Les catholiques pratiquants votent UMP

Un sondage, réalisé le jour du vote par l’institut CSA pour La Vie, constate que les suffrages des catholiques se sont davantage portés vers les listes de la majorité présidentielle : à 36% (contre 27,8 % pour la moyenne des Français), et même 56% chez les pratiquants réguliers. François Bayrou rassemblé 7% des pratiquants, le PS 16%, les écologistes 11% et le Front national 2%.

36 réflexions au sujet de « Les catholiques pratiquants votent UMP »

  1. decontracte

    Les tendances électorales sont extremement profonde et lente à changer. L’UMP est le très très lointain successeur des partis Orléanistes(UDF), Bonapartistes (RPR) pour qui les “gens biens” ont toujours votés et voteront toujours même cocu.

  2. Journé Nicolas

    Qui sont ces catholiques pratiquants qui votent pour un candidat qui promeut l’avortement, le travail du dimanche, qui envisage le statut du beau parent pour meiux détruire la famille ou qui montre la voie de la fidélité reconduite de femme en femmes et d’instant en instant. Ce sont des catholiques qui se préoccupent peu de la vie éternelle ou alors ????? Cela n’a rien d’exhaustif, mais je ne veux pas être convoqué par la police!!

  3. Coligny

    Les 2% de pratiquants qui votent Front national montrent bien que la mouvance “nationale-catholique” si critique vis-à-vis du FN et tout particulièrement de Marine Le Pen ne représente rien électoralement même si elle fait parfois beaucoup de bruit.
    L’électorat FN n’est absolument pas pratiquant et n’est pas intéressé par les thèmes de la frange nationale-catholique (avortement etc…).

  4. Olivier M

    Est-ce à dire que les “catholiques” français voteraient pour celui qui défend l’homosexualité (statut de beau-parent), celui qui est ouvertement hostile à la famille (financement du RSA par la CAF, ouverture de la carte familles nombreuses aux familles monoparentales, baisse des allocations familales, etc., etc.), celui qui promeut l’immigration-invasion (discrimination positive) et l’islam (création du CFCM finançant de nos deniers l’islam en France), celui qui prône ouvertement le mondialisme et l’alignement sur des USA évangélistes et prométhéens?
    Comment ose-t-on dire que ces gens seraient “catholiques”?!
    C’est prendre les gens les gens pour des imbéciles.

  5. texmes

    Qui sont ces catholiques qui ont voté UMP? Je pense que ce sont les cathos sociologiques, qui sont aussi les “droitistes” sociologiques, qui votent comme ils vont à l’eglise : parce que dans leurs familles ont l’a toujours fait.
    Que la “droite” ne soit plus à droit, et que l’église ne prèche plus toujours la doctrine catholique, ne change rien. Quand on est installé dans une habitude pareil,il faudrait un cataclysme pour la changer.

  6. Mingdi

    Que cherche à démontrer M.Coligny? J’ai voté régulièrement FN depuis 1981, et ai voté Solidarité cette fois-ci, en particulier parce que la ligne Aliot-Marine ne me satifait pas. Je peux vous affirmer que sans son ferment catho tradi le FN ne représentera bientôt plus rien politiquement. Quant à Sarko, qui a le soutien massif des “pratiquants réguliers”, il me fait penser au joueur de pipeau du fameux conte allemand.

  7. VD

    Beaucoup de catholiques sincères pensent que N. Sarkozy fait ce qu’il dit, c’est du moins l’impression qui ressort des “dîners en ville”.
    Cela montre bien que pour être vraiment catholique, il faut réellement mettre le Christ au centre de sa vie et ainsi se dégager des influences médiatiques et conformistes. Chez tout le monde il y a la tentation de la paresse intellectuelle aussi, c’est tellement moins fatiguant que de se battre tout le temps.

  8. Olivier Arcachon

    Un sondage de La Croix il y a 3 – 4 semaines indiquait que les catho pratiquants votaient surtout MPF, un peu moins FN et UMP (je ne sais plus dans quel ordre) et très peu Modem.
    Reste la bonne question : qu’est-ce qu’un catho pratiquant selon ces 2 sondages. 2 fois par semaine ou plus, tous les dimanches, tous les dimanches sauf quand j’ai un tournoi de tennis, quand ça me chante ou à Noël et à Pâques et à la communion du petit neveu ?

  9. Sancenay

    Est-on bien catholique lorsque l’on ne suit pas les enseignements du Pape en particulier sur le droit naturel , le respect de la Vie et “l’authenticité de l’autorité “, cf le post précédent de Lahire sur le sujet.
    La nécessité de lancer ce type de bidonnage réside dans la prise conscience tardive de la baffe appuyée que constitue le taux d’abstention record.
    Car pour sortir du marasme où l’ineptie du Système nous a conduits, il faudra bien convaincre les masses qu’il demeure quelqu’espoir de s’en sortir.

  10. Exupéry

    Cela me rappelle une phrase Léon BRUNSCHVICG un athée qui avait cette fois raison :
    “Le monde aurait été sauvé plus d’une fois, si la qualité des âmes pouvait dispenser de celle des esprits.”
    Les pauvres catholiques (dont je suis) sont si mal informés, voire désinformés par les “intellectuels” de leur bord! (leur dernière invention est de légitimer Darwin et le darwinisme qui commence pourtant à crouler de toutes part…) Beaucoup confondent candeur et naïveté, et certains on tellement envie de “se sentir comme les autre”…

  11. Mickaelus

    Il y a le problème de l’avortement, du PACS, et tout ce qui est évoqué habituellement qui fait qu’être catholique et voter UMP est très douteux pour ne pas dire pire. Mais en vérité, cela va bien plus loin que cela : la souveraineté populaire est une hérésie puisque le pouvoir et l’autorité proviennent de Dieu. Ce qui fait que la politique compatible avec le catholicisme est partie avec Charles X, dernier roi de France légitime et sacré, en 1830. Dommage que presque plus personne, même parmi les catholiques les plus droitiers, ne le voit !

  12. Nabulione

    C’est affligeant ! L’attitude électorale des catholiques est navrante.
    Y’aurait-il un référendum sur l’avortement que je ne suis pas certain que les catholiques voteraient contre…
    Oui, vraiment navrant, comme le petit 6% de Villiers…

  13. PK

    Ces résultats ne sont pas surprenants.
    Combien de curés croient en la présence réelle de Jésus ? Combien croient aux anges ? à Satan ?
    Le reste n’est que conséquence…
    Comment voulez-vous qu’un catholique, et surtout un catholique pratiquant, puisse ensuite avoir un repère ?
    C’est déjà magnifique que, dans ce monde-là, il aille encore à la messe et se prétende catholique. Oserai-je parler de miracle ?
    Imaginez les catholiques de choc que cela ferait si en plus, ils étaient instruits convenablement ?
    Prions pour eux. Prions pour nous et surtout prions afin que l’on ait de bons prêtres !
    Ce vendredi 19 sera la fête du Sacré-Cœur de Jésus
    et l’ouverture de l’année Saint Jean-Marie Vianney, curé D’Ars… profitons-en pour faire converger nos prières vers eux !
    Seigneur, envoyez-nous des bons prêtres !
    Et si vous n’avez pas les mots qui vous viennent à la bouche pour cette prière, utilisez celle du cardinal Mundelein :
    http://my.opera.com/Prayerman/blog/index.dml/tag/MUNDELEIN

  14. Philippe

    C’est étrange, j’ai l’impression que l’expression “catholique pratiquant” est très vague et que selon les sondages elle peut signifier tout et le contraire de tout.
    Est-il possible pour un pratiquant de voter pour un parti qui rejette la loi morale de l’Evangile en favorisant l’avortement, la destruction de la famille et destruction des moeurs ?
    Non, et un catholique pratiquant NE PEUT PAS VOTER pour un parti qui combat la vie.
    Donc, ici le terme “catholique pratiquant” est faux, ce sont au mieux (au moins mauvais) des “demi pratiquants” des pratiquants de l’exterieur, ceux qui ne croient pas à ce qu’ils font.

  15. Xtophe

    A Coligny,
    Vous avez tout-à-fait raison ! Le FN ne compte plus beaucoup de Catholiques pratiquants ! Evidemment, à force de rogner sur les points non-négociables, il ne faut pas s’étonner que les Cathos quittent ce parti… Ils reviendront peut-être quand le FN aura une politique en accord avec la DSE et cessera de considérer l’avortement comme un détail anodin.

  16. PG

    X tophe
    J’admire votre police religieuse : elle fait plaisir à lire.
    Sauf qu’elle est bidon.
    Car :
    – 1/ que savez vous de la pratique des uns et des autres ?
    – 2/ Bayrou va à la messe tous les dimanches, et il est ”laîc”.
    Ce genre de réflexion est totalement non catholique. Et vous, où allez vous à la messe ? Vous avez un billet de confession et de messe ?
    Parce qu’après tout, vous êtes suspect à mes yeux……….

  17. Xtophe

    P.G.,
    Merci d’exprimer votre pensée plus clairement, car je ne comprends pas vos reproches…
    Je vais tâcher néanmoins de répondre à vos questions :
    – 1/ Je ne sais rien de la pratique de qui ??? Qui sont ces uns et ces autres ???
    – 2/ Bayrou va à la messe… Euh… Oui, peut-être… Où est le problème ? Ai-je écrit le contraire ?
    SVP, pouvez-vous me dire quelle est la réflexion non-catholique que j’aurais émise… J’ai simplement écrit que voter pour des partis donc la politique est antagoniste aux enseignements de l’Eglise (et notamment ces fameux points non-négociables que personne ne prend jamais en considération) témoigne d’une certaine schyzophrénie.
    Pour info, je vais à la messe à la chapelle Saint François de Sales à Rennes. Je n’ai pas de wasistas pour y assister. Mais j’ai l’honnêteté intellectuelle (contrairement à certaines personnes imbues d’elles-mêmes) de me remettre en question et de revoir mes opinions politiques de sorte qu’elles concordent avec la doctrine de l’Eglise. C’est la raison pour laquelle j’ai soutenu les listes de “Solidarité” en Ile de France et en région Sud-Est. Je sais bien que ça vous chagrine, mais c’est ainsi.

  18. PG

    tophe
    Vous faites ce qu’il vous plait de faire.
    Mais vous ne pouvez diffamer en sortant de l’église. Car cela aussi est non catholique : imputer faussement et publiquement une faute morale à son prochain.
    Ainsi écrire, je vous cite :
    ”Vous avez tout-à-fait raison ! Le FN ne compte plus beaucoup de Catholiques pratiquants ! Evidemment, à force de rogner sur les points non-négociables, il ne faut pas s’étonner que les Cathos quittent ce parti… Ils reviendront peut-être quand le FN aura une politique en accord avec la DSE et cessera de considérer l’avortement comme un détail anodin.”
    est à la fois un mensonge et une calomnie.
    La morale n’est pas un apanage dont on se réclame, mais elle suppose l’honnêteté intellectuelle. Les cathos ne quittent pas plus ce parti que d’autres : il ne suffit pas qu’une douzaine qui partent se disent catholiques, pour que vous puissiez en inférer que les catholiques pratiquants sont partis du FN.
    Il y a là un manque de mesure évident.
    Vous avez la messe bien méchante…..

  19. Solange

    Certains agences de sondage considèrent comme “catholiques pratiquants” des personnes qui vont à la messe dominicale ou moins une fois par mois ou tous les deux mois.
    Ce que j’aimerais connaître, et à mon avis les chiffres parleraient tout différemment, ce sont les statistiques des fidèles qui respectent la sanctification de chaque dimanche et fêtes d’obligation. Dans mon entourage (ce qui ne veut rien dire en soi), aucun catholique pratiquant régulier ne vote pour la gauche ou le modem, quelques uns, rares, votent UMP, la majorité votent droite nationale (CNI, MPF, FN, MNR, PDF).
    Par ailleurs il serait bon de rappeler que beaucoup de catholiques (ceux que M. Aliot a dit vouloir purger) militent ou se présentent pour le FN. Pour remplir les listes, surtout dans les régions où le FN est faible, on compte toujours sur les cathos. Maintenant je crois en effet qu’il y en a de moins en moins, car il n’y a pas de catholiques pour soutenir Marine Le Pen. Les catholiques purgés, déçus, partis, reviendront au Front National quand Bruno Gollnisch en sera le président.

  20. Xtophe

    P.G.,
    De grâce, raisonnons et ne tombons pas dans la caricature ! Ce sondage parle de l’orientation politique des Catholiques pratiquants ! Il ne parle pas de la réligion des cadres des mouvements politiques !
    En mars 2002, la Croix avait effectué un sondage similaire, et le taux de Catholiques pratiquants qui votaient pour le FN était complètement différent, puisque 16% des Catholiques pratiquants déclaraient voter Le Pen [ http://www.ifop.com/europe/docs/intentionsdevote_catholique.pdf ].
    Donc, comme à votre habitude, vous comprenez ce que vous voulez bien comprendre dans l’unique objectif de me donner tort. Mais voilà, les faits sont tétus ! Et force est de constater que j’ai raison, car en l’espace de 7 années (entre 2002 et 2009), le taux de Catholiques pratiquants votant pour Le Pen ou le FN est passé de 16% à 2% ! Admirez la dégringolade !!! Voilà pour les chiffres. Maintenant, libre à vous d’interpréter les chiffres à votre convenance et d’y voir là un net rebond. Souffrez par conséquent que je ne puisse pas partager vos vues : http://www.libertepolitique.com/politique-et-bien-commun/1208-prdentielle-1er-tour–les-catholiques-rliers-senracinent-roite

  21. Xtophe

    Voilà un sondage qui montre l’évolution du taux de Catholiques pratiquants votant pour le FN entre 1988 et 2002 :
    Taux de Catholiques pratiquants réguliers votant FN :
    1988 : 13%
    1995 : 08%
    2002 : 12%
    Taux de Catholiques pratiquants non réguliers votant FN :
    1988 : 13%
    1995 : 13%
    2002 : 18%
    2007 : 16%
    2009 : 02%
    http://www.cevipof.msh-paris.fr/actu/elections/reg2004/pdf/07_mayer01.pdf
    Alors, P.G., d’autres preuves ? Ou cela vous suffit-il ?

Laisser un commentaire