Bannière Salon Beige

Partager cet article

Franc-maçonnerie / France : Politique en France

“J’entreprends contre l’Eglise catholique une guerre qui sera longue et, peut-être, terrible! “

A l'heure où le gouvernement socialiste s'en prend aussi ouvertement et injustement à l'enseignement catholique au plus grand mépris de la liberté, il est intéressant de relire les instructions du chancelier Otto von Bismarck adressés au comte von Arnim, ambassadeur de Prusse en France, le 16 novembre 1871 :

Bismarck « Nous devons enfin désirer le maintien de la République en France pour une deuxième raison qui est majeure : la France monarchique était et sera toujours catholique; sa politique lui donnait une grande influence en Europe, en Orient et jusqu'en Extrême-Orient. Un moyen de contrecarrer son influence au profit de la nôtre, c'est d'abaisser le catholicisme et la papauté qui en est la tête. Si nous pouvons atteindre ce but, la France est à jamais annihilée. La monarchie nous entraverait dans ces tentatives. La République nous aidera… J'entreprends contre l'Eglise catholique une guerre qui sera longue et, peut-être, terrible! On m'accusera de persécution et j'y serai peut-être conduit, mais il le faut pour achever d'abaisser la France et établir notre suprématie religieuse et diplomatique, comme notre suprématie militaire. Et bien! Je le répète : ici encore les républicains m'aideront ; ils joueront notre jeu ; ce que j'attaque par politique, ils l'attaquent par formalisme antireligieux. Leur concours est assuré. Entretenez dans les feuilles radicales françaises à notre dévotion la peur de l'épouvantail clérical, en faisant propager les calomnies ou les préjugés qui font naître cette peur… Faites aussi parler, dans ces feuilles, des dangers de la réaction…, des crimes de l'absolutisme, des empiètements du clergé. Ces balivernes ne manquent jamais leur effet sur la masse ignorante. Oui! Mettez tous vos soins à entretenir cet échange de services mutuels entre les républicains et la Prusse! C'est la France qui paiera les frais! … »

Et la France, fille aînée de l'Eglise, n'a pas fini de payer les frais….

Partager cet article

16 commentaires

  1. Eh bien voilà c’est en passe d’être fait : avec Bruxelles, l’Allemagne domine l’Europe. On dit “merci” aux traitres socialistes et aux médias…

  2. On ne peut mieux argumenter en faveur du Roi!

  3. N’est-ce pas Bismarck qui disait :”on leur foutra la république”?

  4. Grave… A mettre en lien avec le très bon roman de Micheal O’ brien: Père Elijah.

  5. L’ignorance de la ” masse ignorante ” est justement une force dont ils feraient bien de se méfier .

  6. De tous temps l’Eglise a été persécutée . Elle est toujours là non ?? alors pourquoi s’en faire ???
    Qu’ils s’agitent !!! Qu’ils menacent ! L’Eglise est née de l’Esprit et l’Esprit est invisible , donc inatteignable .

  7. Le réaliste Bismarck rejoint l’idéaliste Maurras.
    Ce ne sont pas de choses à dire.

  8. @ Morlez
    Ne soyez pas injuste : MAURRAS que je ne canonise pas, avait déjà dénoncé cette entreprise bismarckienne.
    Laquelle n’aurait pas réussi sans le concours des catholiques et élus dits ”opportunistes”, qui se rallièrent à la République, après avoir fait échouer la restauration du Comte de Chambord, et en ayant été élus sous l’étiquette monarchistes, tout en abandonnant le catholicisme social des De MUN et La TOUR du PIN : ils furent balayés ensuite au profit des anti-cléricaux. C’est même ce constat et cet échec qui conduisit C. MAURRAS à son ”Enquête sur la monarchie”.
    Il faut toujours une aile gauche de l’UMP (voire des Philipot du FN) pour favoriser la gauche : la jaquette peut être nationale ou monarchiste, elle demeure toujours flottante quand elle renie ses racines.

  9. Cet Otto ne pensait donc pas à ses fins dernières ?
    Il est vrai que la miséricorde de Dieu est infinie….

  10. Ils n’ont toujours pas digéré Iena…

  11. BISMARCK a semé la Haine en France, l’Allemagne l’a payé cher par deux défaites épouvantables pour elle dans deux guerres mondiales meurtrières. Mais le résultat s’est auto-entretenu et même développé en France. Désormais les Français, les vrais, pataugent dans la merde de leurs villes et beaucoup se réfugient à la campagne qui reste, seule, encore à peu près saine même si elle est aux mains des adeptes de Satan, souvent socialistes, maltraitant la religion catholique et qualifiant de bêtises, les croyances des Chrétiens.

  12. @Gisèle
    Comment ça “de tout temps l’Eglise a été persécutée” ?
    C’est complètement faux, Gisèle ! De tout temps sous la république dite française, mais sous la Monarchie, les catholiques n’étaient pas persécutés.

  13. Oui la République a été souhaitée par ceux qui voulaient l’abaissement de la France. Ce patronage par le prince de Bismarck est intéressant à rappeler aux républicains fanatiques. Cela étant, cet affaiblissement n’a pas empêché la république française d’être deux fois victorieuse de l’Allemagne grâce au sacrifice noble des Français.
    De plus, on ne doit pas cesser de rappeler que le Washington français, l’homme qui a instauré la république en France, c’est le comte de Chambord.
    Croyant forcer les parlementaires à céder sur le drapeau, il a fait échouer la restauration monarchique : pendant deux ans, les députés ont essayé de lui offrir le trône, de faire qu’il y ait de nouveau un roi de France. Mais le comte de Chambord s’est obstiné. Tout sauf réaliste et habile, Henri V était le contraire d’Henri IV. Tout sauf réaliste et habile, il avait la tête pleine d’idéologie.
    Il était attaché au drapeau blanc alors que : 1/ ce drapeau était déjà celui de la reddition ; 2/ ce drapeau n’avait jamais été l’équivalent du tricolore sous la monarchie qui n’avait pas de drapeau national flottant sur les édifices publics ; 3/ le tricolore contenait le blanc royal, le bleu royal des armes fleurdelisés de Paris, le rouge qui lui aussi se rattachait à la symbolique royale.
    Une monarchie tricolore aurait très bien pu être catholique et l’aurait été de toute façon beaucoup plus que la république maçonnique.
    On juge un arbre à ses fruits et ceux de la politique sectaire de Chambord sont mauvais. Il faut le rappeler car beaucoup idéalisent ce personnage qui a fait plus de mal à la France traditionnelle et au catholicisme que beaucoup, beaucoup de francs-maçons. L’intransigeance chambordiste est un anti-modèle absolu qu’il faut méditer. Le pape a même écrit à Chambord pour lui faire adopter une attitude plus intelligence et conforme à l’intérêt du catholicisme. En vain. M. de Bismarck a dû bien rire. Sans Chambord, “M. de trop” dont l’existence n’a servi qu’à instaurer la république contre l’avis des électeurs, le trône serait passé directement au comte de Paris qui n’aurait pas été Louis-Philippe II mais Philippe VII et dont le fils avait des vues proches de celles de l’Action française.
    Pauvre France !

  14. Bonjour,
    Vous devriez lire ce texte de Bainville, c’est d’ailleurs en poursuivant mes recherches suite à cette lecture que je suis tombé sur votre site.
    http://www4.fnac.com/livre-numerique/a4980985/Jacques-Bainville-Bismarck-et-la-France#ficheResume

  15. @ P.R,
    le drapeau français, ce sont les couleurs de Paris et le blanc royal.
    Cette histoire autour du refus du drapeau, je trouve que cela fait un peu historiette un peu simplette, que le comte fut bête et borné, je veux bien, mais cette histoire de drapeaux, je la trouve un peu légère, mais bon…
    maintenant, dire ca :
    “Ce patronage par le prince de Bismarck est intéressant à rappeler aux républicains fanatiques. Cela étant, cet affaiblissement n’a pas empêché la république française d’être deux fois victorieuse de l’Allemagne grâce au sacrifice noble des Français.”
    Fallait-il en arriver a faire couler autant de sang, que l’on ait gagné ou non… le sang populaire semble être noble quand il coule (sic).
    Le livre indiqué ci-dessus, sur ce sujet est affligeant, superbement écrit quant à la narration des fait, si propre à Bainville.
    Une fois ce petit livre terminé, je me suis dit une chose un peu grinçante :
    La III république est née de Bismarck et est morte avec Hitler….sic

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services