Bannière Salon Beige

Partager cet article

Franc-maçonnerie / France : Laïcité à la française

La charte de la laïcité à l’école : une idée du grand-maître du Grand Orient

Proposition de Jean-Michel Quillardet, chargé 
d’enseignement de la laïcité à l’université d’Évry-Val d’Essonne, ancien
Grand Maître du Grand Orient de France
, publiée sur
son blog "République, justice, franc maçonnerie", le 5 septembre
2012 dans un article intitulé "Note sur la laïcité dans l'école de la République :

    "Concevoir une charte de la laïcité au sein de l’école de la République, à l’image de la charte des services publics, qui pourrait être annexée au règlement intérieur de l’établissement, affichée dans les locaux de l’établissement scolaire
    et, au début de chaque année, lue et commentée par le professeur des
    écoles pour les écoles primaires et le professeur principal pour les
    lycées et collèges."

    Discours du Ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon, le 11/12/2012 :

    "Si nous voulons faire vivre la laïcité, il faut l’enseigner, et pour l’enseigner, il est nécessaire de la connaître. Or, elle est aujourd’hui trop méconnue. Ainsi, outre mon attachement à la diffusion de la charte de la laïcité dans les services publics, notamment dans les établissements scolaires où elle n’est pas assez présente, je souhaite, conformément à une proposition inspirée et soutenue par Jean-Michel Quillardet, qu’une charte de la laïcité soit rédigée à l’attention des élèves. La demande est forte dans les écoles.. Cette nouvelle charte devra notamment s’attacher, par des définitions simples et courtes, à expliciter les notions de laïcité et de citoyenneté dans un langage compréhensible pour les élèves. Elle sera affichée dans chaque établissement et pourra être jointe au règlement intérieur. A travers la découverte de la laïcité, mon objectif est de rebâtir du commun entre tous les élèves de France. Ce sera mon travail, mon obsession, en tant que Ministre de l'éducation nationale."

    A quand la séparation de la maçonnerie et de l'Etat ? (via)

    Partager cet article

    5 commentaires

    1. « La laïcité est devenue aujourd’hui le prétexte pour que l’idéologie dominante libérale et matérialiste puisse s’imposer tranquillement à tous. »
      http://ephesblog.wordpress.com/2013/08/26/la-laicite-en-treillis/

    2. A noter dans cette charte :
      « Les enseignements sont laïques. Afin de garantir aux élèves l’ouverture la plus objective possible à la diversité des visions du monde ainsi qu’à l’étendue et à la précision des savoirs, aucun sujet n’est a priori exclu du questionnement scientifique et pédagogique. »
      On a donc théoriquement la possibilité de donner la vision chrétienne ou musulmane par exemple ! Aussi bien sur le mariage gay, l’avortement ou la théorie du genre !
      « Aucun élève ne peut invoquer une conviction religieuse ou politique pour contester à un enseignant le droit de traiter une partie du programme. »
      Si l’enseignant est maître du programme, il est obligé de faire connaître les différentes visions du monde ! Ainsi devra-t-il traité de la théorie du genre mais parler aussi de ce qu’on lui reproche.
      Les livres de classe devraient en faire autant.

    3. « la demande est forte dans les écoles  » tu parles Charles ! tout le monde s’en contrefout de cette charte, les problèmes gigantesques de l’éducation nationale ne seront en rien réglés par ces gesticulations et ce chiffon de papier.

    4. Ces pitres qui se donnent du ‘-Grand Maitre du Grand Torient -‘, pauvres minables, mais dangereux.
      Le grand-ORIENT , c’est tout simplement une allusion à l’Orient pollueur de l’Occident Chrétien. L’islam, vous comprenez pourquoi c’est leur outil le plus en force aujourd’hui, il vient de l’Orient. Pas besoin de dessins.

    5. « La demande est forte dans les écoles.. »
      Ah ?
      N’ayons aucune crainte sur nos argumentaires. Les réalités biologiques, scientifiques, ne font que confirmer ce qu’enseigne l’Eglise…
      Donc oui, l’embryon est un être humain dès la rencontre des gamètes, non un enfant ne peut avoir deux « parents » du même sexe etc.

    Publier une réponse