Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / France : Politique en France

Julien Aubert à Christophe Castaner : “vous devez mettre un terme au pillage, sur les Champs-Élysées comme dans les églises de ce pays”

Julien Aubert à Christophe Castaner : “vous devez mettre un terme au pillage, sur les Champs-Élysées comme dans les églises de ce pays”

Aujourd’hui à l’Assemblée nationale, le député LR Julien Aubert a interpellé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner

 

Monsieur le ministre de l’intérieur, le Gouvernement a décidé d’inscrire l’abbaye de Sénanque, située au cœur de ma circonscription, sur la liste des bénéficiaires du loto du patrimoine 2019, ce qui va sauver ce joyau de l’art cistercien, menacé d’effondrement. Je vous en félicite.

Néanmoins, à quoi sert-il d’investir dans la rénovation si, dans le même temps, nous laissons d’autres édifices chrétiens se faire gratuitement vandaliser, profaner, souiller ? Rien que ces derniers jours, citons l’église catholique Saint-Louis de la Robertsau, à Strasbourg, la cathédrale Saint-Alain, à Lavaur, ainsi que l’incendie volontaire commis à Saint-Sulpice. Très symboliquement, la nécropole des rois de France, la basilique Saint-Denis, haut lieu de la mémoire, a été prise pour cible. Ce sont ainsi deux églises par jour qui, dans un silence assourdissant, sont attaquées ou profanées dans notre pays. 

Ce sujet ne concerne pas seulement ceux qui croient au ciel ; c’est une alerte républicaine qu’il faut lancer. La liberté de culte est en jeu, que vous avez le devoir de protéger, en votre qualité de ministre de l’intérieur. Si les lieux de culte doivent être mis sous clé pour empêcher les dégradations, que reste-t-il de cette liberté ?

Il s’agit également d’assurer la protection de notre patrimoine, car on parle ici de bâtiments de la nation. Comment expliquez-vous que nous ayons pu protéger nos églises pendant des siècles, qu’elles aient pu traverser les guerres de religion, la Révolution, des guerres mondiales, mais qu’aujourd’hui la République ne soit plus capable d’enrayer ce cycle de dégradations ? C’est bien l’autorité de l’État qui est en cause : vous devez mettre un terme au pillage, sur les Champs-Élysées comme dans les églises de ce pays.

De plus, je m’interroge sur la nature politique de ces attaques, qui concordent également avec des profanations de cimetières chrétiens. L’antichristianisme qui se propage marque une volonté de déconstruction de notre histoire et de nos cultures. Soljenitsyne affirmait : « Afin de détruire un peuple, il faut d’abord détruire ses racines. »

Monsieur le ministre, mes questions sont très simples : pouvez-vous nous renseigner sur le profil des personnes qui s’attaquent aux lieux de culte et aux sépultures chrétiens ? combien ont été appréhendés ? y a-t-il une volonté délibérée de s’attaquer à la religion et au patrimoine chrétiens, en lien avec la campagne mondiale lancée par l’État islamique ? peut-on, monsieur le ministre, parler d’antichristianisme en France ?

Non-réponse de Christophe Castaner :

Monsieur Aubert, je crois qu’ici, quelles que soient nos opinions – croyance religieuse, athéisme, agnosticisme ou autre –, nous sommes tous particulièrement attachés au combat pour la laïcité, qui doit permettre à chacun de vivre son choix : le choix de croire ou de ne pas croire. Nous sommes évidemment tous ici attachés à notre histoire, à notre patrimoine, en particulier au patrimoine chrétien. Nous savons tous ici qu’en aucun cas il ne faut opposer entre elles les attaques ou les abominations commises contre des lieux de culte, quels qu’ils soient.

Je me suis rendu ce matin à l’école Ohr Torah, à Toulouse, pour commémorer, sept ans après, les assassinats qui y furent commis [Il y a dénoncé « ce parfum des années 30 qui flotte dans l’air que l’on espérait à jamais disparu » ! NDMJ]. J’ai abordé le sujet des profanations des églises chrétiennes, parce que cela nous atteint tous. En effet, qu’il s’agisse d’une mosquée, d’une synagogue, d’une église ou, comme à Tarbes, d’un lieu de réunion des francs-maçons, ce sont des attaques contre nos valeurs.

On a dénombré, en 2018, 1 063 faits antichrétiens, parmi lesquelles des menaces, des actes ou des dégradations, comme vous en avez évoquées. Malgré le hasard du calendrier, il ne faut pas chercher à opposer entre elles les attaques ou les abominations commises contre des lieux de culte, quels qu’ils soient. Alors que je me trouvais sur le lieu du rassemblement en mémoire d’Ilan Halimi, nous avons arrêté ceux qui avaient vandalisé l’église de Maisons-Laffitte.

Monsieur le député, il est essentiel que nous nous mobilisions tous ensemble. C’est pourquoi nous avons consacré 3 millions d’euros à 95 projets de sécurisation de lieux de culte chrétiens depuis 2015.

Des échanges réguliers associent les forces de sécurité et les représentants des différents cultes. Enfin, PHAROS – la plateforme d’harmonisation, d’analyse, de recoupement et d’orientation, des signalements – a traité 14 332 signalements, relatifs notamment à des questions religieuses. Des instructions sont systématiquement données pour l’engagement de poursuites, sous l’autorité de la garde des sceaux, et ces faits sont sanctionnés.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Bravo à M. Aubert !

    M. Castaner ne mettra pas un terme aux pillages des Champs Élysées puisque c’est l’œuvre des milices gouvernementales black blocs et antifas.
    En ce qui concerne nos églises et nos cimetières c’est bien souvent encore les mêmes qui sont envoyés pour créer les dégradations… Dès qu’il y a des croix gammée c’est presque sytématiquement signé de ces milices…

  2. Intéressant, monsieur Castaner met sur le même pied les profanations de lieux de culte et la dégradation d’un lieu de réunion des francs-maçons. Aurons-nous bientôt droit à l’officialisation de la franc-maçonnerie comme religion en France (voire comme LA religion officielle de la France)?

  3. C est bien et merci , Castaner , de reconnaitre les temples fm , comme des lieux essentiellement cultuels, ceux d une religion . Quand allez vous reconnaitre que c est celle de l homme qui se prend pour Dieu , c est la synagogue de Satan . Quand allez vous établir la séparation de cette ” Eglise de Satan” avec l État car à l instar de votre antre républicaine donc révolutionnaire , c est le culte de Satan sous forme de nombreuses lois élaborées au fin fond d arrières loges , qui prévaut en France .

  4. Castaner est un incapable et probablement un frère trois points, deux bonnes raisons de penser qu’ il ne fera rien pour ces profanations

  5. @ C.B. & Le forez 
    oui, de fait la F.M. est la religion officielle en France depuis 1789, anticatholique dans ses gènes.
    Peillon en est un des grands théologiens actuels, et les ministres de l’Intérieur en sont les bras armés : Castaner, qui a fait partie de la pègre marseillaise, est exemplaire de ce point de vue.

  6. Deux régimes politiques oseront mettre fin aux agissements de la FM : les communistes et les islamistes…
    Vous me permettrez de penser que je préfère savoir la FM existante en France, par contre il nous manque un Gouvernement digne de ce nom et des législateurs ayant un minimum de bon sens pour lui en interdire l’accès aux postes dans l’appareil d’Etat, au moins pour les catégories A et B, mais je doute qu’il y ait beaucoup de fm dans la catégorie C…

    Qu’en est-il en Italie, où Salvini avait promis de faire le ménage ?

    • Le communisme a existé , existe encore car proteiforme c est bien parce qu i y a eu des fm comme Marx.
      Et ce gouvernement que vous recherchez est bien introuvable car vous, vous êtes honnête, profondément très certainement mais ceux qui recherchent le pouvoir le font pour eux, pas pour l intérêt supérieur du pays . Tout le monde n est pas comme le Général et ce systeme de 5 ieme république ? Il etait le seul à pouvoir l enfiler car à sa mesure ; ses successeurs ? La 5 ieme n est pas à leur taille car trop morale , presque trop chretienne pour eux , c est un boulet pour eux ; ils veulent le lebensraum à travers l Europe , puis à travers le monde .
      C est l idée de la fm , la republique , concept remis au goût du jour par les freres la truelle depuis 1717 et je ne parle pas du concept dit republicain à la sauce grecque ou à celle de Venise , bien que depuis l origine , la republique est un systeme concentré sur la liberté des échanges commerciaux et on arrive, de nos jours , à son paroxysme. Pour simplifier, la republique n a d autre valeur que le commerce florissant, tout le reste n est que littérature et poudre aux yeux . Sortez vite de cette matrice, qui nous broye et nous concasse.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services