La Commission européenne veut ouvrir à nouveau les vannes de l’immigration clandestine

Déjà, il faut se pincer  pour croire qu'elle avait voulu les fermer. C'est cependant ce qu'a décidé la commission européenne :

"La Commission européenne va mettre un terme en novembre aux dérogations exceptionnelles accordées à cinq pays européens, confrontés à un fort afflux migratoire, concernant les contrôles aux frontières internes de l'espace Schengen, a-t-elle annoncé ce mardi. Bruxelles a donné son accord à l'Allemagne, l'Autriche, au Danemark, la Suède et la Norvège pour une nouvelle prolongation des contrôles de six mois, mais ce sera la dernière fois, a prévenu le commissaire européen à la Migration Dimitris Avramopoulos lors d'une conférence de presse."

Vous remarquerez que la France ne figure pas dans la liste de ces 5 pays ce qui revient à confirmer que le contrôle des frontières en France n'existe pas malgré l'état d'urgence et contrairement à ce que dit le gouvernement, Emmanuel Macron et les journalistes aux ordres…

Laisser un commentaire