Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Jour de colère [Mis à jour mercredi 24/04 19h00]

Ala fin du débat à l'Assemblée, des opposants ont tenté, depuis les tribunes de l'Assemblée nationale, de perturber le vote sur la loi Taubira. Ils ont déployé une banderole réclamant un référendum avant d'être évacués par des agents de l'Assemblée. Le président Claude Bartolone, très agacé, a lancé à leur adresse : "Sortez-moi ces excités, les ennemis de la démocratie n'ont rien à faire ici !"

A Bayonne :

1
4

A Laval :

2
3A Toulon :

T
T
A Marseille :

1
B
A Paris :

2

25
6
3
0
L
0
1
2
2
I
2
12
A Paris, tout le monde s'assoit !

PLe spectacle La Nuit aux Invalides est de l'autre côté pourtant :

1
Aux Invalides, Christine Boutin s’écarte du défilé :

"J’ai entendu Frigide Barjot
parler de l’alliance civile, explique-t-elle. Je travaille depuis longtemps sur
le sujet; je sais très bien que cela aboutira aux mêmes conséquences sur la
filiation, aux mêmes combines avec la PMA et la GPA. Donc je ne marche plus
avec cela, je m’en vais
."

Paris, de l'autre côté des veilleurs :

7
8
Les Hommen à Paris devant St Germain des prés :

G
Blocage de l'autoroute à Perrache :

0Lille :

1
0

Toulouse :

2
Les mères veilleuses à Paris :

M

Le camping pour tous à Paris :

C
Avignon :

2013-04-23_20.53.18
1
Nantes :

1
3
Vannes :

V
La Roche sur Yon :

R
Fontainebleau :

F
Cherbourg :

CMetz :

1
Tours :

T
Saint-Etienne :

E
Pau :

8
Bordeaux :

0
Brignoles :

1
A Lyon, le cardinal Barbarin rejoint les veilleurs :

CLyon2

Moulins :

M
Orléans :

OCaen :

C
Limoges :

L
Rome :
1
Poitiers :

1
Périgueux :

2A Malte devant l'ambassade de France
1Rouen :

0

Angoulême :

DSC_0140

Perpignan :

1
Nancy :

N
0Le Mans :

M
Dijon :

DBernay :

B
Lisieux :

0

S

Partager cet article

96 commentaires

  1. et ces pseudos élus qui ne respectent pas le peuple ne sont ils pas des ennemis de la démocratie ?
    que ce monsieur reste dans sa très très belle maison du 93.

  2. Parce que Bartolone est un ami de la démocratie ? Soit il ment, soit la démocratie est pourrier, au choix….

  3. M Bartolone a sans doute oublié qu’il fut une époque où les citoyens ne déployaient pas de banderole mais débarquaient avec des piques et des sabres dans l’hémicycle.
    Cela étant, d’accord avec sa remarque : les ennemis de la démocratie n’ont rien à faire ici, mais on manque pour l’instant d’un général Bonaparte pour dégager toute cette clique de députés présomptueux. Patience : ça viendra bien un jour, et les rieurs ne seront plus du même côté.

  4. Sur le live du Monde,18h26, on voit FB entourée de crs, elle avait été prise à partie par des pro-mariage homo à la sortie de l’AN et en particulier par Roméro (vu sur I-Télé).
    Allez-vous mettre ces photos sur le site?
    http://www.lemonde.fr/politique/live/2013/04/23/mariage-gay-derniere-ligne-droite-avant-le-vote_3164720_823448.html

  5. @ yves
    plutôt les deux en même temps!

  6. Guignolerie républicaine…
    référendum = ennemi de la démocratie

  7. Jme fiche d’être ennemie de la démocratie ou de la République, car je sais que notre cause est juste et que nous ne faisons rien d’immorale pour la défendre. Si nous sommes extrémistes de quelque chose:nous somme extrêmement pacifiques.

  8. c’est le nouvel écran de fumée du PS la république c’est nous ! pas eux !

  9. Bartolone, Taubira, Belkacem, les “héraults”
    de la liberté d’expression made in France

  10. Elle est belle la “démocratie” de M. Bartolone, façonnée de toute pièce par les terroristes intellectuels et les petits grouillots prétentieux qui ne sont en fait que d’infectes larves totalement soumises à la pression des loges maçonniques.

  11. “Sortez-moi ces excités, les ennemis de la démocratie n’ont rien à faire ici !”
    Quant on sait que 40% des électeurs ne sont représentés que par 1% des députés (60% par 99%), peut-on parler de démocratie? J’attend vivement un vote à la proportionnelle. Et là, on pourra parler de démocratie.

  12. “Sortez-moi ces excités, les ennemis de la démocratie n’ont rien à faire ici !”Mais alors eux que font ils dans cette assemblée.

  13. Erreur: Les ennemis de la démocratie étaient déjà là. Les manifestants sont simplement venus les voir.
    On n’oublira rien pour les prochaines élections.
    On ne lachera rien!

  14. Manque pas de culot Bartolone !!!
    Un régime, qu’il représente, qui refuse l’expression du peuple par voie référendaire sur un sujet aussi important est un régime totalitaire.
    Un régime qui balaye d’un revers de main 700000 pétitions est un régime totalitaire.
    Bravo à ces intervenants.
    Ils sont notre honneur.

  15. Les deux Yves !

  16. Ennemis de la démocratie ???
    Moi je suis ennemie de la maltraitance des enfants monsieur !!!!
    Je suis ennemie du mensonge , de la manipulation , du vol , de la tricherie ! monsieur !

  17. “Pas de liberté pour les ennemis de la liberté !”
    Ils n’ont pas changé, même si, pour l’instant, il n’y a pas de colonnes infernales.

  18. Bartolone qui aurait reçu de la poudre d’opposants à ce soi-disant mariage, comme si ça ne pouvait venir que des 55% de Français contre… Quelque chose qui sent la manipulation, pas forcément de lui mais des thuriféraires du mariage homosexualiste…
    Après ça, il pourra être considéré comme un vaillant résistant.

  19. Les “ennemis de la démocratie” ce sont tous ces menteurs, ces tricheurs, ces pourris, ces fraudeurs de scrutin, ces tabasseurs de femmes et de curés, ces gazeurs de poussettes et de mères de familles, ces tueurs de fœtus et de vieillards.
    À bas les francs-macs !

  20. Allez tous à RUNGIS le matin très tot. Comme çà la France ne pourra pas s’approvisionner et les camions resteront vides !

  21. Taubira a dit qu’une “liesse” allait submerger la France entière, même ceux qui sont contre cette loi. Elle est vraiment dans un monde parallèle ! Comme Manuel Gaz qui fait trafiquer les photos de la manif pour tous du 24 Mars d’une manière finalement facile à détecter; lui c’est carrément du mensonge à l’état brut ! Nous sommes devant une supercherie servie par le mensonge sans pudeur et la haine. Le Père du mensonge a jeté le masque.

  22. Je ne me fais pas de souci : le pouvoir de la prière vaincra.
    (C’est ainsi, du reste, que j’ai gagné plusieurs millions au loto.)

  23. Il faut bloquer le pays.

  24. Et jean Jacques Augier qui possède deux comptes offshore aux îles Caïmans n’est toujours pas inquiété. Pourtant, cet ami de Hollande, Véritable homosexualiste aux mœurs épouvantables, propriétaire de Têtu, était le trésorier du PS…

  25. A ceux qui craignent d’être inquiétés pour des actes de résistance (manifestations interdites…), les manipulations d’images de la police et autres (vote au Sénat…) nous mettent clairement dans une attitude de désobéissance civile si notre action est non-violente. La désobéissance civile est tenue pour légitime si on suit l’article 2 de la DDH, auquel renvoit le préambule de la constitution de 58 :
    Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression.

  26. Blocage de l’autoroute à Perrache….franchement et ceux qui veulent aller sur Lyon manifester, comment vont-il faire ?

  27. jejomau pourquoi pas au 6 rue cadet à Paris chez le temple maçonnique ?

  28. A bas la république, VIVE LE ROI !!!!

  29. Ben oui, je suis ennemi de la démocratie, de la république et amoureux de la France millénaire.
    Et la, tout de suite, je n’ai que mépris pour toute cette clique politique médiocre qui ne veux que le pouvoir pour le pouvoir….
    Détruisons cette foutu démocratie, ces insupportables droits de l’homme, remettons Dieu à la place qui lu est du, remettons de l’orde dans cette société.
    Désole, je suis vraiment en rage ce soir, lieux vaut que je sois chez moi. C’est plus sur pour tout le monde. Des demain le devoir d’état sera encore plus dur à assumer.

  30. @Dritani : pas grave c’est blocage partout.
    Toute l’économie française doit être bloquée, personne ne doit aller au travail.

  31. Tous et toutes dans la rue avec un Brassard noir, ne lâchons rien !

  32. Il y a violence à vouloir confondre les sexes.

  33. Mais pourquoi voit-on les drapeaux arc-en-ciel de la gaypride maintenant à la Manif Pour tous ? On n’y comprend plus rien. Un seul mot d’ordre : retrait de la loi, point barre, arrêtons de vouloir prouver par tous les moyens que nous sommes contre l’homophobie (même si c’est vrai) : ça brouille le message et de toutes façons, on ne nous croit pas.

  34. Il faut faire un blocus. Arrêter tout moyen de transport.
    L’exemple de l’autoroute à Perrache doit servir d’exemple !

  35. J’ai entendu le petit Manuel Gaz éructer à l’assemblée contre les députés de l’opposition.
    Le point faible de sa cuirasse ce sont les photos trafiquées de la manif pour tous du 24 mars. Il faut absolument que ce mensonge d’état éclate.

  36. Aujourd’hui nous avons perdu une bataille mais c’était prévu donc nous ne sommes pas surpris. Nous gagnerons cette guerre car nous ne lâcherons rien, ce n’est qu’un début !
    En revanche l’année prochaine, il va y avoir des élections, je trépigne déjà à la joie de voir leurs mines défaites par la branlée historique qu’il vont prendre, première d’une longue série !
    Quant à cette lavette de Bartolone, un bon coup de baionnette dans le fondement comme lors du coup d’état du 18 brumaire lui fera le plus grand bien.
    Je lui laisse sa démocratie populaire que je ne défendrai jamais mais j’attends le prochain régime qui ne manquera pas d’arriver et qui nous permettra de nettoyer les écuries de l’Assemblée nationale de ces malfaisants!

  37. On commence entendre parler de réécriture. NON !
    Abrogation.

  38. Jour de Colére et on ne lache rien

  39. Inadmissible de voir ce drapeau de la gaypride dans la LMPT. j’ai failli m’étrangler de fureur.
    Ils nous vomissent dessus depuis des mois et on brandit leurs couleurs ????
    MERDE !!!

  40. « Le mariage pour tous »
    Une supercherie linguistique doublée d’un mensonge
    Dans le concert des arguments développés par les « pour » et les « anti » mariage gay, il est une voix qu’on n’a jamais entendue : celle de la langue française.
    Au cours de mes 40 années d’enseignement (collège et lycée) en qualité de professeur de Lettres
    Classiques, j’ai toujours attaché une grande importance à la valeur des mots. Choisir le mot exact, le
    « polir sans cesse » comme disait Boileau, c’est à la fois s’assurer qu’il exprime parfaitement ce que
    l’on veut dire mais c’est aussi s’assurer que l’on sera bien compris de son auditoire.
    La polémique que suscite le projet de loi sur le mariage gay offre un bel exemple de cette dilution de la pensée dans le brouillard d’une terminologie approximative. A force de triturer les mots dans tous les sens, les mots n’ont plus de sens et l’opinion déboussolée y perd son latin. Les slogans réducteurs répercutés par les médias ne font qu’entretenir la confusion au point qu’on a parfois l’impression d’avoir perdu le sens commun.
    Prenons quelques exemples :
    Premier exemple : La notion de « couple » homosexuel est-elle adaptée ? La réponse est non.
    Si l’on se réfère à la terminologie du « Bon Usage », l’assemblage de deux éléments de même nature ne constitue pas un « couple » mais une « paire ». Ainsi, on dira une paire de ciseaux, une paire de lunettes et non un couple de ciseaux ou un couple de lunettes. Il en est de même pour les êtres vivants. Deux bœufs assemblés sous le même joug forment une paire de bœufs et non un couple de bœufs. Deux jumeaux de même sexe constituent une paire de jumeaux et non un couple de jumeaux.
    On pourrait multiplier les exemples.
    La langue française nous indique clairement que la notion de « couple » repose sur un principe de
    différenciation et d’altérité. Le couple, c’est « un homme et une femme unis par des relations
    affectives, physiques » (Robert 2012). La prise en compte de la fin de la définition ne doit pas faire
    oublier le début. La distorsion sémantique à laquelle on s’adonne chaque fois qu’on évoque un
    « couple » homosexuel crée une confusion dommageable que rien ne peut justifier, pas même une
    évolution des mœurs. Il s’agit bien ici d’appeler un chat « un chat ».
    2ème exemple : qu’est-ce qu’un parent ?
    La reconnaissance officielle du « couple » homosexuel entraîne nécessairement – tout le monde le
    sait – une modification du Code Civil. La disparition des mots « père » et « mère » au profit de la
    notion de « parent 1 » et « parent 2 » n’est en fait qu’une supercherie linguistique doublée d’un
    mensonge puisque le mot désigne étymologiquement les deux personnes (père et mère) qui
    conjointement sont à l’origine de toute naissance. En latin, le verbe parere veut dire « engendrer »
    pour le père, et « enfanter » pour la mère. Comment peut-on expliquer à un enfant que ce mot
    de « parent » (quel que soit son numéro) s’applique à une personne qui est totalement étrangère à
    sa naissance, un clandestin en quelque sorte ? La loi peut-elle cautionner ce mensonge ?
    Ces deux exemples suffisent à démontrer que la terminologie avancée par les partisans de la loi n’est qu’un écran de fumée destiné à masquer une stratégie plus sournoise que les récentes
    manifestations viennent d’ailleurs de confirmer. Il semble en effet que les partisans du « mariage
    pour tous » se soient déjà engouffrés dans une brèche : l’incohérence du projet de loi :
    Une incohérence interne à la loi : un « couple » homosexuel est par définition stérile. Il est donc
    logique que les homosexuels aient recours à des artifices s’ils veulent avoir des enfants. C’est le sens de leur revendication première : le droit à l’adoption, baptisé outrageusement «droit à l’enfant». Le projet de loi prévoit cette disposition mais interdit la PMA (procréation médicalement assistée pour les femmes) et la GPA (gestation pour autrui pour les hommes c’est-à-dire le recours possible à une mère porteuse). Comment justifier cette contradiction alors que la loi du « mariage pour tous » est présentée comme une extension des droits ? Les récentes manifestations des partisans du mariage ont clairement démontré que les homosexuels entendaient s’appuyer sur cette contradiction pour pousser plus loin leurs exigences. Sur cette question, on note les premiers signes d’un fléchissement de la part des promoteurs de la loi. Le recours à la PMA, exclue dans un premier temps, pourrait faire l’objet d’un amendement présenté par les députés de la majorité. Cette concession, logique en elle-même, met à nu la vraie nature du débat. Le « mariage pour tous », présenté au départ commel’objectif essentiel, apparaît de plus en plus clairement comme un simple point de passage, une étape transitoire pour obtenir « in fine » une égalité de droit pleine et entière avec les couples hétérosexuels stériles.
    Comme le droit à l’adoption ne changera pas grand-chose à la situation des homosexuels, vu les
    réticences de la plupart des états à confier des enfants à des homosexuels, c’est bien sur la PMA et la GPA que se concentre toute la pression. Une fois acquis le droit à la PMA pour les femmes
    homosexuelles, comment interdire aux hommes, au nom de ce même principe d’égalité, d’avoir
    recours à la GPA ? Si c’était le cas, il y aurait là une discrimination incompréhensible, voire une
    injustice, tout à fait contraire à l’esprit même du projet de loi.
    Le piège des slogans
    Il est une autre supercherie linguistique qu’il convient de dénoncer et qui tient au discours même des homosexuels. Pendant longtemps, leur combat a été placé sous le signe du « droit à la différence », droit qui leur a été reconnu par l’ensemble de la communauté nationale avec la création du PACS.
    Aujourd’hui, le thème du « droit à la différence » a totalement disparu du glossaire homosexuel.
    Bizarre ! Ce virage à 180 degrés a quelque chose de surprenant et pourtant personne ne s’en étonne.
    Il est vrai que le slogan « le mariage pour tous » est plus rassurant et plus rassembleur que « le droit
    à la différence » jugé sans doute trop « clivant » pour employer un terme à la mode, un concept
    dépassé en tout cas que l’on range sans complexe au rayon des accessoires. Au contraire, « le
    mariage pour tous » sonne comme un appel à la fête, à la fusion universelle de toute l’humanité, un
    remake d’ « Embrassons-nous, Folleville », en somme une préfiguration du « paradis pour tous ».
    Qui peut résister à un tel programme ?
    Malheureusement, cette vision édénique du mariage est en décalage complet avec la réalité des
    faits. Il est d’abord étrange que le PACS ait eu si peu de succès auprès de la communauté
    homosexuelle alors que cet aménagement de la législation était notamment prévu pour elle. Et si le
    mariage présente tant d’attraits, comment expliquer que tant d’hommes et de femmes, de la base
    jusqu’au sommet de l’Etat, choisissent l’union libre c’est-à-dire le non-mariage ?
    Il est notable également que nombre d’homosexuels vivent leur vie le plus naturellement du monde
    sans réclamer nécessairement le passage devant Monsieur le Maire. Certains même s’étonnent de ce
    déchaînement médiatique sur une question qui leur est totalement étrangère.
    Alors, au bout du compte, que penser de tout ce tapage, de tout ce galimatias ?
    Pas grand chose, sinon que derrière ces acrobaties sémantiques ou stylistiques, il y a la volonté de
    nier une évidence.
    La négation d’une évidence :
    Quel que soit le mode de procréation choisi, la naissance d’un enfant est nécessairement le résultat
    de la rencontre de deux cellules, masculine et féminine. La différenciation sexuelle est constitutive de l’être humain, même si les choix de vie peuvent ensuite amener certains individus à la vivre
    différemment. De ce fait, on ne peut admettre qu’une simple évolution des mœurs soit un argument
    suffisant pour modifier le statut du couple et celui de la famille, tels qu’ils nous ont été transmis
    depuis les origines de notre civilisation. Les Romains eux-mêmes, qui pratiquaient librement et
    indifféremment les deux formes de sexualité, n’ont jamais songé à remettre en question ce mode
    d’organisation de la famille pour une raison très simple mais essentielle : cette structure de la cellule
    familiale est la seule à garantir la filiation. Grands législateurs (ne pas oublier au passage que notre
    Code Civil découle directement du Droit Romain), ils ont toujours tenu à préserver ce socle de
    l’organisation sociale. Quant à l’adoption, très courante à Rome, elle a toujours été soigneusement
    encadrée par tout un arsenal juridique de manière à préserver l’intégrité des liens du sang. De ce fait, l’adoption n’était juridiquement admise que dans le cadre d’une famille déjà constituée et sur le
    modèle du couple hétérosexuel.
    Jamais deux sans trois :
    Mais il y a plus grave : la stérilité naturelle du « couple homosexuel » induit nécessairement
    l’intervention d’un tiers de l’autre sexe pour le rendre fécond. Dès lors, l’accès à la PMA ou à la GPA (quelle que soit la procédure adoptée, c’est-à-dire avec ou sans rapport sexuel) conduit à s’interroger sur la nature de ce prétendu « couple » qui ne peut assurer à lui seul son désir d’enfant. Ce qui revient à dire que le contrat de mariage que signeraient deux personnes de même sexe inclut nécessairement l’intervention prévisible d’une troisième personne. Il ne s’agit donc plus d’un « couple » mais d’une « triade », une forme d’adultère biologique accepté et reconnu par la loi. Sans parler des inévitables dérives financières qu’entraînera nécessairement la recherche effrénée de donneurs et de mères porteuses. Dans certains pays, on assiste déjà à des combinaisons multiples où les homosexuels s’adjoignent – pour un temps ou pour longtemps et moyennant finances – le concours d’une ou plusieurs personnes pour mener à bien leur projet. Nous sommes là devant le risque majeur d’une marchandisation de l’enfant et par extension de la vie humaine. L’embryon devient un objet de convoitise assimilable à n’importe quel produit de consommation. Dans un proche avenir, on peut même imaginer l’achat en pharmacie de paillettes de sperme ou d’ovules congelées qu’on pourrait se procurer aussi facilement que la pilule contraceptive ou le Viagra, le tout remboursé par la Sécurité Sociale, au nom de ce « droit à l’enfant » brandi comme un dogme par les partisans de la loi.
    Au terme de cet argumentaire, une conclusion s’impose :
    Le « mariage » pour quelques-uns est en fait une menace « pour tous » :
    A l’évidence, l’adoption de ce projet de loi fait courir à notre société un danger d’autant plus grand
    qu’il est paré de toutes les vertus aux yeux du plus grand nombre. Pour employer le langage des
    internautes, c’est un dangereux « cheval de Troie » qu’on introduit dans la législation française.
    « Malheureux citoyens, quelle folie est la vôtre ! » s’écriait Laocon en voyant les Troyens disposés à introduire ce cheval maudit dans les murs de leur ville (Enéide, II, 42).
    Abandonné sur la plage, ce cheval imaginé par Homère avait tous les attraits d’un cadeau des dieux.
    Les Troyens sont restés sourds à l’avertissement de Laocoon. Ils ont fait mieux. Pour faciliter l’entrée du cheval dans la ville, ils n’ont pas hésité à abattre une partie de leurs murailles.
    On connaît la suite ! …
    Il est vain d’imaginer qu’on puisse contenir toutes les dérives inhérentes au projet de loi tel qu’il est
    présenté aujourd’hui. C’est bien sur la notion même de « mariage pour tous » qu’il faut se battre et
    résister. Si cette digue saute, le risque de submersion est hors de tout contrôle.
    Daniel Godard Professeur de Lettres Classiques
    Dans le cortège des partisans de la loi « le mariage pour tous », il y avait un slogan intéressant :
    « UNE PAIRE DE MÈRES VAUT MIEUX QU’UN PÈRE DE MERDE »
    Si l’on accepte de faire l’impasse sur le caractère outrancier et injurieux du propos, ce slogan est une aubaine !
    Pour la première fois, l’union de deux femmes est reconnue comme une « paire » et non comme
    « un couple ».
    J’y vois la confirmation (involontaire) de mon analyse du mot « couple ».
    Les arguments en faveur du mariage homo s’effondrent d’un coup devant cette évidence.
    Merci à celui ou à celle qui est à l’origine de ce slogan lumineux et providentiel !

  41. Ennemie de la démocrassie : oui monsieur ! Surtout quand on voit une aussi belle assemblée de démocrasseux!
    Toute cette chienlit annonce le retour du Roi, mais avant cela peut-être tomberons-nous encore plus bas…

  42. Je me répète, mais l’auteur des affiches a un grand talent. Il ne veut pas dire son nom ? Le CRS avec du rouge à lèvres, très fort !
    [Oui j’ai son nom. MJ]

  43. Si Manchester (commentaire 20:05) est mancunien, on serait ravi de le rencontrer pour faire un “bonjour Manchester” ensemble et envoyer la photo au Salon Beige! On se sent un peu isolés dans le nord de l’Angleterre!

  44. sondages
    TF1 : Pour ou contre le mariage gay :
    http://debats.lci.tf1.fr/?did=55&pid=4&cat=Soci%25C3%25A9t%25C3%25A9#utm_source=tf1&utm_campaign=tf1-news&utm_medium=debate_simple
    M6 : Mariage pour tous : cette loi est-elle un progrès pour la France ?
    http://news.fr.msn.com/m6-actualite/
    FR3
    Faudra-t-il sanctionner les maires qui refuseront de marier un couple homo ?
    http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-3/soir-3/#xtatc=INT-13-%5BGrandSoir3%5D

  45. Ce perturbateur encore anonyme est un héros !
    Je m’incline devant sa détermination et ses convictions.

  46. http://www.youtube.com/watch?v=Ucbm2P6dnvU
    en suite au titre du présent billet et non du précédent par suite d’une erreur dans l’envoi.

  47. RIESTER (UMP) vient d’annoncer sur bfm tv que l’UMP ne remettra pas en cause le mariage homo et pour enfoncer le clou fait maintenant la promotion de la PMA ! c’est donc la position de l’UMP car sinon ce grotesque personnage n’aurait pas été autorisé à manifester sa joie sur les plateaux télé.
    Erwan BINET lui est allé parader dans le ghetto homosexuel du Marais et a hurlé “mariez-vous” , “mariez-vous ” et a continué sa provocations de détraqué mental de haine contre l’Occident en invitant les anti à assister à ces mascarades de mariage homo, car c’est si beau l’amour.
    Quand on sait ce qui se passe dans le monde homosexuel… il suffit de se renseigner auprès de certains policiers.

  48. ennemis de la démocratie?????
    DEMOCRATIE = LE POUVOIR DU PEUPLE.
    NOUS SOMMES LE PEUPLE.
    NOUS SOMMES LE PEUPLE.
    Nous payons ces gens-là. Ils sont à notre service. Sinon, on les vire. Et si ce n’est pas possible par les urnes (trucage des votes) ce sera possible par notre puissance. Ceci est notre pays, ces enfants sont nos enfants, ces lois sont nos lois, cette histoire est notre histoire.
    Nous investirons l’assemblée s’il le faut, elle est à nous, nous sommes le peuple.
    Nous sommes le peuple de France.

  49. Merci à la “manif pour tous”, à Frigide Barjot, au salon beige, et à tous ceux qui se sont mobilisés pour la défense de la famille traditionnelle, vous avez réveillé mes valeurs chrétiennes !

  50. Arrêtons de faire les surpris sur le résultat du vote… Concentrons nous maintenant sur les partis qui s’engagent à ABROGER, purement et simplement, cette loi. Seul(s), ce(ceux) parti(s) auront nos voix. Je crois qu’il faut désormais être clair…

  51. La démocratie est bien un piège grossier, les Perturbateurs sont ces abominables qui détruisent la Société normale, on retrouve la Peste maçonnique derrière cette infamie, ‘- Solve et coagula -‘ ou encore ‘- Ordo ab chaos -‘
    Le Rosaire, le Rosaire et encore le Rosaire, les salauds trois points seront vaincus par les trois Mystères du Rosaire.
    Faites prier les petits enfants, leurs prières est inégalables, ils obtiennent tout, comme Foch en 14/18

  52. C’est vrai que pour être excitée elle est excitée la Taubira !
    L ‘aurait pas bu un peu trop de rhum ?
    Ou trop participé à certaines séances occultes bien de chez elle ???

  53. Et ceux qui font un caca nerveux pour avoir des enfants parcequ’ils en ont envie alors qu’ils ont choisi de vivre une vie sexuelle stérile ???! ce ne sont pas des excités eux ????

  54. à Cyrano :
    PACE en italien : “Le drapeau a fait son entrée en Italie lors de la première marche de la paix (Pérouge à Assise – Marcia della pace Perugia-Assisi N.D.L.R), le 24 septembre 1961. Inspiré du drapeau des pacifistes anglo-saxons qui en 1958, guidés par le philosophe Bertrand Russel, ont marché sur Aldermaston lors d’une manifestation antinucléaire, Aldo Capitini (père de la culture non-violente en Italie N.D.L.R) avait fait coudre, à la hâte, par des amies de Perugia, des lignes colorés à porter pendant la marche.
    Le premier drapeau de la paix est aujourd’hui conservé à Collevalenza, non loin de Todi, par le Dr. Lanfranco Mencaroni, ami, compagnon de prison et collaborateur du philosophe pacifiste Aldo Capitini, organisateur de la marche pour la paix Perugia-Assisi.
    Dans l’histoire du déluge universel (tirée de la Bible, Ancien testament), Dieu place l’arc-en-ciel comme sceau de son alliance avec les hommes et la nature, promettant qu’il n’y aura jamais plus d’autre déluge universel. L’arc-en-ciel est devenu ainsi le symbole de la paix entre la terre et le ciel et, par extension, entre tous les hommes.”
    Les homosexuels ont récupéré ce symbole de la paix qui n’a rien à avoir avec l’homosexualité…

  55. Ça fait du bien de vous lire, vous avez tous le moral !!! Vous avez bien raison !
    Faisons notre devoir, après 45, voir plus de 200 ans de b****l, c’est logique qu’on y passe plus de 6 mois !
    Notre force, c’est :
    1) la prière et donc l’Armée céleste (aucun mort à déplorer, si c’est pas un miracle…)
    2) continuer à faire en sorte qu’ils se prennent les pieds dans le tapis et soient sans cesse contraints à la faute ou à la dissimulation. Avec internet, tout se sait, tout se conserve, on pourra leur “ressortir” le moment venu.
    3) rester unis et pacifiques, c’est magnifique et personne n’aurait cru ça possible il y a un an
    Il n’y a pas de vrais gagnants ce soir :
    – les homosexualistes sont parfaitement informés de leur transgression et de leur illégitimité
    – n’attendons plus rien de la démocratie et vigilance pour les prochaines élections (protéger physiquement les candidats LMPT car “ils” peuvent très bien décider que ne devront pas se présenter des candidats anti-“loi du mariage pour tous”, ces “ennemis de la république” et trouveront mille raisons pour les foutre au trou)
    – nous nous attendions avec un faible espoir à ce que les méchants perdent et les gentils gagnent… il nous faudra patienter et… en profiter pour faire le ménage dans nos âmes, pas toujours très “clean” n’est-ce-pas ?
    A très vite ! et en union de prière

  56. Hollande descendant de Casimir

  57. “Quels que soient les trublions qui ont voulu gâcher la fête, la loi a été votée par une belle majorité”, avait commenté M. Bartelone ”
    Pour ces gens, “c’est la fête” . Ils se font plaisir, ils n’ont aucun sens des responsabilités et aucun sens de la France.

  58. Pour les étapes suivantes cet article permet de cerner dans quel état d’esprit sont Flamby & co.
    “Hier, lors d’un déplacement à Roissy pour inspecter le plan Vigipirate, il a condamné les actes « homophobes » et « violents » (l’agression d’un bar gay quelques heures plus tôt à Lille). Et il a réclamé que l’on « respecte le Parlement, la loi et le suffrage universel ».
    ==>> Cette visite très balisée avait été gardée secrète jusqu’au dernier moment. Au risque de donner un peu plus à l’opinion le sentiment que le président est « bunkérisé ».
    ==>> Le chef de l’Etat, qui a délaissé le terrain depuis son déplacement raté à Dijon, à la mi-mars, aurait pour objectif de repartir dans les usines en mai. Sur le fond, pour promouvoir les « outils » mis en place pour renforcer la compétitivité et favoriser l’emploi, priorité des Français.
    ==>> François Hollande sait que les prochains mois seront difficiles pour lui et qu’il n’a d’autre option que d’ « endurer ». « Rester calme, se tenir droit et avancer, sans bomber le torse », résume un proche. Un ministre de poids juge, lui, que « la période la plus délicate à gérer court jusqu’à septembre ». Jusqu’aux premiers résultats positifs espérés sur le front économique.”
    http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202713767494-hollande-face-a-un-climat-politique-et-social-explosif-559726.php
    C’est bien la preuve qu’il ne faut rien lacher, le clown et son équipe pourraient céder.
    Il faudrait trouver un moyen d’allumer le monde ouvrier qui est bien sagement muselé par les syndicats dont les chefs palpent 10 000 euros /mois.
    Avant les communistes appelaient ça des “sociaux traitres”.
    PS : pour que les baltringues du renseignement français, il s’agit là d’un article en libre accès sur l’état d’esprit de Flamby…rien de bien secret sur ce blog si “bien renseigné”.
    Par contre on sait lire, et certains savent compter les manifestants içi.

  59. Tentative de synthèse sous forme de liste.
    – rôle du mariage : fournir un cadre pour la nouvelle génération, pas une officialisation d’un amour – ce qui ne veut rien dire (qu’est-ce que l’amour, pour l’État ?).
    – il n’y a aucune discrimination à réserver le mariage aux couples homme/femme. Des traitements différents peuvent être justifiés par des situations différentes, et au regard de la fécondité biologique – première raison de l’existence du mariage – les associations homosexuelles n’ont rien à voir avec les couples hétérosexuels : la différence de traitement est logique.
    – la loi sur le mariage bascule d’un régime rationnel, appuyé sur la réalité objective de la biologie, à un régime volontariste, pour lequel il n’existe a priori aucune limite car aucune référence extérieure : nous entrons ainsi dans l’arbitraire et le pulsionnel.
    – là où la différence de traitement entre les associations de personnes de même sexe et les couples hétérosexuels était logique, la loi Taubira crée une inégalité objective chez les enfants, entre ceux qui auront leur père et leur mère et ceux qui auront – au mieux – leur père ou leur mère. La loi nouvelle crée une différence chez les plus faibles.
    – la loi nouvelle promeut la chosification de l’être humain (l’enfant est vu comme un droit à son épanouissement personnel et réifié par la technologie et le droit positif, chosifié encore par l’IAD et la GPA à venir). La charte proposée par l’APGL montre bien, par exemple, que l’enfant devra partager sa vie entre plusieurs foyers, comme un enfant du divorce, situation défavorable à la croissance.
    – en dépit de décennies d’expérience accumulée qui montre les risques d’un déséquilibre au sein du couple parental et des problèmes traversés par les orphelins, les enfants du divorce etc. on prend le risque de créer, sans raison circonstancielle telle qu’un décès, une nouvelle catégorie d’enfants à la la filiation perturbée.
    – il y a beaucoup plus de familles prêtes à adopter que d’enfants à adopter : il n’y a pour eux aucun besoin d’accroitre le nombre de familles candidates à l’adoption.
    – la filiation quitte la référence au biologique pour entrer dans le seul cadre du volontarisme.
    – l’adoption nouvelle impose une fiction impossible biologiquement, contrairement à l’adoption fondée sur le fait biologique
    – si séparation, comment devront décider les juges s’ils estiment devoir confier l’enfant en bas âge à sa mère dans le cas de deux lesbiennes ? De deux gays ?
    – les enfants seront conçus en niant au moins un de leur parent biologique, perversion de l’adoption qui doit donner une famille à un enfant, et pas l’inverse.
    – avec la disparition de la référence à la biologie pour la filiation, une femme ne pourra plus imposer à un homme d’assumer sa responsabilité : recul du droit des femmes. Un enfant pourra être rejeté par l’un ou l’autre de ses parents : retour ipso facto des enfants illégitimes.
    – nouveaux motifs de conflits : qui du droit du donneur de sperme ? de la mère porteuse ? Extension de la “parentalité” à plus de deux : quel effet de bord sur le divorce ?
    Ce que cette loi a mis à jour politiquement :
    – une promesse absente de la plaquette et pas discutée pendant le débat de l’entre deux tours pour un candidat élu par une majorité relative des votes exprimés
    – refus du recours au référendum pour une loi qui change la civilisation
    – une fin de non recevoir à la première saisine du CESE par référendum dans l’histoire du pays – enterrement de première de la démocratie participative
    – un mépris de manifestations nationales et régionales massives et inscrites dans la durée comme jamais auparavant
    – trucage de photos par la PP, comptages stupidement sous-évalués
    – réduction ad hitlerum par les membres du gouvernements ou les élus de ceux qui remettent en cause le projet de loi
    – médias déformant la réalité (absence d’enquête sérieuse sur les trucages de chiffres, amalgames entre des faits divers présentés comme des crimes homophobes au mépris de toute enquête, …)
    – auditions biaisées à l’Assemblée Nationale et au Sénat, temps de débat ridicules, manipulation du mode de vote au Sénat
    – élus de gauche qui protestent *contre* l’idée de manifestations (on aura vraiment tout entendu !!)
    – violences policières envers des manifestants pacifistes, placement en GAV abusifs de dizaines de manifestants assis et silencieux, gazage d’enfants et de personnes âgées (au point d’en envoyer aux urgences), coups et blessures dans la gorge d’au moins un manifestant pacifique conduit aux urgences, sans compter les autres…
    – mise en place d’un dispositif sous dimensionné et mal organisée pour une manifestation… dans le but clair de faire déraper les événements (y compris un nombre important de policiers en civils – photos et films peuvent appuyer ce fait, parmi d’autres) qui s’efforcent de créer des débordements.
    – débat pratique pour masquer l’absence de décision dans le domaine économique et le reste du champ social (pauvreté, chômage,…)
    Ce qu’a été l’expression populaire dans les faits :
    – massive, dans la durée, déterminée, pacifique, digne, sans aucune dégradation (bris de vitrine, voiture brulée, …)
    Toute personne intéressée peut se documenter aisément par internet. Un bon point de départ pour la collection des faits : http://www.lesalonbeige.blogs.com/
    ~
    ~
    ~
    ~
    ~

  60. A propos de la tribune au dessus de l’HEMICYCLE :
    On ne pénètre pas facilement dans l’Assemblée Nationale, il faut pour prendre place au dernier balcon (et il y a peu de places, j’y suis allé moi-même), décliner son identité et avoir une invitation de son député.
    Ces militants ont donc eu la bonne idée de déployer un très court instant leur banderole et ils en ont été aussitôt empêché par le service d’ordre de l’Assemblée…S’ils avaient eu un drapeau arc en ciel gay, il ne leur serait rien arrivé.Une bousculade a du se produire, rien de plus et un des jeunes gens a été arrêté, le président Claude Bartolome déposant plainte, après ses exclamations Robespierristes en séance ! Sur la Chaine parlementaire ce soir, un jeune de 18 ans disant se prénommer MAXIMILIEN( tiens donc !) brandissait une coupe de champagne ! Sur itélé on a vu F.Barjot sortir du Palais Bourbon (après son expulsion ?) et être huée par des homosexuels haîneux scandant le mot qui tue : “Homophobe ! homophobe ! Homophobe !”…Quelle idiote, elle a rejoint la tête de sa “manif pour tous” encadrée de plusieurs drapeaux gays arc en ciel !!! Un comble, non !?

  61. jejomau met le doigt dessus : blocage de Rungis !!!!!!!!

  62. Aujourd’hui fin du mariage.
    Demain fin de Florange.
    Aprés demain fin de la gauche.

  63. Boutin gesticule, est près de la vérité mais qui écoute?
    les libertaires avancent, ils veulent la PMa et la GPA, c’est business, business, le veau d’or est toujours là!
    qui veut sauver la nature humaine, l’enfant, le petit être en gestation,
    QUI AIME A VERITE§

  64. @ 虞美人草 (@poppy)
    pas de souci ?!?!
    ” j’ai gagné plusieurs millions au loto” et alors? et ensuite ?
    Jésus dit: -Qu’il est difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu! Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu.
    Luc 18:22-25:
    Matthieu 19:21-24
    Marc 10:21-25
    Un souci ?

  65. Les veilleurs parisiens pourraient se retrouver symboliquement sur le Parvis des Gentils à l’ombre de Notre-Dame: la PPP leur en saurait gré pour faciliter les prises de photos et permettre des économies de diésel!

  66. Passer à la pression financière – que les évêques appellent au blocus financier — que seulemnt 500000 catholiques et plus d’hommes de bonne volonté débloque leur Livret A… Avec une petite moyenne de 5000 euros par livret ça va chercher dans les 1,5 milliard , non? Un moyen de faire réfléchir nos pseudos élites sur le rôle qu’ils tiennent… On a vu des coups de ce genre qui ont fait de l’effet- et oui profitons en pour introduire la doctrine sociale de l’Eglise- cf les encycliques des papes qui n’ont été que moyennement suivis d’effet dans notre pays…un vrai changement de société peut arriver – si on prie et si on agit!

  67. Bonsoir, avez-vous vu l’édition de cette semaine sur Voix de la Russie ? http://www.prorussia.tv/ ?
    Un récapitulatif intelligent et complet des manifs et des oppositions, bien loin de ce que diffuse les médias français…
    Peut-être pourriez-vous le mettre en ligne ? Cela fait du bien de voir que certains journalistes extérieurs voient clair!

  68. Frigide a fait du bon boulot mais vous ne croyez pas que maintenant on pourrait se cotiser… pour lui offrir une semaine de vacances bien méritées. En tout cas je ne marche pas pour une union civile, d’accord avec Ch Boutin. De toute façon le lobby LGBT n’en veut pas, ce qu’ils veulent c’est le mariage avec sa force symbolique, alors inutile de créer la division de nos troupes sur cette idiotie.

  69. Prions DIEU !

  70. Veilleurs de Clermont-Ferrand, Place de Jaude, ce soir:
    https://twitter.com/RauterAllan/status/326799091604529152

  71. Que va devenir cette loi quand l’islam prendra le pouvoir en France et instaurera la charia ? On connait le sort de Sodome et Gomore ; la France aura son sort avec l’islam.

  72. Trahi deux fois aujourd’hui :
    – par la représentation nationale
    – par la mère Barjot et ses drapeaux de LGBT.
    … et en plus, pour ce jour de colère et de deuil, ça se trémoussait drôlement sur le camion podium. Ma colère, je ne la chante pas sur Rockollection de Voulzy, même si c’est excellent au demeurant. Je veux la hurler à la face de tous.
    Civitas organise une marche le 26. J’en serai.
    Là, mémère est allé trop loin : cette fascination stockolmisée pour nos adversaires dépasse le stade du libéralisme pathologique.

  73. Estrosi vient de tourner casque pour pas dire autre chose, j’invite tous les niçois à s’en souvenir!

  74. À quand la désobéissance civile contre l’obligation du mariage civil avant le mariage religieux?
    Le mariage religieux est un sacrement, qui relève donc de la seule sphère privée, et le DROIT de pratiquer sa religion ne doit être entravé par aucune obligation.
    Nous devons pouvoir choisir
    -soit mariage religieux seul
    -soit mariage religieux PUIS PACS
    -soit PACS puis mariage religieux
    -soit mariage religieux PUIS mariage civil
    qui nous sont actuellement interdit.
    Il s’agit là d’une DISCRIMINATION pour motifs religieux. C’est illégal.

  75. Pareil que Boutin, mais je n’ai pas attendu les Invalides pour mettre les voiles : dès Sèvres-Babylone, cette idiote de Barjot faisait la promotion d’un obscur projet de loi pour un “contrat d’union civile”.
    Hop, ça n’a fait ni une ni deux : je ne défilerai pas pour encourager les invertis à vivre dans le péché, c’est clair.
    C’est que je tiens à mon salut, moi.

  76. FB ne lâche rien même pas les drapeaux arc en ciel aux LGBT !
    Ce soir a la manif avez vous remarque que figurait la famille pere mère et enfants sur ces drapeaux arc en ciel ?
    L ‘arc en ciel signifie l alliance du Ciel et de la terre.
    On ne va pas céder cela non plus .

  77. @ Sabolas …
    Bien d’accord avec vous … je ne décolère pas depuis tout à l’heure.

  78. FB ne peut rester crédible avec sa marotte d’alliance civile et son look gayphile….Quant aux catholiques qui croient au vrai mariage (le sacrement), il leur restera à affronter stoïquement sans mot ni cérémonie la mascarade civile du dit “mariage pour tous” tant que cette obligation franco-française ne sera pas dénoncée par l’Eglise qui est en France. A revoir avec la Cour européenne de justice, peut-être?

  79. Comme d’autres, je ne décolère pas depuis que je suis rentrée de la manif parisienne. Les drapeaux arc en ciel, la musique festive, en ce jour où un requiem eût été plus adapté, le slogan “joyeux et determinés”… Je suis tout sauf joyeuse aujourd’hui, juste triste. Et la cerise sur le gateau, c’est FB qui indique que ceux qui participent à la manif sont contre la loi Taubira et POUR le CUC!!!
    Mais on rêve; elle se croit candidate à la présidentielle. J’ai souvent essayé de défendre ses postures de communicante, sans avoir jamais été très fan de l’égérie de la MPT. Mais là, la coupe est pleine, et c’est la trahison de trop. Je crois que je pourrai partir en vacances le 4 mai, après les avoir dans un premier temps décalées pour la “bonne cause”. Je prierai, ce sera plus efficace et moins décourageant. Après 8 ou 9 manifs depuis novembre, on ne m’y prendra plus. Merci à Mme Boutin pour son courage sur le sujet. (et pourtant, je n’ai jamais été une grande fan non plus…)

  80. “Jour de colère” dites-vous. Elle est où la colère?
    En tout cas on ne la voit ni sur les photos ni les vidéos. A la limite on voit le gouvernement en colère ou quelques forces de l’ordre mais pas d’opposants à la loi. Mais…peut-être ne savez-vous plus ce qu’est la colère…
    Jésus en colère chassait les vendeurs du temple; il ne s’asseyait pas tranquillement avec de petites bougies…
    de la même façon que vous semblez ignorer ce qu’est la colère, le gouvernement ignore votre langage parce que justement attitude ne correspond pas à votre vocabulaire.
    Vous n’êtes absolument pas perçus comme pouvant changer le cours des choses puisque de toute façon, vous ne présentez aucun danger. Suis assez d’accord avec ceux qui pensent qu’il faut enfin agir d’une façon qui puisse être comprise des pouvoirs publics: soit la violence, soit des actions pacifiques mais qui seront obligées d’être prises en compte: grèves, réduction de la consommation, non paiement de la taxe TV (vue la qualité de l’info.!), ou autre car les sanctions des votes ne sont pas encore là;..
    Et, en attendant, des maires seront confrontés au mariage homo et seront passibles d’amendes importantes, et de prison s’ils s’opposent…
    n’y aura-t-il plus que des socialistes pour accepter les mandats de proximité? la question est posée

  81. il faut nous dé-marier. Demandons tous en masse la fin de notre mariage civil, dont nous catholique, n’avons pas besoin.
    A quoi bon respecter une République qui ne nous respecte pas ?

  82. @anonyme “”Quels que soient les trublions qui ont voulu gâcher la fête, la loi a été votée par une belle majorité”, avait commenté M. Bartelone ”
    Pour ces gens, “c’est la fête” . Ils se font plaisir, ils n’ont aucun sens des responsabilités et aucun sens de la France.
    Rédigé par : anonyme | 23 avr 2013 21:51:28″
    ce sont les Festivus Festivus dont parlait Muray. Tout est fête, rien n’est histoire, ni identité, ni Loi, ni construction, ni filiation.
    Je trouve quand même un énorme avantage à tout ce qu’il vient de se passer: Muray se demandait si nous pourrions un jour re-rentrer dans l’Histoire. Dominique Venner, penseur actuel, se le demande aussi. Il a fait un livre “l’imprévu dans l’histoire”.
    L’imprévu est arrivé.
    Et chaque Français s’est rendu compte que des millions de Français pensaient comme lui. Et tous, ils se sont levés, ils ont parlé, ils ont prié et chanté.
    Ils sont jeunes.
    Ils sont des familles soudées et nombreuses.
    Ils ont une généalogie et des valeurs fortes, ainsi qu’un ancrage dans l’histoire, une existence charnelle, et qui plus est, ils sont libres.
    Ils ont l’habitude de la résistance – cela fait des années qu’on veut les miner, les anéantir!
    Ils ont le goût du rire.
    Ils savent que le monde est fou et attendent tout de l’éternité.
    Ils n’ont pas peur de la bataille ni de l’engagement dans la durée.
    Ils n’ont pas peur de la souffrance et de la lutte.
    Ils sont la terre et le sang de ce pays.
    Ils sont cultivés par leurs écoles et par leurs prêtres.
    Ils sont forts de leurs différences.
    En face, les petits hommes blanchâtres fêtent la possibilité d’acheter des enfants sur catalogue.
    Ils sont semblables et consanguins.
    Ils ont peur de la différence, c’est pour cela qu’ils veulent se fondre dans une norme.
    Ils n’ont pas d’idéal, simplement une idéologie.
    Ils ont abandonné Dieu et donc l’éternité.
    Ils ne connaissent pas leur histoire.
    Ils gomment la généalogie.
    Ils ne sont d’aucun lieu, d’aucune terre.
    Ils sont seuls. Ils veulent combler cette solitude avec de l’argent et des enfants. Ce que font tous les gens seuls et tristes.
    Ils s’apercevront vite que leurs enfants ne leur apporteront pas tout l’amour désiré… car ils ne s’aiment pas eux-mêmes. Leur haine des autres le montre. Ce qu’ils haïssent en nous, c’est notre bonheur.
    Ils ne comprennent pas que ce bonheur vient précisément de tous nos renoncements, et de toutes les acceptations de nos propres limites.
    De l’acceptation de dépendre de quelqu’un.
    Pour eux, comme chez tous les dictateurs, ils pensent que la puissance leur apportera ce bonheur et comblera ce manque. Ils tueront. Ils tueront sans aucun doute. Ils déporteront. Ils riront comme des hyènes, et puis ils mourront. Et puis leur idéologie néfaste et vaniteuse disparaîtra comme tout disparaît en ce monde.
    Mais nous aurons gagné. Nous aurons gagné avec Notre Dieu. Nous aurons gagné avec amour et avec honneur.
    Nous aurons gagné parce que nous sommes une fois de plus dans le deuil et la souffrance. Pour eux tout est fête. la Loi est fête. Elle n’est pas sérieuse. Elle n’est pas au-dessus d’eux, elle est à leur service.
    Ils ont tout bafoué, tout vandalisé, tout saccagé, et ils font la fête. Comme les pires atrocités que l’on raconte par exemple sur la révolution culturelle en Chine.
    Ils se croient au-dessus de tout, de nous, des Lois, de Dieu. Ils font une grave erreur ce soir… Nous sommes là, et nous entrons en Résistance.

  83. Bravo ODE ! Et merci

  84. France Déformation parle de 40 GAV sur Lyon… Est-ce avéré ?

  85. “Une liesse allait submerger la France entière”, dixit Mme Taubira.
    Pourquoi moi, depuis ce matin, je suis submergée de tristesse et de colère ?
    Je ne dois pas être française.Probablement.
    Je vais demander la nationalité russe.
    Et tous de se congratuler :”La France est le 14ème pays etc… etc…”
    Non, pas la France, Monsieur, pas la France. Une poignée de fadas.La démocratie, en France, permet à une minorité d’imposer ses vues à la majorité.
    C’est par où la Russie ?

  86. Dans une semaine, le mois de mai :
    http://youtu.be/70S6P6dScYA

  87. Merci ODE. Ce qui m’émerveille depuis le début c’est la proportion de jeunes parmi nous. Lumineux. Déterminés. Précieux. Courage et bonne route à chacun, “dans les bons et les mauvais jours”.

  88. Merci à Christine boutin. Cette “Union civile” pour les personnes de même sexe est en elle-même immorale et donc nocive pour les homos eux-mêmes. De plus elle mènera à l’adoption, à la PMA et à la GPA.
    ON NE S’ENGAGE PAS SUR UN TOBOGAN AVEC LA PRETENTION DE S’ARRETER AU MILIEU!

  89. Là-dessus, Boutin est lucide et cohérente. Et Frigide bien aveauglée et naïve…

  90. Les journaux parlent d’environ 200 veilleurs à Paris. On était au minimum 5 fois plus ! Il y avait vraiment beaucoup plus de monde que la semaine dernière.
    J’ai noté à un moment la présence de Christine Boutin parmi nous ainsi que celle d’Hervé Mariton qui est resté jusqu’à la fin et qui a prononcé une très brève allocution sur l’espérance.
    Concernant l’union civile, j’ai l’impression qu’on prend les manifestants en sandwich entre la loi Taubira et la proposition Frigide Barjot/UMP…

  91. Superbe texte d’ODE !
    Je partage à ma famille et à mes amis.

  92. 40 GAV à Lyon, c’est vrai.
    Voir ma video http://www.youtube.com/watch?v=B79cHbFUmA8 que le SB ne veut visiblement pas mettre en ligne

  93. “Une liesse allait submerger la France entière ” disait Taubira et elle avait raison !
    Mais la liesse est du côté de la manif pour tous!
    Comparez les photos de ces pauvres gens hier soir devant la mairie parisienne du Marais présents en compagnie de beaucoup de ministres sensés célébrer une grande victoire.
    Comparez leurs faces tristes et ravagées à celles de notre manif pour tous.
    Hier soir a la manif, nous étions des milliers qui avions perdu une bataille mais pas la guerre. nous étions très majoritairement jeunes, déterminés et joyeux car une Espérance s’est levée . Et rien ne pourra nous arrêter …

  94. Les Invalides 23 avril : j’y suis resté jusqu’à minuit, et d’assez prêt pour me faire copieusement gazer à plusieurs reprises, crachotant plié en deux sur la chaussée. Des pétards, des flambies, et quelques bouteilles. Les gladiateurs en costumes Star Wars de la PP ont dû en ressortir très souillés de flambies et pas du tout fracturés de bouteilles. Bref, rien qui n’ait dépassé le monôme d’étudiants. Puissent les sectateurs de la République ne pas lui voir subir d’outrages plus affligeants.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services