Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : François

La bonne politique est au service de la paix

La bonne politique est au service de la paix

Extrait du message du pape François pour la 52e journée mondiale pour la paix, le 1er janvier 2019 et publié aujourd’hui :

La paix est comme l’espérance dont parle le poète Charles Péguy ; elle est comme une fleur fragile qui cherche à s’épanouir au milieu des pierres de la violence. Nous le savons : la recherche du pouvoir à tout prix porte à des abus et à des injustices. La politique est un moyen fondamental pour promouvoir la citoyenneté et les projets de l’homme, mais quand elle n’est pas vécue comme un service à la collectivité humaine par ceux qui l’exercent, elle peut devenir un instrument d’oppression, de marginalisation, voire de destruction.

« Si quelqu’un veut être le premier, dit Jésus, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous » (Mc 9, 35). Comme le soulignait saint Paul VI : « Prendre au sérieux la politique à ses divers niveaux – local, régional et mondial –, c’est affirmer le devoir de l’homme, de tout homme, de reconnaître la réalité concrète et la valeur de la liberté de choix qui lui est offerte pour chercher à réaliser ensemble le bien de la cité, de la nation, de l’humanité ».

En effet, la fonction et la responsabilité politique constituent un défi permanent pour tous ceux qui reçoivent le mandat de servir leur pays, de protéger les habitants et de travailler pour asseoir les conditions d’un avenir digne et juste. Accomplie dans le respect fondamental de la vie, de la liberté et de la dignité des personnes, la politique peut devenir vraiment une forme éminente de charité.

Partager cet article

4 commentaires

  1. Alors ce pacte sur les migrations, il est au service de la paix lui aussi, vous croyez ?

  2. L’espérance de Charles Péguy n’est pas “une fleur fragile qui cherche à s’épanouir au milieu des pierres de la violence”, mais la petite soeur qui donne la main à ses deux grandes soeurs la foi et la charité. Ce pape approximatif est très difficile à suivre car il fait de la récupération tous azimuts par souci, je crois, de “communication” comme on dit aujourd’hui. Ce n’est pas cela que l’on attend d’un Pape.

  3. Et lui prépare la guerre avec l’apologie de l’immigration et l’interdiction de critiquer l’islam !

    • Oui car il n est pas Chretien mais noachide et syncrétique . Les lobbys ont obtenu la démission du ” trop” conservateur Benoît XVI en fermant les banques au Vatican ; depuis , celles-ci ont rouvert le robinet monétaire car ayant lis un “‘pape” qui leur convenait .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]