Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

Jeanne d’Arc et le “genre fluide”

Jeanne d’Arc et le “genre fluide”

Encore une insulte pour la sainte de la patrie! Qui, il est vrai, en a reçu beaucoup de son vivant et ensuite…

Le musée de Cluny organise un cycle de conférences sur la place des femmes au Moyen Âge. En soi, c’est une excellente idée – ne serait-ce que pour démonter le préjugé absurde selon lequel les femmes étaient méprisées dans la Chrétienté médiévale (ce sont les “Lumières”, la Révolution et le Code civil qui en ont fait des mineures, pas le christianisme !).

Et, de fait, dans ce cycle de conférences, on relève des titres que l’on aimerait aller écouter, comme “Les Florentines, leur dot et leur destin familial (14e – 15e siècles)” ou, mieux encore, “Les Capétiens et leurs saintes femmes”. Mais quelle idée, non seulement scandaleuse, mais tout simplement inepte, d’y ajouter (c’est la conférence d’aujourd’hui): “Les genres fluides. De Jeanne d’Arc aux saintes trans”:

Comme s’il y avait eu le moindre doute sur la féminité de Jeanne d’Arc!

Et d’abord c’est quoi une “sainte trans”?

Vous pouvez protester contre cette nouvelle insulte à Jeanne d’Arc en écrivant à contact.musee-moyenage@culture.gouv.fr!

Partager cet article

5 commentaires

  1. On écrit XIVe et XVe siècle pour éviter la nouvelle idéologie anti culture classique. Merci.

  2. l’ époque moderne , ou de la Révolution nihiliste de la “mort de Dieu”, s’est jurée de renverser l’ ordre naturel et l’ ordre surnaturel , créés par Dieu pour mener les hommes à Dieu;
    nihilisme, valeurs LGBTQ, anti racisme , féminisme , lutte contre l’ antisémitisme, pollutions de toute sortes, : tous les moyens sont bons pour noyer la chrétienté dans la boue et installer les hommes “par delà le Bien et le Mal”.

  3. Genre on parlait du genre au XIVè siècle. La chasse aux neurones est ouverte pour tenter de retrouver ceux de ces dégénérés. Ce sera sans doute plus difficile à trouver que pour une chasse aux oeufs.

  4. Pour info écrire à [email protected].f! n’arrivera nulle part puisque la bonne adresse est plus vraisemblablement [email protected]

  5. Version corrigée :
    @Hubert
    Le texte se termine par :
    [email protected]!”
    Le point d’exclamation aurait dû être séparé d’un espace, ce qui aurait été écrit :
    [email protected] !”

Publier une réponse