11 réflexions au sujet de « La Chine est un pays chrétien depuis 1944 ans ! »

  1. Entrepreneur

    Il faudrait savoir ce qu’on entend par pays chrétien. Il y a certes des chrétiens en Chine depuis 65 après J-C, époque à laquelle il y avait plus d’Eglises en Chine qu’en France… de là à parler de pays chrétien …

  2. Bernard Mitjavile

    Un point d’histoire très important est comment la Chine a failli vraiment devenir chrétienne avec Matteo Ricci et d’autres jésuites qui avaient gagné l’intérêt de l’empereur et des dignitaires de la cour pour le Christianisme. Il a fallu la jalousie des dominicains et des manoeuvres à Rome pour mettre tout cela par terre en expliquant à l’empereur que le culte des ancêtres était satanique et que tous les ancêtres de l’empereur brûlaient en enfer. Suite à cela, tout ce beau monde a été explusé de Chine, retour à la case départ.

  3. ROUSSEAU

    M. Perrier a réalisé des travaux extrêmement intéressants qui ont permis de mettre cela en évidence. Il a écrit deux ouvrages sur ce sujet: 1) “Thomas fonde l’Eglise en Chine” 2) L’Apôtre Thomas et le Prince Ying, tous deux aux éditions du Jubilé

  4. Jean Ferrand

    Je suis extrêmement réservé sur les travaux de Mr Perrier. Tout cela me paraît merveilleux et invraisemblable. Pour tout dire indémontré.
    Le miroir de la fin du IIe siècle, même authentique, et authentiquement daté, ne renforce pas cette thèse et ne parle pas de saint Thomas.
    Naturellement je ne refuse pas a priori d’y croire. J’attends des preuves sérieuses.

  5. yorgos

    @ PG : vous faites une petite erreur, peut-être pour avoir écrit trop vite – les “Palestiniens” ont été catéchisés “avant la Chine”, évidemment puisqu’ils étaient sur place ! Mais les peuples arabes ont fait partie de la même vague d’évangélisation que les Chinois : celle des apôtres. C’est ce que M. Perrier a voulu démontrer…
    @ Jean Ferrand : cette fois je regrette le pseudo, mais tant pis ! Avant d’exprimer votre “extrême réserve” je me permettrai de vous conseiller de lire attentivement les livres du même Pierre Perrier, et même de vous rendre sur place avec tout l’appareil nécessaire aux grandes trouvailles, après avoir étudié votre sujet…

  6. PG

    @ Yorgos
    Nous sommes d’accord : les Arabes représentaient déjà une partie importante des habitants de Jérusalemn au temps même de la vie du Christ, Hérode lui-même ayant une mère ou grand-mère élamite, c’est à dire peu ou prou arabe.
    Mais comme les pays arabes, qu’ils se disent laïcs ou inspirés par la charia, nous “”bassinent”” en permanence avec une ”arabité” qui serait consubstanciellement liée à l’Islamité, et ceci pour accabler les Arabes chrétiens du Moyen Orient, et la Chrétienté ”croisée” et”colonisatrice” en général, il convient de leur rappeler que les pays arabes, avant d’être musulmans furent païens puis chrétiens, qu’ils occupent et colonisent à 95 % d’ex terres chrétiennes, histoire de rabattre leurs prétentions arrogantes à l’universalisme.

  7. Cosaque

    La légende dorée de J Voragine, best seller du Moyen-Âge, parle de St Thomas en Chine.
    Mais les hommes de notre temps sont devenus bien plus sceptiques que St Thomas. ;-)…
    Merci Lahire pour cette info à étudier de + près !

  8. sibuet

    Le premier livre de M. Perrier (“Thomas fonde l’Eglise de Chine”) n’était pas très sérieux, et ne tout cas ne prouvait nullement ce que le titre annonçait. Quant à ce miroir, il faut voir les choses de près. Il faut tout de même éviter de jeter le discrédit sur la religion catholique par trop de précipitation et de crédulité.

  9. BERT

    Il me semble avoir lu depuis longtemps des livres de Xavier WALTER faisant état de cette évangélisation de la Chine par Saint Thomas l’apôtre, y compris la sculpture dans la fameuse falaise…
    En revanche, je n’avais pas entendu parler de Pierre PERRIER et vais me précipiter sur son livre.
    Amicalement.

Laisser un commentaire