Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

La complémentarité, pas dans le mariage, mais à la TV

Délire :

"A partir du 1er mars, les chaînes de télévision et de radio auront obligation de compter séparément les hommes et les femmes qui interviennent à l’antenne, et de transmettre le décompte au CSA."

Finalement, il n'y a plus que dans le mariage que l'on trouve normal qu'il n'y ait pas de parité.

Partager cet article

16 commentaires

  1. Il faudrait aussi faire un décompte entre homosexuels et hétérosexuels, juifs, catholiques et musulmans, CSP sup et CSP inférieures, ouvriers et cadres, citadins et ruraux, … on est vraiment loin du compte !

  2. Ils sont tellement bêtes qu’ils vont finir par imposer la présence d’un homme à côté d’une femme au volant et inversement…

  3. Encore un “machin” qui ne sert à rien qu’à caser des gens qui n’ont rien à f….

  4. Et n’oublions pas les hommes qui attendent
    un enfant! nous pouvons donc écrire n’importe
    quoi sur une pareille décision…

  5. A ma connaissance, les loges des diverses déclinaisons de la franc-maçonnerie sont, à quelques rarissimes exceptions près, quant à elles soit farouchement uniquement constituées par des hommes, soit farouchement uniquement par des femmes. C’est le cas en particulier de ses loges les plus célèbres et les plus influentes.
    Et elles imposent l’inverse à leurs “valets rampants”, que ce soit au Gouvernement et autres Institutions politiques ou sociales, aux grands médias, etc. Marrant comme situation !

  6. Et ils se baseront sur quoi ? Un caryotype ?
    Avec le gender, homme ou femme ne veut plus rien dire, donc toutes leurs statistiques non plus.
    Les hommes n’ont qu’à se déclarer femme et la station aura son équilibre.

  7. Oui mais ça donne du travail aux copains !

  8. Le stade supérieur ce sera peut-être que des femmes…

  9. ou comment promouvoir l’incompétence!

  10. Mais cette mesure est parfaitement injuste et insuffisante. Il faut aussi compter les catérogies suivantes :
    les femmes qui se sentent hommes
    les hommes qui se sentent femmes
    les femmes qui se sentent neutre
    les hommes qui se sentent neutre
    les femmes qui ne savent pas
    les hommes qui ne savent pas
    les femmes qui ne se prononcent pas
    les hommes qui ne se prononcent pas
    les femmes qui se sentent hommes les jours pair et femmes les jours impairs
    les femmes qui se sentent hommes les jours impairs et femmes les jours pairs etc…
    Excusez-moi, je n’ai plus le temps d’écrire toutes les catégories restantes …. et puis franchement, de telles statistiques, cela prouve qu’un organisme comme le CSA n’a vraiment pas grand chose à faire et donc c’est une institution à supprimer, économie oblige…

  11. L’idée du décompte entre hommes et femmes pourrait sembler cohérente, mais la question se pose de savoir pourquoi s’arrêter en si bon chemin?. Pour illustrer le problème je prendrais un exemple, la grille des programmes de la chaîne d’informations en continu BFM TV. Sur une période de 24h celle-ci comporte 17 journalistes. Un de ces journalistes est d’origine maghrébine Rachid M’Barki. Lorsqu’on sait qu’il y a un peu moins de 6 Millions de français d’origine maghrébine soit environ 10% de la population, cette communauté est un peu sous-représentée puisqu’il faudrait environ 2 journalistes pour la représenter au prorata. Toujours est-il que la communauté maghrébine est mieux représentée à BFM TV que la population d’Afrique noire, puisque cette dernière n’a pas de journaliste à BFMTV alors qu’elle compte un peu plus de trois millions en France, environ 5% de la population, ce qui sur 17 journalistes en ferait environ 1. Il y a par contre une minorité clairement surreprésentée sur la chaîne. Comme le nom l’indique Ruth Elkrief et Nathalie Lévy représentent la communauté juive et cette dernière représente avec environ 600.000 personnes moins de 1% de la population française, alors que 2 journalistes sur 17 font 11,7% de la rédaction. Certes on pourrait objecter que toutes les différences de couleur, religieuses ne sont que des constructions culturelles, alors que la différence entre hommes et femme est elle naturelle. Mais l’idéologie du gender n’enseigne-t-elle pas que même les différences de sexe ne sont précisément que des constructions culturelles? Comme on le voit on n’a à faire qu’à des constructions arbitraires, en fonction des intérêts momentanés de tel ou tel groupe ou lobby.

  12. ET les Transexuels alors ???? C’est de la discrimination pure !!!

  13. De toute façon pour les abrutis qui nous gouvernent le mariage n’est préconisé que pour les homos et les prêtres, preuve en est flanby 1er se garde bien de passer en mairie !

  14. Mais quand ces abrutis nous foutront-ils la paix!

  15. Flamby la guimauve et le matamore chimique parlent en permanence de l’unité de la France et font tout pour la faire éclater en communautés plus ridicules les unes que les autres.
    Ce sont des diviseurs pitoyables.

  16. Et si on se dit sans genre, que l’on se questionne, ou que l’on est bispirituel, transgenre, intergenre ou que l’on choisi de changer en cours d’émission, bref, que l’on est “normal” : on me comptabilise comment ? Mince, on dirait que la notion de l’incarnation sexuée dans le réel peut encore servir ! En voilà une question qu’elle est bonne…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services