Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

«La Belgique est en état de mort clinique»

C'est ce qu'a déclaré Éric Van Rompuy, député démocrate-chrétien (CD&V) au parlement flamand, et frère d’Herman, le président du Conseil européen des chefs d’État et de gouvernement. Commentaire de Jean Quatremer :

B "Même s’il n’est pas encore question de débrancher le malade dans un pays où l’euthanasie est légale, personne ne donne cher de l’avenir du royaume après que le leader du parti séparatiste flamand, Bart De Wever, grand vainqueur, en Flandre, des élections législatives du 13 juin dernier, ait décrété, lundi, l’échec des négociations en vue de former une majorité de gouvernement"

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. Le tout n’est pas de décréter la mort clinique de la Belgique, il faudrait aussi préciser par quoi on la remplace.
    Et là, d’un seul coup, la Belgique redevient, finalement, une moins mauvaise solution !
    En gros, mieux vaut un tiens que deux tu l’auras.

  2. A moins que l’Europe ne les reconnaissent individuellement, commençant ainsi l’europe des régions puisqu’ils ne sont pas arrivés à faire l’europe fédérale des Etats. Imaginons qui va s’engouffrer dans la brêche : Corse, Bretagne, Pays basque, Catalogne, Alsace, Navarre, Lombardie et bien d’autres encore ….

  3. ou alors la Belgique, francophone du moins, pourrait être réintégrée à la France comme ce fut le cas il n’y a pas si longtemps.. ça nous permettra d’effacer l’humiliation anglaise du début du 19°..

  4. Dans 10 ans, le belgikistan fera valoir des revendications territoriales sur le Nordistan-Frankistan.

  5. Certes s’il ne faut pas laisser les Wallons dans la difficulté, mais méfiance, c’est le début du dépeçage des états et la balkanisation de l’Europe qui intéresse beaucoup de mondes et pas par altruisme, les Etats-Unis qui pensent accroitre le domination du monde occidentale, et d’autres pays pour d’autres raisons.
    Ces “provinces” européens en mal d’indépendantisme, nationalisme, qui ne furent jamais des états indépendants quoi qu’elles veuillent le faire croire (il est pratique d’oublier l’histoire mais pas les subsides et les aides) ont beaucoup à perdre (même les plus riches comme la Flandre belge ou la Catalogne) et ne se rendent pas compte qu’elles ne sont que des “idiots utiles”.
    Nous allons vers une féodalité des plus forts. De toutes façons sans usines (délocalisation des industries vitales pour le pays), sans ressources (chômage et faillites des états), marché intérieur toujours plus réduit suite à la dénatalité, etc. ces provinces qui rêvent d’indépendance, ne seront plus grand chose.

  6. Je ne sais pas qui est l’ idiot utile dans le concert des peuples et des nations de cette Europe mal fagotée, mais à mon avis le retour de manivelle contre les jacobins de tout bord est en train de se manifester.
    ———
    UNE BELLE ET JOLIE LANGUE RENAÎT…. L’OCCITAN.
    Silence TOTAL des médias français sur une décision capitale d’un parlement de l Union Européenne: le parlement de Catalogne qui vient d’accorder le droit à la parole à un peuple d’Occitanie.
    Depuis 2 siècles, les nationaux-socialistes jacobins au nom de la république ont tenté d’étouffer toute manifestation de cultures régionales et provinciales autres que celle de la lingua francesa.
    Et pourtant elles existent toujours. Elles sont là. Leur cœur bat encore. Le génocide culturel tout comme le génocide tout court de l’IGV de la loi SIMONE VEIL n’arrive pas à éteindre la vie de cette vieille souche gallo-romaine que nos parents et grands-parents pour les plus jeunes ont connu et dans laquelle ils ont été bercés.
    Oui. !… Dejos ma fenestra, ia un aucelon, Tota la nuèit canta, canta sa cançon. J’avais 10 ans lorsque je la chantais à Lavelanet en 1951, et je l’apprends aujourd’hui à mes petits-enfants.
    Malgré cette longue nuit satanique et cruelle qui recouvre notre pays depuis 1789 sur les corps de dizaines de millions d’enfants de France sacrifiés, l’oiseau occitan chante encore.
    De la Savoie à la Gascogne, de l’Armagnac au Piémont et de l’Ariège à Clermont, que puisse notre vieux pays renaître et faire resplendir la gloire de cette vielle France chrétienne qui n’a vécue et prospérée que par et avec ses provinces, leurs cultures, leurs langues et leurs parlements et par la foi de ses humbles habitants. Celle du Sud nous est chère. Adeline, Myriam, Bernadette, Mireille et vous toutes, nous vous ferons reines de nouveau, comme nos aïeux ont fait Marie reine de France.
    Cette France impie d’aujourd’hui périra sous peu. Peu importe, nous en reconstruirons une autre.
    Non. Les mosquées, 5 en 1965, 150 en 1979, 2000 aujourd’hui, ne remplaceront pas nos églises comme le souhaitent et le rêvent certains de nos gouvernants et maires de nos grandes cités de la droite mercantile franc-maçonne et de la nouvelle gauche socialiste dhimisée et mondialiste. Messieurs Bertrand, Gaudin, Juppé, Colomb, Delanoé, Riés, Gros, Vincent, Rigaud, Aubry, etc..
    Entendez-vous ?
    Ecoutez ces chants de gloire d’un peuple qui ne veut pas mourir.
    http://www.youtube.com/watch?v=5chc1YEOCyQ
    http://www.youtube.com/watch?v=FO5ZQSftGCk&feature=related
    OCCITANIA SEMPRE.
    Chris du Fier
    ————————————-
    Comunicat
    Aprobacion de la lei de l’occitan en Catalonha
    Lo Partit de la Nacion Occitana saluda fòrtament l’aprobacion de la lei de l’occitan, al parlament de Catalonha, a Barcelona, lo 22 de setembre de 2010.
    La lenga occitana, apelada aranés dins la Val d’Aran, ja gausís dempuèi 2006 d’un estatut de lenga oficiala en Catalonha.
    Aquela novèla lei ven afortir considerablament l’oficialitat de l’occitan en promòure l’usatge de la lenga occitana dins tals domènis coma l’ensenhament, los mèdias, la toponimia, l’economia, l’administracion e la justícia.
    Lo Partit de la Nacion Occitana felicita los promotors d’aquela lei màger en matèria de defensa dels dreches lingüistics e los deputats que la faguèron adoptar per 118 voses contra 17.
    Lo P.N.O rapèla que lo Govèrn francés, per quant a el, a as encara ratificat la Carta européa de las lengas regionalas e minoritàrias e refusa de téner sa promessa de promulgar una lei protectritz de las lengas dichas « regionalas ».
    Lo P.N.O soslinha la diferéncia de tractament acordada a l’occitan d’un país a l’autre.
    Enfin, lo P.N.O condemna l’intolerància retrograda dels extremistas franceses opausats a l’occitan que respectan pas las libertats lingüisticas dels pòbles e la salvagarda de lor patrimòni immaterial.
    Partit de la Nacion Occitana
    Lo 24 de setembre de 2010-10-07
    L’occitan est devenu la “langue de préférence d’utilisation” des institutions du Val d’Aran et “la langue normalement utilisée” par le gouvernement dans le territoire aranais. C’est ce que contient à propos de l’occitan aranais, qui a été approuvée avec 117 voix pour et 17 contre le Parlement catalan a approuvé ce 22 septembre 2010 la loi d’officialisation de l’occitan.
    Cette loi confirme le statut officiel de l’occitan au Val d’Aran, comprenant le Statut de 2006, et stipulant que tout citoyen peut communiquer avec le gouvernement dans cette langue en Catalogne. La réglementation spécifique à propos des noms de lieux entraine que seule la mention en occitan figure au Val d’Aran. Le système scolaire se fait en aranais par “l’apprentissage des langues normalement pratiquées” et la loi oblige les médias à diffuser une partie de leur programmation dans cette langue.
    Il est intéressant de noter que la loi annonce le caractère “préférentiel” pour la langue occitane, suite à l’arrêt de la Cour constitutionnelle qui avait déclaré précisément inconstitutionnelle la loi sur le caractère préférentiel du catalan en Catalogne.
    Satisfaction à Barcelone et à Vielha
    Le vice-président, le catalan Josep Lluis-Carod-Rovira, a souligné que la Catalogne est “le seul pays de l’Union européenne avec trois langues officielles sur le même territoire”, et a déclaré que la loi n’est pas seulement bonne pour la vallée d’Aran, mais aussi pour “l’occitan dans le monde” qui “de fait gagne une légitimité, une justification et un indispensable renforcement de son identité juridique.” Pendant ce temps, le liquidateur d’Aran, Frances Boya, a déclaré hier que la loi “peut signifier un tournant historique, du fait de la normalisation dans des domaines tels que les médias”. Boya fait aussi observer que l’adoption de la loi doit être accompagnée de “plus de ressources” afin d’être correctement mise en application.
    Les partis nationalistes espagnols contre la loi
    Le fait qu’une autre langue que l’espagnol soit officialisée de la sorte, a poussé les partis nationalistes espagnols Parti populaire et Cuidadonos à s’opposer à la loi sur l’occitan et ont voté contre. Carmen Rivera, représentante des Cuidadonos, a déclaré que la réglementation qui “impose” l’usage de l’aranais est “inutile et inconstitutionnelle” et que cela ouvre la voie à une nouvelle “sanction”. La députée nationaliste espagnole, pense également que la loi “appauvrit le modèle éducatif” aranais.
    Réactions
    Dire que l’occitan, qui est la 1ere langue sans statut de France et de l’UE est vivant et a désormais un statut législatif permettant son développement en Espagne, alors qu’en France où son implantation traditionnelle couvre presque un tiers du territoire, il n’est considéré au mieux comme du “patrimoine”, comme ces vieilles pierres que l’on veut conserver pour mémoire, une “sorte d’ancien patois parlé par les vieux” montre bien le chemin qui reste à faire ici en matière de démocratie et de décentralisation.
    Bien que cette information intéresse potentiellement environ 10% de la population française, elle est complètement passée sous silence dans les médias français : en France, le territoire traditionnel de l’occitan, tous dialectes confondus couvre la superficie de 7 régions .
    Ainsi l’Occitanie s’étend sur près de deux cent mille kilomètres carrés et compte environ treize millions d’habitants, elle occupe le tiers sud de la France, des vallées alpines qui dépendent de l’état italien au Val d’Aran, en Catalogne.
    Depuis plusieurs siècles, la langue occitane est condamnée à l’extinction par les autorités françaises et elle est donc devenue clandestine et essentiellement orale, s’est scindée en six zones dialectales chacune concentrée dans sa région : le limousin autour de Limoges et jusqu’à Bergerac, l’auvergnat de Clermont à Aurillac et Mande, le vivaroalpin de Valence à Cueno en Italie, le provençal de Marseille à Nice, lo lengadocian de Tolosa à Monpellier e le gascon de Bordeaux aux Pyrénées.
    Cette situation n’est pas unique en France, loin de là, on la retrouve identiquement en Bretagne, en Corse, en Catalogne, Euskadi, Alsace …
    Il est remarquable que la France reste parmi les grands pays d’Europe, un des rares, avec la Turquie à n’être pas une fédération et à rester largement centralisé.
    A mon avis, il serait bon d’abandonner cette fameuse coutume de n’accepter que le français pour langue administrative : pendant plusieurs siècles, cela a maintenu des citoyens français dans un état d’infériorité par rapport à ceux de la capitale et il en a résulté un racisme entre les gens du nord et ceux du sud qui, quoi qu’on en dise existe encore de nos jours.
    Le français, naturellement, est langue de communication inter-régionale, c’est indéniable et il n’y a aucune raison qu’il ne le reste pas mais il est aussi naturel que des décisions administratives locales ou des délibérations de collectivités locales puissent avoir lieu en dialecte local .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services