Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Juin, mois du Sacré-Coeur

Voici les paroles prononcées avant l’Angélus de midi :

Scj "En ce dimanche, qui coïncide avec le début du mois de juin, il me plait de rappeler que ce mois est traditionnellement consacré au Cœur du Christ, symbole de la foi chrétienne particulièrement cher aussi bien au peuple qu’aux mystiques et aux théologiens, parce qu’il exprime de manière simple et authentique, la « bonne nouvelle » de l’Amour, en reprenant en soi le mystère de l’Incarnation et de la Rédemption. Et vendredi dernier, nous avons célébré la Solennité du Sacré Cœur de Jésus, la troisième et dernière des fêtes qui suivent le Temps Pascal, après la Très sainte Trinité et le Corpus Domini. Cette succession fait penser à un mouvement vers le centre : un mouvement de l’esprit qui est Dieu Lui-même qui nous guide. Depuis l’horizon infini de son amour, en effet, Dieu a voulu entrer dans les limites de l’histoire et de la condition humaine, Il a pris un corps et un cœur ; de façon à ce nous puissions contempler et rencontrer l’infini dans le fini, le Mystère invisible et l’ineffable dans le Cœur humain de Jésus, le Nazaréen. Dans ma première Encyclique sur le thème de l’Amour, le point de départ a été justement le regard adressé au côté transpercé du Christ, dont nous parle Jean dans son Évangile. Et ce centre de la foi est aussi la source de l’espérance dans laquelle nous avons été sauvés, espérance qui a été l’objet de la deuxième Encyclique.

Chaque personne a besoin d’un « centre » dans sa propre vie, d’une source de vérité et de bonté où puiser dans différentes situations et dans la fatigue du quotidien. Chacun d’entre nous, lorsqu’il s’arrête en silence, a besoin de sentir non seulement le battement de son cœur, mais, plus en profondeur, les battements d’une présence fiable, perceptible avec les sens de la foi et toutefois beaucoup plus réelle : la présence du Christ, le cœur du monde. J’invite par conséquent chacun à renouveler tout le long du mois de juin sa dévotion au Cœur du Christ, en valorisant aussi la prière traditionnelle d’offre de la journée et tenant présentes les intentions que j’ai proposées à toute l’Église."

Michel Janva

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]