KTO sur la TNT ? Réponse de KTO

Suite à notre post, KTO explique :

  • K Il n’y a pas de place aujourd’hui sur la TNT gratuite. Le canal qui s’est libéré est un canal de télévision payant. KTO ne souhaite pas que son accès soit payant. Ce ne serait certainement pas dans la logique de l’annonce de l’Evangile au plus grand nombre. KTO est reçue actuellement gratuitement dans 75% des foyers français (via internet haut débit) : le direct de la chaîne est disponible en plein écran sur le site. Toutes les émissions sont immédiatement disponibles en archive gratuite. KTO se réjouit de la progression continue de la notoriété et de l’audience de la chaîne.
  • En tout état de cause, l’expression « éligible sur la TNT » signifie qu’il est possible de se porter candidat dans le cadre d’un appel d’offre qui serait organisé par le CSA. Mais l’annulation de la décision du CSA refusant KTO sur la TNT n’oblige en rien le CSA à accepter la candidature de KTO lors d’un tour suivant.
  • Le coût de diffusion d’une chaîne sur la TNT est de 6 millions d’euros annuels. C’est le budget total de KTO pour l’ensemble de ses productions et sa diffusion sur deux satellites (ASTRA et Eutelsat), sur toutes les offres triple-play (TV par ADSL) et les réseaux câblés. Ce budget est tout juste couvert depuis deux ans par des appels à dons à l’échelle nationale. Il est parfaitement déraisonnable d’imaginer un doublement des dons en l’espace de douze mois d’une année de crise.
  • KTO obéit aux règles de gestion préconisées par la Doctrine Sociale de l’Eglise : engager raisonnablement l’avenir, en bon père de famille. Parmi leurs devoirs, les responsables de KTO portent celui d’assurer la pérennité de la seule chaîne de Télévision Catholique de France. Ils veillent au développement de la chaîne, en communion avec les Evêques de France, et en lien étroit avec le Président du Conseil pour les Communications Sociales du Vatican, S.E. Mgr Celli.
  • Les 150 000 signataires de la pétition « nous voulons KTO » peuvent trouver, outre les remerciements de la chaîne, toutes les explications sur la stratégie de KTO en matière de TNT sur la page d’accueil de son site.

MJ

7 réflexions au sujet de « KTO sur la TNT ? Réponse de KTO »

  1. bouge

    Le web c’est trés bien mais comment feront les personnes agées ainsi que les personnes malades et hospitalisées pour pouvoir suivre les emissions?Cette technique ne risque t elle pas de laisser au bord du chemin une ertaine categorie de personnes?

  2. Malleus

    Moi, j’aurais bien voulu aimer KTO, mais en quelques années, dans ses émissions (“visages inattendus de personnalité), j’y ai vu défiler Alain Minc, Jacques Attali, Pierre Perret… Tous reçus avec une complaisance qui m’aurait déjà dégouté même sur d’autres chaînes. Alors sur une télé catholique…
    J’y ai vu un documentaire sur la guerre d’Espagne que n’aurait pas renié le parti communiste français, où les “républicains” tueurs de religieux, brûleurs d’églises, profanateurs de sépulture etc… étaient des gens bien, et le camp d’en face clairement dans l’erreur.
    Que voulez-vous que je vous dise : KTO n’a pas compris comment devenir le média dont la France chrétienne a besoin. Elle ne doit pas être la télé qui accompagne la France dans sa déchristianisation, en servant la soupe à ceux qui haïssent le Christ, elle doit être un espace de force, d’affirmation des valeurs chrétiennes.
    Si l’on reçoit Minc, on doit le bousculer. Si l’on reçoit Attali, on doit pointer ses mensonges. Si on reçoit Perret, il faut qu’il le secouer sur ses inepties.
    Mais c’est sûr qu’on n’a pas l’habitude de faire de la télé comme ça, dans ce pauvre pays, et que l’Église de France a peur de sa propre ombre. Elle a peur de l’ombre de l’idée de sa révolte.

  3. Pascal G.

    Entièrement en accord avec MALLEUS.
    KTO souffre d’un plus grave problème que celui de l’argent, c’est celui de ne pas être de culture catholique.
    Parce que pour mobiliser les catholiques de France, et donc trouver chaque année le 6 millions de fonctionnement, plus les 6 millions d’accès payant à la TNT, il est nécessaire d’être en conformité avec son public cible : celui ci est le public des catholiques convaincus.
    Ce n’est donc pas en leur servant la soupe sans sel évangélique qui est le vbrouet habituel de KTO que ces catholiques accepteront de payer et de devenir actionnaires. Or et tout se tient, étrangement, il n’a pas été demandé de devenir actionnaire aux catholique de France : KTO devait être la télé des catholiques, mais elle doit demeurer la chasse gardée et la propriété exclusive des bureaux de la Commission épiscopale.
    Et bien elle le restera, techniquement, médiatiquement, et moralement, dans cette absence d’aura et d’influence qui caractérise l’Eglise de France alignée sur le monde depuis 40 ans.
    Car le contenu de KTO n’étant qu’un décalque vaguement chrétien du Monde et de ses suppléments altermondialistes socialisants n’offre aucun intérêt pour un catholique romain. Et c’est même un danger moral et un poison intellectuel pour la jeunesse. Ausi, le mieux serait que KTO disparaisse : car cette chaine donne du catholicisme une caricature bien pensante qui correspond trop à ces tièdes dont l’Apocalypse nous dit que Dieu les vomira de sa bouche.

  4. Martine

    Tout à fait d’accord avec Pascal G et Malleus.
    Ce n’est pas une question d’argent comme KTO veut le faire croire car la chaîne reçoit de l’argent de l’épiscopat. Elle ne veut pas l’utiliser pour être sur la TNT ?…Elle n’a pas compris qu’il y avait un virage à prendre ?… Tant pis pour elle. Créons une autre chaîne catho qui, elle, ira sur la TNT et représentera VRAIMENT les cathos. KTO est mort, vive la nouvelle chaîne catho !…

  5. Roger

    Je ne dois pas faire parti des mêmes catholiques que M. Jean-Michel ROULET pour que celui-ci vitupère contre la commission épiscopale… On croirait entendre le discours d’une certaine catégorie… mais il faut mieux que je me taise, mauvaise langue!

Laisser un commentaire