Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Immigration

Jordan Bardella : “Avec l’environnement, l’immigration est sans doute l’un des deux grands défis majeurs de l’Europe au XXIe siècle”

Jordan Bardella : “Avec l’environnement, l’immigration est sans doute l’un des deux grands défis majeurs de l’Europe au XXIe siècle”

Extrait de l’interview accordée par Jordan Bardella à Causeur :

“(…) Tant qu’on continuera à avoir un système de prestations sociales extrêmement attractif pour des personnes qui viennent de l’étranger, il est évident que l’immigration se poursuivra. La réponse à la question de l’immigration doit être à la fois des frontières nationales – rétablir des postes de douane alors que Sarkozy en a fermés 6500 – et une politique de dissuasion. Il faut réserver les moyens de l’Etat et la solidarité nationale aux Français tout en raccompagnant les bateaux de migrants dans les ports de départ. C’est ce que fait Salvini (…)

Avec l’environnement, l’immigration est sans doute l’un des deux grands défis majeurs de l’Europe au XXIe siècle. D’ici 2050, la population africaine va doubler. Il faut lire le très bon livre de Stephen Smith La ruée vers l’Europe. On fait face à un continent qui est en train de devenir une bombe démographique. La population africaine est très jeune et voudra ensuite aller vers des terres plus riches qu’ils considèrent – à tort – comme un eldorado : l’Europe. La seule question à se poser est : accepte-t-on cette ruée progressive vers l’Europe qui est déjà en cours ? Cela aurait d’énormes conséquences économiques, sociales, culturelles et cultuelles. L’Italie a accueilli 700 000 migrants sur ses côtes depuis 2013. Depuis que Salvini est aux responsabilités, il a fait baisser de 95% le nombre de débarquements. Cette fermeté est aussi une forme d’humanité parce qu’il a fait baisser de moitié le nombre de morts en Méditerranée (…)

Les belles âmes qui nous donnent des leçons portent la responsabilité des morts en Méditerranée. Ces gens font croire à des individus qui viennent parfois de très loin que notre continent est encore un eldorado, qu’ils pourront être pris en charge et s’épanouir dans des sociétés déjà touchées par le chômage, des fractures territoriales… On veut faire ce qu’a fait l’Australie depuis trois ans en envoyant ce message : « Ne venez pas, vous ne serez pas régularisés, nous ne naturaliserons pas vos enfants et nous ne prendrons pas en charge vos dépenses de santé. » Les bateaux qui viennent seront systématiquement reconduits. Des campagnes de communication dans les pays de départ l’expliqueront.

Partager cet article

3 commentaires

  1. La fermeté australienne, comme l’italienne, sont des exemples à suivre ! Malheureusement, ça ne risque pas d’arriver chez nous… à moins qu’un bon score des souverainistes aux européennes ne fassent réfléchir enfin les guignols qui nous gouvernent ?

  2. Tous les dimanches après-midi, la chaîne CSTAR diffuse “Douanes sous haute surveillance”, émission qui montre le fonctionnement des douanes australiennes, et en particulier avec tous les fraudeurs qui tentent de venir s’installer en Australie avec un visa de touriste ou d’étudiant. Quant à ceux qui essaient de faire passer des marchandises prohibées, la sanction va de l’amende au refoulement pur et simple. Et les douaniers sont intraitables, quels que soient les prétextes invoqués…

  3. Si le RN arrive en tête aux européennes et si, ce que j’espère, un jour proche ce parti gagne les présidentielles, ATTENTION, il faudra qu’il se souvienne de ses engagements et de ses promesses.

    NOUS NE POUVONS PLUS, DE QUINQUENNAT EN QUINQUENNAT, ACCEPTER DE NOUS ENFONCER PENDANT QUE L’ISLAM GAGNE DU TERRAIN.

    Il est tard, très tard…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services