Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / L'Eglise : L'Eglise en France

La classe d’âge la plus croyante de la population française c’est la jeunesse

Surprise issue de l’enquête menée par OpinionWay pour la Conférence des religieux et religieuses de France (Corref) :

  • érosion du catholicisme dans la société française : 77 % des 18-40 ans sont ainsi baptisés (81 % de la population française), 54 % ont fait leur première communion ou leur confirmation (contre 66 %), 52 % ont été catéchisés (61 %) et 41 % ont reçu une éducation religieuse (52 %).
  • Mais si on se concentre uniquement sur les plus jeunes, les 18-24 ans, les résultats s’inversent, de façon parfois spectaculaire. C’est de loin la classe d’âge la plus croyante de la population française.

Les 18-24 ans sont 25 % à se dire « croyants et pratiquants » : un chiffre qu’on ne retrouve que chez les plus de 65 ans. De la même manière, ils sont 62 % à se dire catholiques (au-delà de la moyenne française, qui se situe à 60 %), dépassés seulement par les 50-64 ans (65 %) et les plus de 65 ans (75 %).

Partager cet article

9 commentaires

  1. Précisons que c’est croyant et pratiquant à l’ISLAM
    pas de chance et plutôt inquiétant !

  2. “croyant” a une connotation péjorative qu on réserve aux chrétiens mais pas pour les muz qu on dénomme “fidéles” ce qui a contrario est une appellation valorisante en bouche , on dit “croire au père noël” mais “etre fidele” renvoie a des concepts comme l amour et la loyauté
    « croyant » ! ce mot est détestable au fond car il suppose une certaine “naïveté” de la part de celui ou celle qui “croit” et suggère de plus l ‘idée vicieuse que le “croyant” est dans “l’erreur”
    on devrait dire “religieux” ou “sachant” , bref , une expression plus exacte et brillante , car lorsqu on a une âme qui a été touchée par le Christ ou par Dieu ; on ne croit pas , on SAIT ! et Dieu et Christ sont dans notre âme et notre cœur pour toujours !
    Dieu et Christ premiers servis !

  3. Mieux que cela . Ces jeunes s’agenouillent devant leur Dieu là où les 68tards restent debout et les jeunes sont très nombreux à communier dans la bouche après une genuflexion. Ils n’ot pas honte de leur foi et savent se former pour la conserver …
    bravo et merci à eux ! Que Dieu , notre Bon Dieu les gardent et les fasse grandir en sainteté, sous la protection de Notre Dame de France !

  4. Croyant en quoi ?

  5. Toutes les statistiques officielles de l’église en France sont “catastrophiques” depuis 40 ans ….
    Mais il y a un chiffre qui progresse lentement et constamment depuis des années : les baptêmes d’adultes !
    C’est mystérieux tout ça !

  6. Je devrais me réjouir de ces résultats, mais quand on nous dit que les 18-24 ans pratiquent autant que leurs grands-parents j’ai de sérieux doutes. Il suffit d’aller dans n’importe quelle église (avec certes des différences locales) pour constater que les cheveux gris et les crânes dégarnis sont très majoritaires. En certains lieux il n’y a aucun fidèle de moins de 60 ans.
    Je me demande si ses sondages n’intègrent pas les jeunes musulmans qui semblent plus pratiquants.

  7. “…62 % à se dire catholiques”.
    Reste à connaître le contenu de catholiques”.
    Par exemple: faut-il croire que le coran est un livre saint? Faut-il croire que l’islam est une religion révélée?

  8. Amusant, c’est aussi la classe d’âge qui vote le mieux!

  9. Les résultats de cette enquête correspondent aux constatations de nos enfants étudiants dans une Université d’Etat : dans leur aumônerie catholique, beaucoup d’étudiants sont des convertis, qui ne connaissent pas grand chose au christianisme ; c’est pourquoi l’aumônerie propose désormais des enseignements de catéchisme pour adultes adapté aux personnes qui découvrent la religion chrétienne. De plus, depuis les attentats de cette année, il y a encore plus de demandes de baptême. Les jeunes sont conscients de vivre dans un monde dangereux, et, à quelque chose malheur est bon, ils se tournent vers l’Eglise catholique, même si cela choque leur parents incroyants.
    On peut dire que la célèbre admonestation de Jean-Paul II à la France “fille aînée de l’Eglise, éducatrice des peuples” n’a pas été vaine, car les catholiques français se sont progressivement remis à prier pour leur pays, et on en voit de plus en plus les fruits. C’est peut-être aussi le début des prophéties de Marthe Robin sur la conversion de la France…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services