenne.

La concertation avec le peuple, ça n'existe pas en France.

Partager cet article

10 commentaires

  1. M’enfin: et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes?
    C’est pourtant plus légitime que le pseudo-droit des femmes à disposer de leur corps…

  2. C’est sûr qu’en matière de concertation, et en cela fidèle aux méthodes de la gauche, flanby est un bel exemple ! les citoyens de la LMPT en savent quelque chose !

  3. Djihad et camping ?
    N’est-ce pas ce qu’on appelle du “camping sauvage” ?

  4. En l’état actuel, la première règle qui prévaut dans l’ U.E. est de ne pas tenir compte de l’avis des peuples, ni des élections, ni même des référendums. Nous avons des exemples récents.

  5. Vous êtes rien que des mauvaises langues ;
    https://www.youtube.com/watch?v=MwthIE4Osss cf. 6’00 à 6’20” ;
    moins de 500 000, oui ; + de 700 000, non.
    CQFD.

  6. On dit souvent que Sarkozy a méprisé le peuple en lui refilant le Traité de Lisbonne, mais il n’a pas pu le faire seul. Le PS a aussi voté cette trahison. Hollande a joué sur les deux tableaux : il a voté la révision de la Constitution pour permettre l’adoption du traité, et il n’a pas voté pour le Traité afin de dire aux uns et aux autres que soit il était pour, soit il était contre.
    Il est autant responsable que Sarkozy.

  7. Puisqu’on vous dit que nous sommes en démocrassie, démocrassie.

  8. La seule solution c’est de supprimer le peuple, il pense trop mal.

  9. Si la concertation, c’était ne prendre l’avis que de ceux qui sont d’accord avec lui, alors oui, Mou Premier est à fond dedans !!!
    Le hic, c’est qu’il faudrait qu’il comprenne que la démocratie, c’est aussi accepter et respecter que d’autre ne soient pas d’accord avec lui et que cela ne fait pas pour autant d’eux des anarchistes, réactionnaires, fachos ou autres qualificatifs du style !!!
    Mais on ne lache rien …

  10. Ca s’appelle l’entre soi.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]