Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Pays : Etats-Unis

La Californie menace le secret de confession

La Californie menace le secret de confession

Le projet de loi 360 du Sénat californien propose d’obliger tout prêtre catholique, lorsqu’il entend en confession des violences concernant des abus sur mineur, à les dénoncer aux pouvoirs publics, sous peine de poursuites pouvant mener à une incarcération :

Le projet de loi présenté par le sénateur Jerry Hill, le 20 février 2019, veut modifier le code pénal en obligeant « tout membre du clergé à dénoncer, des faits avérés et des suspicions de faits concernant des abus sur mineur, lors même qu’ils ont été connus dans le cadre de la confession ». Contrevenir à cette disposition constituerait, pour le prêtre, un délit pouvant le mener tout droit en prison.

Ils sont loin les temps où, en 1813, comme le rappelle USA Today dans son édition du 29 avril 2019, la Cour fédérale de New York protégeait en ces termes le secret de la confession : « obliger un prêtre à briser le sceau de la confession équivaut à déclarer qu’aucune pénitence n’est possible, ce qui revient à annihiler un pan important de la religion catholique romaine ».

Plus près de nous, la Cour suprême déclarait dans le même sens en 1980, que « la relation privilégiée entre le prêtre et le pénitent se fonde sur le besoin humain de pouvoir tout révéler à un conseiller spirituel ». Il faudrait ajouter que, d’institution divine, le sacrement de pénitence est inviolable…

Le projet de loi 360 du sénateur Hill a été approuvé en première lecture par cinq voix pour et deux abstentions : rien n’est encore joué, mais c’est bien à une nouvelle bataille que l’Eglise doit faire face. Un comble dans un pays qui a fait de la liberté de religion l’une de ses principales revendications.

Can. 983 – § 1 du code de droit canonique :

Le secret sacramentel est inviolable; c’est pourquoi il est absolument interdit au confesseur de trahir en quoi que ce soit un pénitent, par des paroles ou d’une autre manière, et pour quelque cause que ce soit.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

7 commentaires

  1. Il faut vraiment se battre sur tous les fronts pour défendre la sainte Eglise catholique, attaquée de toute part. Mais que le diable se soit établi de longue date au pays de Hollywood , de San Francisco, de la Silicon Valley n’est pas pas une surprise pour nous.

  2. C’est effarant, non contents de s’attaquer systématiquement aux 10 commandements, ils veulent maintenant s’attaquer aux sacrements de l’Église.

  3. Un vieux prêtre m’avait confié : “Dans toute ma vie de prêtre, je n’ai jamais connu que le secret de la confession ait été trahi d’aucune manière, c’est une raison qui a toujours gardé ma foi dans l’Eglise catholique”. Le prêtre ne peut même pas dire si un tel ou telle s’est confessé. Le secret de la confession est absolu. Aucune loi humaine ne peut avoir prise sur le secret de la confession. Le prêtre qui oserait enfreindre ce secret serait ex-communié latae sentenciae.

  4. L objectif avoué de ce monde moderne est de détruire l église catholique.

  5. La franc maçonnerie et sa haine de l’Eglise est-elle derrière ce projet de loi ?

  6. C’est clair. Il s’agit de tuer l’Eglise. Nous souffrirons mais ils n’auront pas le dernier mot, le Christ nous l’a promis : “Les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle”. Courage les gars !

  7. Il me semble que c’est à celui qui se confesse de se dénoncer auprès des autorités et que le prêtre peut décider de ne l’absoudre qu’à cette condition ; ou, au moins, à la condition qu’il demande humblement pardon à l’enfant abusé (devenu un homme ?) qui décidera lui-même s’il convient d’engager des poursuites judiciaires.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!