Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

La cathophobie ambiante prépare une nouvelle persécution des chrétiens

Alexandre del Valle a publié un ouvrage, Pourquoi on tue les chrétiens dans le monde aujourd'hui ? La nouvelle christianophobie, véritable tableau des persécutions à travers le monde -les chrétiens sont vraiment les principales victimes dans le monde, victimes de violence et de persécutions mais aussi du silence complice- et cri d'alarme prévenant la prochaine aggravation de ces persécutions. Il écrit ainsi :

C "la diabolisation croissante de la religion chrétienne, rendue responsable de tous les maux de la terre, est également dangereuse, car elle aboutit à légitimer une nouvelle forme de haine collective. Cette révulsion croissante  envers le christianisme et les chrétiens […] conduit les intellectuels, les médias, les professionnels de l'antiracisme et les politiques qui les suivent, à banaliser les actes quotidiens de christianophobie qui entraînent chaque année la mort de milliers de chrétiens dans le monde, tués pour la seule raison qu'ils sont chrétiens. […] Le philosophe et chercheur Pierre-André Taguieff, spécialiste du racisme et des théories conspirationnistes, auteur de nombreux ouvrages sur l'antisémitisme, explique que les théories du complot, qui ont jadis expliqué les succès du nazisme, sont aujourd'hui de retour en Europe, cette fois-ci sous couvert de lutte contre l'Occident, d'anti-impérialisme, et d'antichristianisme. […] On est ainsi passé, depuis quelques années, d'un anticléricalisme anti-catholique, hérité des Lumières, de la Révolution française et des lois laïcistes de 1901-1904 et 1905 (contre les congrégations catholiques et pour la séparation de l'Eglise et de l'Etat), qui demeurait tout de même conscient de ses racines judéo-chrétiennes, à un antichristianisme post-moderne, favorisé par la baisse du niveau scolaire, le relativisme culturel, la mode du multiculturalisme, la négation de l'histoire et la haine de soi anti-occidentale."

Partager cet article

10 commentaires

  1. Il y a à mon sens deux formes d’antichristianisme :
    -celui des fanatiques des autres religions, surtout musulmans
    -celui, post-moderne et post-laïcard des tenants d’une société sans morale et sans métaphysique, dont les représentants les plus virulents flirtent avec le satanisme. Le Helfest, les profanations de cimetières chrétiens, les spectacles blasphématoires sont le fait de ces derniers. Quand le énième cimetière rurale est tagué et profané, ce ne sont en général pas des musulmans ou des “chances pour la France” qui ont agi mais des tarés de souche déchristianisés, mijotant dans l’athéisme post-moderne et la bière tiède….

  2. Désolé, une faute de frappe, il fallait lire “cimetière rural” sans “e”….

  3. Oui, les élites occidentales ont décidé de détruire intégralement l’ancien monde, jusqu’à ses fondements anthropologiques les plus évidents, naturels, fondamentaux, et le christianisme est le principal obstacle au monde nouveau qu’ils veulent mettre ne place.
    Ils veulent un système fondé sur l’inégalité totale entre dominants et dominés. Pas une inégalité de droits ou de pouvoir économique, mais une inégalité quasiment du domaine de l’espèce. Leur monde est divisé entre les élites hyperspécialisées et les masses illettrées, entre les gouvernants “initiés” aux règles internes inflexibles d’une oligarchie et les masses baignant dans le relativisme total, sans repères, entre une élite forgée à la culture et d’identité de domination, et des masses destructurées par une absence de culture et d’identité.
    Entre dominants et dominés, la frontière doit être infrangible, sans aucune porosité. Le dominé ne doit avoir aucun moyen d’échapper à sa condition : ni savoir, ni esprit, ni identité, rien. Le dominé doit ramené à l’état de bétail docile et ignorant.
    Rien ne doit faire obstacle à cette construction, tout “vestige” d’égalité entre les hommes, tout droit ou possibilité à la transcendance, à l’élévation spirituelle doit être balayé.

  4. Comment se fait-il qu’on préfère le voisin et le lointain à nous-mêmes. Normalement l’amour de soi et l’égoïsme sont naturels, on se préfère à tout autre.
    Dans ce cas, c’est l’inverse. Incompréhensible.

  5. Jean Theis
    En effet, le deuxième commandement de Dieu est : ” Tu aimeras ton prochain COMME TOI-MÊME”, ce qui dit bien que si on ne s’aime pas soi-même, on ne peut aimer le prochain.
    “Par suite de l’iniquité croissante, la Charité se refroidira chez le plus grand nombre”, ici c’est l’amour de soi qui devient absent dans un certain sens, il n’ y a donc pas d’amour du prochain comme vous le pensez, mais une caricature imposée dans les esprits en les culpabilisant depuis longtemps.

  6. Si l’on va au fond des choses, en examinant la situation des catholiques avant le 14 juillet 1789 et après, le véritable problème est dans cette date et l’apparition de la philosophie des Lumières et de la république. La république est un régime maçonnique (et non français), régicide, catholicide et francophobe. Il ne faut pas non plus oublier que la république a été instaurée par la seule Assemblée nationale et qu’il n’y a jamais eu de consultation populaire (ou référendum) pour donner la possiblité au peuple de choisir entre “monarchie” et “république”, car ceux qui se prétendent nos représentants et qui en fait ne représentent au parlement QUE la franc-maçonnerie, savaient pertinemment que le peuple, à une écrasante majorité, voterait pour son Roi qu’il a toujours aimé, et si le référendum se faisait aujourd’hui, il en serait de même. La république est donc illégitime, en plus d’être une perpétuelle souffrance pour les seuls catholiques. IL FAUT RETABLIR DE TOUTE URGENCE LA MONARCHIE. D’ailleurs, de plus en plus de Français l’appellent de leurs voeux, ce qui se voit surtout sur Facebook, les blogues et les forums royalistes qui font recette, tout comme la biographie de Louis XX (l’Aîné des Capétiens, plus proche agnat de Louis XVI)qui vient de sortir et qui est intitulée “Louis XX, petit-fils du Roi Soleil”, de Daniel de Montplaisir. Vive Dieu ! Vive le Roi ! Vive la France royale !

  7. Réponse à Jean Theis. Votre analyse est la même que la mienne. Il faut savoir que la république est un régime contre nature et de haine de soi. Ca fait 200 ans que les Français doivent subir cela, et avec une grande souffrance. Charles Maurras vous répond :”L’amour de tous les peuples, hormis du peuple français, est au fond de l’esprit des grands docteurs de la république française.” Une conclusion s’impose : le retour de notre Roi sur le Trône de France, et nous recouvrerons le bonheur. La persécution du catholicisme s’arrêtera net !

  8. QUE FAISONS-NOUS, INDIVIDUELLEMENT afin de réagir à toutes les attaques contre les
    chrétiens,l’ Eglise catholique et les autres églises chrétiennes ?
    Envoyer des courriels de protestation est un moyen beaucoup plus efficace qu’ on ne le croit de se faire entendre. Les juifs et les musulmans savent très bien utiliser ces outils ; alors, que faisons-nous ? A VOS CLAVIERS !!!!

  9. Tout à fait d’accord avec vous, Michel Saffroy : la tiédeur et parfois la lâcheté des chrétiens qui ne veulent pas réagir sur le net par peur d’être identifiés est consternante. Et l’effet pervers des blogs comme celui-ci est que les gens se défoulent dessus puis s’endorment ensuite tranquillement avec le sentiment du devoir accompli, alors que leur réaction ne sera lue pratiquement que par des internautes du même avis qu’eux.

  10. Sur Livres en Famille : http://www.livresenfamille.fr/p4466-alexandre_de_valle_pourquoi_on_tue_des_chretiens_dans_le_monde_aujourd_hui.html
    La nouvelle christianophobie
    Alexandre de Valle – Préface de Denis Tillinac
    Ce livre est un cri d’alarme.
    Des chrétiens sont en danger et nous devons le savoir, sans diaboliser qui que ce soit, mais sans non plus fermer les yeux.
    Après la prise de conscience causée par l’attentat à la cathédrale de Bagdad, le martyre des Coptes égyptiens et l’assassinat du Ministre chrétien pakistanais, il est temps de faire un point sérieux sur la question.
    C’est ce qu’a entrepris Alexandre del Valle dans cet ouvrage très documenté qui dénonce et détaille les persécutions dont sont victimes les chrétiens sur tous les continents.
    Le constat est sombre et l’auteur ne mâche pas ses mots sur les raisons de la nouvelle christianophobie. Pour lui, il faut admettre que si les croisades ou l’inquisition sont un passé bien révolu, l’intolérance et le fanatisme anti-chrétien connaît, actuellement, une dramatique recrudescence.
    Avec ce livre soyons informés, donnons-nous des arguments objectifs et ayons en tête chiffres et faits réels pour rétablir la vérité et soutenir l’oppressé.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services