Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

La bataille politique passe par une indispensable libération de la société civile

De Philippe Darantière sur Nouvelles de France :

"[…] Le deuxième enjeu de l’université d’été de la Manif pour tous est
d’organiser ses forces pour la nouvelle bataille politique que doit
livrer la société civile, après la défaite tactique que représentent le
vote et la promulgation de la loi Taubira. L’idéologie du genre a pour
caractéristique de s’être infiltrée au cœur même de la République, comme
en 1933 une autre idéologie s’était emparée de l’appareil d’État en
Allemagne, avec les conséquences que l’on connait
. On constate tous les
jours son extension : hier contre l’institution du mariage et le droit
des enfants à avoir un père et une mère, aujourd’hui dans l’enseignement
obligatoire du gender à l’école, demain dans la PMA et la GPA. Rien
n’échappe à son projet totalitaire : de la réduction de l’embryon humain
à la dimension de simple matière première biologique à l’euthanasie
légalisée des vieillards et des malades, il n’y a qu’une différence de
degré, pas de nature. Ces deux pratiques relèvent d’une même vision de
l’homme comme simple variable marchande au profit d’un utilitarisme
social hégémonique. La nouveauté du combat politique à mener tient à
l’étendue du front idéologique tenu par l’adversaire
. Celui-ci
transcende tous les partis, déborde toutes les positions politiques
traditionnelles : le gender a des partisans dans les formations
politiques de droite comme de gauche
. L’opposition actuelle n’est en
rien un rempart contre cette idéologie, elle n’en est qu’un auxiliaire.

Il est aujourd’hui indispensable de dépasser le vieux clivage
« droite-gauche » devenu totalement inopérant pour lui substituer un
nouveau marqueur politique, qui distingue le parti de la dignité de
l’homme du camp de la dissolution de l’humanité
. Cette distinction
essentielle s’est manifestée en juin dernier avec la création du Forum civique de l’espérance,
une initiative ouverte à de nombreuses convergences, que des forces
vives du combat anti-idéologique ont rejointe comme le Printemps
français, le Camping pour tous, Prisonniers politiques ou le Cercle des
avocats contre la répression policière. Il reste un outil à parfaire,
sans exclusive avec d’autres initiatives touchant à l’écologie humaine
par exemple, mais de manière complémentaire. Dans la bataille politique
qui s’ouvre, il existe une pluralité d’options mais il doit y avoir une
unité de vision
. Pour que celle-ci s’établisse, un espace de dialogue
comme le Forum civique est indispensable. La grande nouveauté de la
situation présente est qu’il faut à la fois inventer un avenir politique
pour notre pays et en même temps découvrir la voie pour y parvenir
. Les
conceptions de type « bolchevique » d’une avant-garde éclairée qui
décide en solitaire et impose ses mots d’ordre n’auront plus jamais
l’efficacité d’un réseau foisonnant, obéissant à une logique floue mais
animé par une dynamique centrifuge. Il faut redonner toute sa vitalité à
la société civile, pour qu’elle prenne partout son autonomie par
rapport aux institutions sous le contrôle du pouvoir idéologique
 : il
faut des écoles indépendantes, des associations de parents d’élèves pour
la liberté d’opinion, des groupements de soignants et de patients, des
mouvements de consommateurs ou de contribuables, des associations de
justiciables, des médias libres, etc. Les tentations hégémoniques
doivent s’effacer derrière la recherche du bien commun
. La bataille
politique passe par une indispensable libération de la société civile. […]"

Partager cet article

4 commentaires

  1. Une tribune qui, incontestablement, est stimulante, sans langue de bois ni de buis et qui a le mérite de poser des enjeux avec clarté.

  2. priorité à la libration de l’enseignement, il n’est pas normal que l’état en est le “monopole”!
    si nécessaire en donnant la priorité à l’enseignement et non au BAC!
    un bac à minima mais des têtes bien structurées!

  3. Il faudrait surtout démanteler le carcan totalitaire à pensée unique sovietoide qu’est devenu la télé publique qui a subi un hold-up idéologique antinational/anti-francais de souche, anti-blancs/anti-chrétiens !
    Il n’est par du tout normal que NOS médias financés par NOS impots soit monopolisés par 95% de juifs et 0% de cathos dans un pays ou la majorité des gens sont d’origine chrétienne historiquement !
    Ces méédias qui se gargarisent d’etre le Bien ,nous faisant la morale sur l’égalité et l’antiracisme prone et incite à la haine des francais blancs d’origine chrétienne et ainsi perpétue tous les problèmes d’injustice, délinquances et insécurité !

  4. Parfaitement d’accord Magikbus, d’autant que ces fameux media sont une arme redoutable !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services