Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Europe : identité chrétienne / Europe : politique / Institutions internationales

“La Commission européenne est consciente que l’intolérance contre les chrétiens existe dans l’UE”

Suite au post de Michel sur le colloque de la Commission européenne « Tolérance et respect : empêcher et combattre la haine antisémite et anti-musulmane en Europe », un lecteur du Salon beige a écrit pour protester : 

"A propos du colloque européen ici récemment évoqué, j'ai écrit à l'UE :

"Un colloque européen est prévu les 1er et 2 octobre 2015, consacré à la "haine" (sic) antisémite et antimusulmane. Quand est prévu le colloque traitant de la "haine" antichrétienne ? "

Voici la réponse :

Monsieur,

Nous vous remercions de nous avoir contactés. La Commission européenne est consciente des critiques exprimées par certaines organisations chrétiennes par rapport au fait que la première édition du Colloque annuel sur les droits fondamentaux du 1er /2ème octobre 2015 portera sur le thème suivant: « Tolérance et respect : Prévention et lutte contre l’antisémitisme et la haine anti-islam en Europe ».

Alors que la Commission européenne est déterminée à lutter contre toute forme de racisme et de xénophobie, y compris des manifestations ou incitations à la haine fondée sur la religion et les convictions, elle reconnait aussi que la haine antisémite et anti-Islam a augmentée (sic) considérablement au cours des derniers mois à travers l’UE. Nous avons remarqué une hausse de la discrimination, ainsi que des attaques violentes, voire mortelles. C’est pour cela que la Commission a décidé de consacrer le colloque de cette année à ces deux phénomènes inquiétants et de réunir tous les acteurs concernés pour examiner leurs causes profondes et pour définir les actions futures à différents niveaux, afin d’y remédier.

Le colloque vise à améliorer la coopération et à renforcer l'engagement politique commun pour la promotion et la protection des droits fondamentaux en Europe. Notre objectif est de discuter avec tous les groupes concernés et de réunir les institutions internationales, les décideurs politiques, les universitaires et la société civile afin d’approfondir la compréhension des défis concernant les droits fondamentaux.

Ceci dit, la Commission européenne est consciente que l'intolérance contre les chrétiens existe dans l'UE. Le fait que le colloque de cette année se focalise sur l'antisémitisme et l’islamophobie ne signifie pas que la Commission veut ignorer ou minimiser l’intolérance rencontrée par les chrétiens ou par des gens d’autre confession en Europe. Les dirigeants chrétiens, juifs et musulmans seront invités au colloque et pourront nourrir la réflexion sur ces questions, sur la base de leurs expériences. Nous espérons que ces informations vous seront utiles et restons à votre disposition pour toute question complémentaire. Meilleures salutations."

"La Commission européenne est consciente que l'intolérance contre les chrétiens existe dans l'UE." Jolie petite phrase visant à reléguer au rang d'anecdote cette fameuse "intolérance".

Alors qu'il ne se passe pas de semaine, en France et dans toute l'Europe, sans vandalisme et profanations d'églises, cimetières, chapelles, que l'on interdit dans le métro parisien une mention aux chrétiens d'Orient tout en faisant la promotion de l'islam, alors qu'une campagne en faveur du baptême doit être retirée de toute urgence en Vendée, que fait l'UE ? Un colloque sur l'antisémitisme et la haine anti-islam. Quel sens de l'à propos !

Partager cet article

17 commentaires

  1. J’ai reçu la même réponse.
    J’avais noté dans ma question qu’il était urgent de s’occuper de la haine antichrétienne alors que la Turquie cherche à entrer dans l’Union.
    J’espère qu’aucun prélat catholique n’aura l’indécence d’aller à un pareil rendez-vous.

  2. Le problème de ces colloques, c’est que de part leur objet, ils sont déjà biaisés dès le départ. La tolérance et le respect sont des valeurs respectables, dont on peut même dire que par essence elles prennent racine dans le christianisme et pourtant elles ne se conçoivent pas sans une base d’égalité et surtout de réciprocité. Elles ne peuvent pas reconnaître comme problème la haine antisémite et antimusulmane sans aborder aussi la question de la haine du judaïsme traditionnel à l’encontre du christianisme et de l’Islam contemporain à l’encontre tant du judaïsme que des chrétiens, telle que cette haine se manifeste déjà dans les écrits de ces deux religions et ensuite dans leurs actes. On peut par exemple citer le Talmud de Babylone, une compilation de préceptes et de discussions rabbiniques rédigé à partir du début de notre ère jusque vers l’an 500 apr.JC où il est notamment dit que Jésus maçère en enfer dans une marmite d’excréments, que les non-juifs (chrétiens) sont des animaux, que l’usure est permise à leur encontre, mais non vis à vis des juifs entre eux, que les femmes non-juives sont des prostituées etc.
    Des observations semblables peuvent être faites concernant le Coran, en comptant toutes les sourates appelant à la guerre et au meurtre de chrétiens non disposés à se convertir. Et pourtant, personne ne demandera dans cette conférences au responsables juifs ou musulmans de reconnaître une part de responsabilité dans les rejets dont ils estiment être victimes ni de se démarquer clairement du contenu scandaleux de leurs écrits religieux.
    De même la perspective biaisée de ces colloques empêche une vision objective de l’histoire. L’on connaît par exemple la persécution des juifs par les nazis. Une amnésie complète frappe par contre l’histoire de la participation monstrueuse de révolutionnaires communistes juifs à l’établissement du totalitarisme soviétique avec ses millions de morts, mais aussi les crimes des révolutionnaires juifs en Hongrie en 1919 et en Bavière. Le futur St-Père Pie XII avait d’ailleurs été comme représentant du Vatican, témoin des exactions communistes en Bavière.
    De même aujourd’hui des exactions se produisent du fait de musulmans à l’encontre de chrétiens en Orient et en Afrique mais il ne faudra pas attendre de ces colloques qu’ils demandent aux responsables musulmans en Europe de les condamner, ni de se démarquer de leurs frères musulmans orientaux ou africains.

  3. J’ai reçu exactement la même réponse. Mon message était plus provocateur :
    “Votre colloque des 1er et 2 octobre 2015 s’intitule : “Preventing and Combating anti-Semitic and anti-Muslim Hatred in Europe”.
    Etes-vous certain que Daesh aura exterminé tous les chrétiens d’ici cette date ? Que tous les monuments et édifices chrétiens auront été vandalisés et rasés ? Qu’il ne restera pas un seul chrétien, ni un seul cimetière à protéger ?
    Je vous remercie d’avance pour vos réponses qui détermineront mon vote aux prochaines élections”

  4. J’ai fait la même démarche auprès de cette commission européenne et j’ai obtenu bien entendu la même réponse policée par laquelle il semble bien que le problème christianophobe en Europe n’est pas le leur, ce n’est visiblement pas leur préoccupation loin s’en faut; il faut rester politiquement correct et ne pas soulever un problème dont nos politiciens font tout pour étouffer la moindre information.

  5. Reçue la même réponse aussi , j’avais mentionne le prêtre agressé durant sa messe …

  6. Moi aussi j’ai reçu le même message, stéréotypé. Enfin, ils ont répondu, ce qui n’est pas le cas si l’on écrit à tel ou tel représentant de “l’Eglise qui est en France”.
    Bien sûr, aucune réponse précise à des remarques qui étaient un peu provocatrices.
    L’argumentaire de la lettre est parfaitement prévisible et convenu.
    Mais que peut-on attendre de ce genre d’organisations qui veulent seulement se prouver qu’elles existent et fond du bruit?
    J’espère qu’aucun participant n’y sera envoyé par l’épiscopat d’Europe.

  7. Ce qui me frappe le plus est le niveau plus que médiocre de l’ expression écrite des membres de la Commission européenne.
    Faute de grammaire, style lourd et laborieux.
    La haine antimusulmane serait à l’ origine d’ agressions mortelles ? Lesquelles ?
    Si la haine antijuive a été à l’origine d’ agressions mortelles , ces dernières sont le fait de musulmans.
    L’ association de la ” haine ” antimusulmane et antijuive , en occultant la communauté chrétienne , a pour but de mettre sur le dos des Chrétiens les agressions commises par les musulmans sur les juifs.

  8. J’ai reçu la même réponse, particulièrement insatisfaisante. Prions pour ne pas succomber
    à la tentation de l’apostasie quand viendra l’heure des persécutions sanglantes pour nous aussi….

  9. J’ai reçu la même réponse à laquelle j’ai répondu ceci:
    “Vous ne répondez pas à la question. Ou alors faites un colloque sur la christianophobie. C’est elle qui a augmenté, pas les deux autres. En ce qui concerne l’islam faites un colloque pour répondre à la question: qui tue aujourd’hui? les Juifs, les chrétiens ou ceux qui se réclament de l’islam? Qui est tué?Principalement des chrétiens.J’ai bien peur que votre colloque n’aggrave encore la situation des chrétiens. C’est de la poudre aux yeux.”

  10. J’ai reçu le même blablabla qui ne répondait pas à mes critiques…

  11. C’est à se demander si des pots de vin sont versés dans la poche de ces hypocrites pour etre à ce point de mauvaise foi !
    Pourquoi cette fixette obsessionnelle sur l’antisémtisme et l’islamophobie doit-il obligatoirement etre aussi ostentatoirement christianophe, biaisé et aussi indifférent ,sinon complice et incitatif à banaliser la christianophobie jusqu’à dans des colloques prétendument existants pour combattre les discriminations et injustices ?
    Cette impunité devrait méritée de porter plainte contre les organisateurs de ce genre de colloques probablement aussi subventionnés pour de pseudos-recherches tendancieuses ,avec l’argent des contribuables

  12. intolérance est une expression de minimisation a ne pas confondre avec la haine du chrétien qui correspond hélas a la réalité

  13. J’ai reçu exactement le même réponse que j’ai trouvé particulièrement insatisfaisante et frustrante !

  14. J’ai également bien entendu reçu la même réponse biaisée, qui effectivement, comme le souligne Clovis, ne répond pas à la question et au fait que ce sont les chrétiens qui sont dans le monde les premières victimes de violences de toute sorte et en France aussi, s’agissant des profanations de tombes chrétiennes et d’églises.

  15. même réponse standard à mon mail:
    “et la haine anti-chrétienne, vous en faites quoi ?
    vous vous demasquez sans pudeur !!
    même pas hypocrites !”

  16. Suite à la réponse identique que j’ai reçue, j’ai répondu comme suit:
    Merci de votre réponse, mais vous ne répondez pas à la question cruciale posée, qui part d’un constat indiscutable: ce sont les chrétiens qui sont aujourd’hui dans le monde et en Europe même les premières victimes des violences, de la haine et de l’intolérance.
    En France, ce sont les sépultures chrétiennes qui sont le plus souvent profanées, les églises chrétiennes qui sont le plus souvent dégradées, voire profanées gravement et des personnes ont été violentées ou agressées verbalement, parce que chrétiennes.
    Dans le monde, ce sont au Proche-Orient les chrétiens qui sont déplacés, dépouillés de tous leurs biens, réduits en esclavage, quand ils ne sont pas massacrés ou torturés à mort. Face au génocide des chrétiens d’Orient, le silence et l’inaction dont fait preuve la Commission européenne est un scandale, une honte, dont il faudra rendre compte devant l’Histoire.
    Dans un tel contexte, dramatique en Syrie et en Irak, (mais pas seulement, ainsi il faudrait aussi mentionner les massacres commis au Nigéria et au Kénya notamment), un colloque ne prenant pas en compte les actes anti-chrétiens constitue plus qu’une erreur, c’est une une faute. Un tel manque risque bien hélas de contribuer à encourager la poursuite des violences anti-chrétiennes de toute nature, en Europe, au Proche-Orient et dans d’autres Pays musulmans.

  17. Une toute petite phrase sur l’antichristianisme qui fait des milliers de victimes pour l’instant ! Relégué au second degré. C’est hypocrite, honteux et minable. Mais un jour……..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]