La campagne contre le pape François fait flop

A la fin du point de presse de ce
jour, le P. Federico Lombardi a lu une note relative aux accusations
qui ont refait surface ses derniers jours contre le nouveau Pape:

"La
campagne conduite par une revue contre Jorge Mario Bergoglio, qui
remonte à des années, est bien connue
. Le caractère anticlérical
de ces attaques, allant jusqu'à la calomnie et la diffamation des
personnes, est bien connu
. Les accusations concernant l'actuel Pape
remontent à l'époque où il n'était pas encore évêque, mais
simplement supérieur des jésuites en Argentine. Elles font
référence à deux prêtres enlevés pendant la dictature, et qu'il
n'aurait pas protégé. Or aucune accusation formelle et documentée
n'a jamais été déposée contre lui
. La justice l'a entendu une
fois et à simple titre de témoin et le P. Bergoglio n'a jamais été
suspecté ou accusé, ayant d'ailleurs fournit les preuves de son
extranéité à l'affaire. Il existe d'autre part nombre de
dépositions démontrant combien le P. Bergoglio a agi pour sauver des
personnes en danger à l'époque. Il est tout autant connu qu'après
être devenu évêque, dans l'élaboration de la démande de pardon,
Mgr. Bergoglio a déploré les défaillances de l'Eglise argentine
face à la dictature. Les accusations en question découlent d'une
lecture historique de cette période promue depuis des années par
des milieux anticléricaux
. Elles n'ont pas lieu d'être".

3 réflexions au sujet de « La campagne contre le pape François fait flop »

  1. gipsy0

    ce qui me peine infiniment c’est que même les cathos bien pensants cherchent dans son passé . Médisance …parler pour nuire ce ne serait pas un péché dont il faudra rendre compte à Dieu ?
    ce pape nous apprendra déjà à prendre en chacun ce qu’il a de bon pour devenir meilleur à son exemple et non à ce servir du mauvais des autres pour excuser ses propres faiblesses.
    merci très saint Père et que Dieu vous garde puisqu’il vous a choisi pour garder son Eglise!

Laisser un commentaire