Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : le référendum / Europe : politique

La campagne électorale a commencé en Grande-Bretagne

Brexit (British Exit) ou maintien au sein de l'Union européenne. Les Britanniques auront une chance inouïe de pouvoir se prononcer démocratiquement le 23 juin prochain :

"Au Royaume-Uni, la campagne officielle pour le référendum sur le maintien ou la sortie de l’Union européenne a débuté ce vendredi 15 avril. Le vote aura lieu dans 10 semaines, le 23 juin. Les sondages annoncent pour l’instant un résultat très serré, alors que les Britanniques ne se sont plus prononcés sur l’Europe depuis 1975. Deux campagnes officielles s’opposeront jusqu’au référendum pour tenter de convaincre les votants. "Vote Leave", le camp officiel en faveur du Brexit (Bristish Exit), face à "The In Campaign" pro-UE. Chaque camp pourra dépenser 7 millions de livres (8,7 millions d'euros). "

Le gouvernement pro-union européenne utilise déjà les mêmes procédés anti-démocratiques que le gouvernement français lors de la campagne sur le projet de constitution européenne de 2005 : 

"La campagne du référendum sur l’Union européenne (…) est marquée par une polémique. Le gouvernement a commencé à envoyer cette semaine des tracts appelant à voter pour le maintien dans l’UE. Les partisans du Brexit invitent tous les Britanniques à les renvoyer à David Cameron.

C’est un dépliant de 16 pages distribué à 27 millions de foyers britanniques depuis le début de la semaine. Le gouvernement y explique pourquoi il faut rester dans l’UE, pourquoi partir est si risqué… Coût de l’opération : 11 millions d’euros… Un scandale, dénonce le camp du Brexit qui appelle à renvoyer ces tracts à David Cameron."

11 millions de livres, c'est déjà plus que le montant alloué pour chaque camp…

Partager cet article

3 commentaires

  1. Le camp du maintien du Royaume-Uni dans l’UE a déjà dépassé la limite des 7 millions de livres.
    Légalement, elle ne peut donc plus faire campagne et doit rembourser les dépassements indus.

  2. une chance inouïe de sortie de l’union et de détruire le royaume uni qui ne le sera plus sans l’écosse

  3. Que le Royaume Uni quitte l’Europe, que l’Europe s’effondre, et ce sera parfait.
    Ras le bol de cette institution aussi dangereuse que la lèpre.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique