Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

La comparaison avec le Vietnam communiste n’est pas à notre honneur!

Lu sur le blogue de Nicolas Bonnal:

Michael Sibony, 33 ans, en mission longue durée à Hanoï, la capitale du Vietnam : « Vue d’Extrême-Orient, la situation européenne face à la pandémie ferait presque sourire si elle n’était pas si tragique. Les pays progressistes imposent à leur population de se confiner et, en France, on enrobe cette privation de libertés d’un champ lexical martial et guerrier anachronique. C’est en observant de loin mon pays se débattre qu’un constat s’impose. Au Vietnam, pays “en voie de développement”, en guerre il y a cinquante ans, on ne compte à ce jour aucun mort… Plus petit mais beaucoup plus peuplé avec 93 millions d’habitants — soit presque 40 % de plus qu’en France —, le Vietnam gère d’une tout autre manière la non-prolifération du virus, sans appeler à la guerre ni créer de psychose dans les chaumières… Quelques milliers de confinés au Vietnam, par rapport aux millions en France…Pur produit du système, je ne peux pourtant plus le supporter, ni le cautionner. »

Le témoignage complet de Michael Sibony est à lire sur le site de l’Obs.

Partager cet article

6 commentaires

  1. C’est bien le tragique constat actuel : la France est bien devenue un pays en voie de sous-développement. Question subsidiaire : a-t-elle, au cours de descente, déjà croisé la route montante du Vietnam ?

  2. Peut-on faire confiance aux statistiques d’un État communiste ?

  3. le système centralisateur du vietnam vaut celui de pékin, les statistiques seraient elles aussi traitées à la chinoise?

  4. Bug dans la matrice libérale : et si les Etats dits “autoritaires” (qu’ils soient “communistes” ou non d’ailleurs, ce n’est pas la question…) s’en sortaient mieux que les Etats dits “progressistes”, c’est à dire ni plus ni moins les “sociétés ouvertes” ?
    Encore une fois, cette crise aura été le révélateur des failles non seulement des sociétés ouvertes à tous les vents, mais qui plus est des sociétés ouvertes sans souveraineté… Or en novlangue mondialiste, qu’est-ce qu’un Etat “autoritaire” ou une une “démocratie illibérale”, si ce n’est avant tout un Etat souverain avec des frontières et des dirigeants dignes de ce nom, ce que sont la Russie, la Chine Populaire, le Vietnam, mais aussi les deux Corées, Taïwan, Singapour, etc…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services