Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Jour de Colère : 8 comparutions immédiates aujourd’hui [addendum]

Dimanche, à l'issue du Jour de Colère, 236 personnes ont été placées en garde à vue. Les nouvelles d'aujourd'hui :

  • 226 ont été relâchées mais font l'objet de "poursuite préliminaire", ce qui veut dire que l'enquête les concernant continue
  • 2 ont vu leur garde à vue prolongée
  • 8 ont été déférées hier soir devant la justice. Les 6 majeurs vont faire l'objet aujourd'hui d'une comparution immédiate pour violences volontaires sur fonctionnaires de police et les 2 mineurs, poursuivis pour violence avec arme, seront présentés au juge des enfants

Addendum. Un gardé à vue du site Le Rouge & le Noir signale qu'un dépôt de plainte collectif est à l'étude pour dénoncer pêle mêle : procédure illégale, détention arbitraire et mauvais traitement.

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

17 commentaires

  1. La justice de Taubira est très rapide quand ça arrange les socialistes…

  2. Comparons du comparable:
    JDC 17 000 manifestants selon la PPP, aucun dégât visible sur le parcours de la manifestations, 8 défèrements devant la justice; 19 blessés dans les forces de l’ordre.
    “heurts” au Trocadéro en soutien au PSG en mai 2013: pas de données PPP sur le nombre de “soi-disant sportifs”, mais ce serait de l’ordre de 15 000. Multiples photos et vidéos des déprédations, encore visibles plus d’une semaine plus tard (vitrines défoncées, véhicules incendiés) 30 blessés dans les forces de l’ordre.

  3. Béatrice Bourges est certainement admirable, mais je ne comprends pas qu’on (son entourage) la laisse jeûner. Pour moi, personne ne va introduire la destitution. Henri Guaino par exemple qui était à la dernière manif pour tous, a dit qu’il ne ferait rien. Personne dans l’Etat ne va réagir. On va la laisser mourir de faim. Elle est quand même plus utile en vie !

  4. j’espère que les organisateurs de la manif vont demander la comparution des policiers en civil auteurs de violences et dénoncer l’ultra-violence institutionnelle du Sinistre de l’Intérieur.

  5. Manuel Valls, a accusé “des groupes hétéroclites de l’extrême et de l’ultra-droite” d’avoir cherché à “créer du désordre en n’hésitant pas à s’en prendre avec violence aux représentants des forces de l’ordre”.
    Manuel Valls ment ! C’est lui l’auteur du désordre !
    J’en témoigne non seulement pour “jour de colère” mais aussi pour les Manifs pour Tous.
    D’ailleurs lors de la dernière manif LMPT ou je hurlais en direction des forces de l’ordre :
    “Vous voyez tout se passe très bien lorsque Monsieur Valls ne crée pas de troubles à l’ordre public” (sic)
    La réponse au milieu des forces de l’ordre fut, à haute et intelligible voix :
    “Monsieur vous venez de parfaitement résumer la situation !”(sic)

  6. Espérons que nos camarades manifestants seront soutenus par des personnes qui en ont les moyens et sortis de prison au plus vite !!! !!! !!!

  7. Les mêmes chiffres que lors de la manif du 26 mai. A croire qu’il s’agit tout simplement de la capacité maximale des GAVbus ou des cellules disponibles à Paris et sa proche banlieue ?

  8. Qui fera sauter cette dictature ?
    Il nous faut un nouveau Napoléon

  9. L’histoire de janvier 2013 se répète !

  10. Tapie Ier?

  11. Pas Napoléon !
    Plutôt Saint Louis !
    Ne vous inquiétez pas pour la vie de Béatrice Bourges. Le pouvoir va la faire interner comme folle si elle continue son jeûne.
    C’était bien la manière soviétique. Nous y sommes.

  12. Il est clair que Manuel Valls est homme pour qui tous les moyens sont bons pour briser la résistance au régime.
    Je ne peux m’empêcher de penser que la fuite en avant de la clique au pouvoir est dangereuse pour elle et va finir par la conduire à la faute de trop – nous devons, nous, garder la tête froide pour répondre présents ce jour-là.

  13. Mon mari dit que malheureusement, tant qu’il n’y aura pas un mort, rien ne bougera. Triste France.

  14. L’AFP n’hésite pas à donner les noms des trois qui ont été condamnés et qui plus est, donne leur cursus scolaire !!
    http://fr.news.yahoo.com/quot-jour-col%C3%A8re-quot-trois-condamnations-%C3%A0-deux-204000592.html

  15. Il y a pourtant deux éléments vérifiables qui devraient permettre logiquement de faire qq chose contre Hollande.
    C’est sa déclaration de patrimoine quand il s’est porté candidat à l’élection présidentielle et sa déclaration aux médias, quand il a dit qu’il avait 8 ANS de vie commune avec le rotweiller …
    Il a donc bien menti quelque part…

  16. “Aymeric B., 20 ans, étudiant en BTS transport et logistique, Louis Marie M., 18 ans, étudiant en deuxième année de médecine, et Loïc R., 18 ans, détenteur d’un bac pro de mécanique moto, ont été reconnus coupables d’avoir projeté une barrière de chantier en direction d’un cordon de gendarmes mobiles, sans l’atteindre. Un autre prévenu, Hughes R. a également été condamné pour avoir lancé des pétards en direction des gendarmes.”
    La procédure a été annulée pour vice de forme pour une jeune fille qui avait lancé une canette de bière vide.
    Deux mois de prison avec sursis pour des gestes dérisoires… alors que des délinquants qui blessent grièvement des policiers, qui incendient et pillent ne sont même pas interpellés, alors que les bandits de la CGT tabassent des policiers, retiennent en otages des salariés et sont récompensés pour cela de 130 000 euros par tête de pipe.
    Il s’agit d’une police et d’une justice politiques, le but étant de terroriser les opposants à ce régime criminel, successeur des colonne infernales. Le complexé revanchard Gaz pense peut-être redorer son blason, pauvre type hissé à la position de ministre alors qu’il n’aurait jamais dû dépassé la position de livreur de pizza, sans mépris pour cette profession.

  17. JOUR DE COLERE : ET APRES ?
    Afin d’analyser cette journée de manifestation, je tiens à porter réflexion autour de trois questions : quel était l’objectif du Jour de Colère ? Comment s’est déroulée la manifestation et quel impact a-t-elle ou désire-t-elle avoir ?
    Tout d’abord l’objectif du JOUR DE COLERE était très simple : Réussir à rassembler les français en colère contre les gouvernements sur des sujets assez variés comme la fiscalité, la famille, l’identité, la jeunesse, la liberté d’expression et j’en passe. Inutile de rentrer dans le détail, il y a suffisamment de sujets qui exaspèrent les français pour venir ce jour-là. Il suffit de regarder l’ambiance de ras-le-bol généralisé qui se murmure dans le pays.
    Ainsi, de nombreuses associations se sont jointes au mouvement. Quelques personnalités assez peu ou volontairement peu connues des médias ont appelé à manifester. Les différents militants ou sympathisants qui ont probablement l’habitude de suivre leur leader ont donc très probablement et en grande partie suivi leurs directives. Du moins… pour ceux qui le pouvaient !
    Malgré certains communiqués plus ou moins fâcheux comme celui de Christine Tasin ou M. Asselineau (alors qu’ils sont les premiers à se plaindre lorsque les autres personnes n’appellent pas à manifester pour eux), de nombreux français se sont déplacés. D’après la préfecture de la police : 17.000, d’après les organisateurs de la manifestation : 160.000. Autant dire qu’il ne faut pas se disputer sur les chiffres faisons la somme des deux et divisons par le même chiffre : on est donc à 85.000 manifestants ce qui est déjà très encourageant puisque les organisateurs espéraient 20 à 30.000 personnes. Un défi totalement réussi puisque le seul moyen de communication se faisait sur les réseaux internet.
    Pour la manifestation en elle-même, je pense que de nombreux participants ont dû la distinguer en deux temps : celle de la marche, très motivante et celle de la fin avec les discours.
    Pendant la marche on pouvait entendre des nombreux slogans fâcheux, sûrement pas au goût de ce que l’on pourrait appeler les « médias », ainsi que des banderoles assez libres d’expression. Certes, ce n’est pas dans cette manifestation que les organisateurs ont interdit certains slogans ou certaines pancartes : oui, là c’était le peuple qui s’exprimait. Tout simplement parce que cette colère est légitime. A-t-on le droit de signaler tout de même que ce ne fut pas le cas lors des dernières grandes manifestations contre le « mariage pour tous » ? Je pense que c’est l’une des raisons qui ont dû emmener beaucoup de monde ce 26 janvier à Paris.
    Lors du trajet modifié par la préfecture la veille (déstabilisation ? brouillage volontaire de communication ? les questions peuvent se poser…), des tensions ont eu lieu à quelques endroits. En effet, quelle réaction avoir lorsque les hideuses « femens » provoquent, que certains flics en civils en collaboration des CRSS excitent, que les journalistes se grillagent pour targuer ? Quand un français à le moral à zéro, parfois plus rien à perdre il est parfois normal que la colère s’envenime. Autant dire que lors de la marche, malgré la pluie incessante, le froid et le vent, les français en colère étaient vraiment motivés, prêts à ne pas terminer la soirée sur une simple marche.
    Mais arrivés Place Vauban, j’ai comme l’impression que toute cette énergie lors de la marche était vouée à s’épuiser peu à peu, par des discours pas spécialement très encourageants. Certes il est bien de critiquer les gouvernements et les méthodes qu’ils utilisent mais il faut aussi trouver des solutions. Les manifestants étaient prêts à écouter des idées d’actions simples mais, pas beaucoup d’originalité pour ceux qui tenaient le micro…
    Oui il était probablement difficile de gérer une manifestation assez complexe car diversifiée mais on aurait préféré plus de volonté et d’idées que les « faites du bruit » de la LMPT… Faire du bruit une demi-heure c’est bien mais ce n’est pas très efficace. Encore moins lorsque les médias font la sourde oreille. Je pense que quelques discours étaient assez originaux mais pas du bon côté : par exemple, on aurait préféré un porte-parole sur la jeunesse un peu plus viril, sans coupe de cheveux soixante-huitarde, ou alors autre chose que des éloges sur de Gaulle ou des parties de discours de François Zéro, comme si on n’en avait pas assez entendu !… les français en colère ont eu leur dose. Quant au parlement, nous savons très bien que nous avons plus rien à attendre d’eux !
    Et tout çà, sous la pluie, n’a pas spécialement du plaire à tout le monde. Ainsi, la place s’est vidée au fur et à mesure. Dommage… si les gouttes de pluie et le froid font mal qui restera t’il le jour où il faudra se battre hors de son clavier !… (En tout cas on ne peut pas le reprocher aux « Homens » qui ont manifesté torse nu tout l’après-midi). Pourtant les organisateurs nous promettaient une nouvelle importante à la fin de la manifestation. Pour le coup celle-là était bien intelligente car c’est un acte réel auquel les médias seront forcées de s’intéresser : la grève de la faim de Béatrice Bourges (porte-parole du Printemps Français) jusqu’à la démission d’Hollande. On ne peut pour le moment juger de l’efficacité de cet acte mais au moins l’initiative a été prise et c’est mieux que de longues paroles. Mais à côté, qu’ont demandé de faire les organisateurs ? Rien ! Aucune idée…
    Les français ne sont pas prêts d’arrêter d’être en colère si les gouvernements ne s’occupent pas d’eux mais aussi si leurs chefs ou leurs représentants ne sont pas capables de s’investir réellement dans les actes. Coller des affiches ne suffit pas, ceux qui sont « au-dessus » s’en moquent éperdument. Alors la manifestation a terminé futilement : certains français en colère sont partis déçus sans pouvoir rien faire d’autre que de crier des slogans et tenir des pancartes. Les autres qui n’ont pas pu exprimer leur colère originalement se sont donc défoulés sur tout ce qui représentait le gouvernement ce jour-là : les CRS. Il faut dire qu’ils en ont eu pour leur paie : environ 17 blessés CRS et pas mal de stress. Heureusement (…) pour eux, les journalistes étaient en partie épargnés car quasi-totalement absents lors de cette manifestation, sauf… pour les échauffourées…
    Oui cette énergie aurait pu être utilisée différemment ! Elle aurait pu être encore plus efficace si les organisateurs avaient su représenter réellement ces français en colère qui voulaient autre chose que de simplement marcher sous la pluie. Il y a pourtant assez d’idées originales : se promener en direction de l’Elysée, du Parlement, de la grande Loge Nationale de France, il y a tellement de signes symboliques à Paris ! Et aucune visite de bâtiments historiques (ou pas) n’est interdite à ce qu’on sache ?
    Ce n’est pas pour rien que les provinciaux se sont déplacés avec ce qui leur restait au fond de leur porte-monnaie ! Là les médias surpris des évènements suivants se seraient peut-être déplacés, et ceux qui gèrent les CRS complètement déboussolés. Et s’il fallait passer en garde à vue çà aurait été plus efficace que de rester dans l’impasse prévue par CRS à la sortie de la manifestation. 260 garde à vues… beaucoup étaient prêts à bouger !… Certes avec des « si » on met Paris en bouteille mais ces « si » étaient largement envisageables, surtout avec le nombre de manifestants qui s’étaient déplacés.
    Pour résumer, cette manifestation est d’abord une grande réussite par sa mobilisation, sa détermination et sa diversité mais aussi une petite démotivation organisationnelle. Si nous sommes vraiment en colère, il faut que les leaders ne la gaspillent ou ne l’enveniment sous formes d’actes et non que des mots. Alors la prochaine fois, on sera un peu plus original ?
    JFB.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services