Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Jean-Marie Le Pen s’opposera à toute réintégration après le Congrès

Lors du Conseil National qui s’est tenu dimanche 2 mai, Jean-Marie Le Pen a précisé qu'il s'opposerait à toute réintégration des cadres ayant quitté le FN ces dernières années :

"(…) D’ailleurs, sachez à ce propos que je m’opposerai fermement à ce que tout élu ou cadre ayant trahi le Front National soit réintégré, particulièrement ceux qui ont été rétribués généreusement grâce aux sièges que le FN leur a confiés en interne ou dans les divers hémicycles européens, nationaux ou régionaux.

Il en va de même pour tous ceux qui ont intégré des listes se présentant contre nous, aux élections européennes 2009 ou aux régionales dernières (…)

Dans ces conditions, la réintégration ou la venue de ces individus au sein du Front National, est absolument hors de question (…)"

Outre le fait que l'on peut s'interroger sur le pouvoir décisionnel réel que Jean-Marie le Pen aura lorsqu'il ne sera plus président du FN, il s'agit d'une orientation claire en contradiction avec l'intention prêtée à Bruno Gollnisch de vouloir se poser en rassembleur de la Droite Nationale. Heureusement que Steeve Briois et Nicolas Bay, tous deux ex-MNR, ont choisi le bon moment pour rejoindre le FN, leur soutien affiché pour Marine Le Pen n'y étant certainement pas étranger…

D'ailleurs, on peut lire sur le blog de Christian Barbier que :

"Marine Le Pen craint que des groupuscules divers et variés, issus des dernières dissidences du FN, ne demandent à leurs adhérents de prendre la carte du Front afin de peser sur le Congrès de janvier 2011. "Ils pourraient considérer que leur intérêt est dans un FN dirigé par Gollnisch", explique-t-elle. Ainsi tenu en otage par ceux qui l'auraient fait élire, Gollnisch leur donnerait des gages (…)"

Partager cet article

36 commentaires

  1. Autrement dit on ne réintègre que les traîtres qui sont serviles à Marine Le PEN. Bel exemple de neutralité

  2. Cela dit, je crois que les craintes de Marine LE PEN sont fondées. Moi même je réadhère. Contrairement à ce qu’elle pense et contrairement à Nicolas Bay et d’autres, ce ralliement n’est monnayé par rien d’autre que l’adhésion à l’homme que je crois le plus capable de refaire l’unité de la droite nationale.

  3. @ Guillaume :
    Méfiez-vous. Votre adhésion était-elle accompagnée d’un serment d’allégeance à Marine? Sinon, vous risquez d’attendre longtemps le retour. Cinquante euros, n’est-ce pas un peu cher “pour voir”, comme au poker?

  4. C’est beau la démocratie 😉

  5. Et elle ne se trompe pas du tout … mais alors pas du tout ! 🙂
    Mais je crois que même sans le soutien de ces groupes divers et varies (^^) Gollnisch n’aura pas de mal a gagner l’election. Il suffit de regarder une ou deux videos de lui pour se faire une idée …

  6. Ces propos révélateurs appellent de nombreux commentaires.
    Tout d’abord, la réaction de JMLP me renvoie à la présidentielle de 2007 : la proposition de l’Union patriotique n’était-elle que du vent ? On comprend mieux aujourd’hui pourquoi Le Pen a laissé sa fille dynamiter ce projet qui, la réconciliation officialisée à la Noël 2006, n’avait plus de raison d’être !
    Ensuite, mais personne n’y croyait de toute façon, Le Pen ne sera donc pas neutre dans cette succession… mais comment le pouvait-il ? Ceci donne raison aux critiques du parti qui y voit davantage un “Front Familial” plutôt qu’un Front National.
    Quel mépris de l’intérêt général ! Le FN est un parti censé permettre une renaissance nationale de notre pays : c’est devenu une structure accaparée par une famille. Lui aussi Jean Marie Le Pen a bien profité du FN et de ses multiples mandats. Il vit dans un château et dans le luxe, ce qui n’était pas le cas des cadres du FN qui ont quitté et qu’on a fait quitter le parti. Le Pen ne devrait pas oublier que les cadres ne lui doivent rien : c’est lui qui doit TOUT à Stirbois, Gollnisch, Lang, Bompard, MF Stirbois, etc, etc, d’être resté à la tête du FN. Nul n’est irremplaçable. Si Le Pen n’avait pas été là, un autre aurait pris sa place avec la même logistique.
    Par ailleurs, je trouve le propos de la fille Le Pen parfaitement injuste et même insultant envers Bruno Gollnisch : “tenu en otage par ceux qui l’auraient fait élire, Gollnisch leur donnerait des gages ” ! Mais c’est très mal connaître BG qui, comme il l’a rappelé dernièrement, ne s’est JAMAIS retrouvé dans AUCUN conflit majeur avec QUICONQUE. Si Bruno Gollnisch est effectivement élu avec, en partie, les voix des nationaux dissidents revenus au bercail, Bruno ne sera l’otage de personne mais le président de tout le monde, contrairement à MLP qui sera la présidente de son clan exclusif. La preuve : si l’on veut revenir au FN, il faut faire allégeance à la fille… mais ne devrait-on faire allégeance à nos idées, à nos valeurs, à nos convictions nationales ?
    Toute cette tambouille familiale jette le discrédit sur nos idées et sur le principal parti censé les représenter. Si Marine Le Pen réussit son coup, un jour où l’autre, tout s’écroulera.
    C’est une des nombreuses raisons qui me poussent à donner ma voix à Bruno Gollnisch le 15-16 janvier 2011 : c’est un rassembleur pacifique qui nous réunira tous autour de convictions fortes, d’un programme clair, d’un projet dynamique, d’un espoir raisonnable de victoire.
    Le renouveau, l’avenir, le succès, c’est Gollnisch !

  7. A Mingli: ne colportez pas une telle fausse information. D’abord parce que c’est faux et… c’est rendre service à Marine Le Pen. Ben oui leurrés par une telle rumeur, certains partisans de Gollnisch pourraient très bien ne plus adhérer!!
    Quant à l’adhésion, elle peut être de 30 euros si on déclare que l’on est “chomeur”. Personne n’ira vérifier!!
    En même temps tout le monde est au chomage maintenant…
    30 euros ce n’est pas grand chose…

  8. Ah ? Quid de Nicolas Bay, Steve Briois et consorts ?
    M. Le Pen, un peu de cohérence de grâce ! L’année prochaine, vous ne serez plus président du FN et votre opinion ne vaudra pas plus que celle d’un simple adhérant. Nombre de cadres pourront alors déclarer : “Vos déclarations, je m’en fais un petit coussin… Et je m’assieds dessus.”

  9. Sans oublier que pour les jeunes, l’adhésion n’est que de 15 euro ! Par contre je conseille à tous ceux qui veulent voter Gollnisch en janvier prochain d’adhérer le plus rapidement possible car ils risquent de fixer un délai d’ancienneté pour pouvoir participer au vote et ces commentaires n’aideront pas à le diminuer.

  10. C’est bizzare, lorsque l’on pose la question de la place de Nicolas Bay, Steeve Briois, Bruno Bilde, au sein du FN, tous anciens mégrétistes, on n’est pas publié….
    La censure veille?
    JMLP est sans conteste un grand homme politique. Dommage qu’il se déshonore par cette attitude partiale, d’autant plus envers un homme qui a toujours eu une loyauté irréprochable envers lui.
    Il y a donc deux sortes de traîtres. Les déçus du Front National et les adeptes reconvertis du Front familial.

  11. Mr Le Pen ne sait pas pardonner . Talleyrand aurait dit “pire qu’un crime… une faute politique” .
    C’est regrettable car il y a de vrais talents politiques qui ont quitté le FN et mr Le Pen n’est pas tout blanc dans cette affaire .

  12. A mon avis le FN a déjà explosé et c’est JM Le Pen qui l’a tué!
    Tout le monde se moque des présidents de la république qui se veulent “royal” (épithète stupide pour dire dictateur)et Monsieur Le Pen, objet d’adoration de la “droite” française, n’agit pas autrement!
    Non ! Jean-Marie, il n’y a jamais eu de dynastie Le Pen et ce n’est pas avec Marine que ça va commencer!
    Ha! avec un garçon peut-être les choses auraient-elles été autrement…..

  13. Pitoyable tentative de déstabilisation de Bruno Gollnisch qui se propose (et est capable) de rassembler au-delà du FN, ce dont Jean-Marie Le Pen et sa fille sont désormais absolument incapables. D’où cette mise en garde fielleuse.
    De toute manière, si le clan Le Pen sent que Marine risque quelque chose au Congrès, il s’arrangera pour que Gollnisch n’ait pas ses 20 parrainages de secrétaires départementaux (qu’il n’a d’ailleurs apparemment pas aujourd’hui tant ses soi-disant partisans se font discrets) ou bien quelques centaines d’adhésions providentielles en provenance d’Hénin-Beaumont (ou de régions tenues par des marinistes) viendront faire pencher la balance du bon côté.
    Le congrès et la succession seront inévitablement une grotesque mascarade.

  14. La vieillesse est un naufrage, ne restent plus que les haines recuites des vieillards…

  15. on dirait l’islam à l’inverse.
    (une fois converti à l’islam, impossible de se reconvertir à une autre religion sous peine d’être lapidé)

  16. Il est sain, moral et donc souhaitable que ceux qui partent ne soient pas inclus lors de choix cruciaux, dans la mesure où leur retour n’est pas précédé d’une période probatoire sur leur travail politique et leur implication.
    C’est tellement vrai que quand Nicolas BAY, en qui certains voient un contre exemple ”mariniste”, a proposé il y a environ deux ans au sein du Conseil National du MNR, soutenu par quasiment un tiers de ses membres, de réintégrer le FN et de faire cesser l’impasse MNR devenue groupusculaire, B. MEGRET est sorti de sa retraite politique américaine pour les faire exclure. Et ils ont rejoint le FN. Comme quoi on ne peut être inclus et exclu, parti et présent, concurrent et en synergie, etc….
    Il serait tout de même paradoxal pour les adhérents qui ont milité lors des dernières régionales en Ile de France que ce soit des PdF ou MNR ayant réadhéré in extremis qui fasse la succession de JM LP, eux qui ont fourni à Axel DE BOER 20 à 25 % des candidats de sa liste, certes minoritaire, mais essentiellement présentée pour démolir le FN et JM LP, ce qui a été la seule action et le seul axe de ce partisan de la Civilisation de l’Amour planétaire européen.
    Ce serait source de troubles et de divisions ultérieures, que ceux qui viennent de mener une guerre constante souvent diffamatoire sur les personnes, et monté des listes qui ont fait perdre qq dizaines d’élus au niveau national il y un mois soient invités à voter dans 9 mois pour régler leurs comptes : je connais peu d’endroits où on se s’écrase volontairement les doigts en ouvrant sa porte à celui qu’on sait être son voleur.
    Il y a des limites de bon sens à poser, et c’est cela que JM LP vient de rappeler : ceux qui ont voulu ou souhaité revenir au FN l’ont fait, parfois diversement accueillis, comme par exemple N. BAY, mais ils se sont fait reconnaître depuis par leur travail et leurs qualités et efficacité. Bruno GOLLNISCH a fait de même dans sa région en faisant élire des gens venus d’ailleurs, et il a très bien agi.
    Ainsi exprimé par JM LP, cela clôt les débats et interrompt les manipulations douteuses. Le FN a plus à faire pour se reconstruire que de retomber régulièrement dans des querelles d’appareil : plutôt que qq centaines de revanchards partis, et qui veulent se venger en interne de leur échec, il est primordial de faire adhérer des centaines de milliers de Français convaincus par les propositions et l’action à venir du FN.
    Ceux qui veulent élire un président de parti peuvent organiser un Congrès refondateur et voter Carl LANG : celui lui donnera une légitimité démocratique.

  17. Bruno GOLLNISCH est humainement et intellectuellement d’une toute autre envergure que la fille du Chef.
    Le Front national pourrait redevenir un parti d’avenir rassemblant tous les talents, dont les nombreux qui sont partis écoeurés par le comportement tyrannique et ombrageux de Le Pen.
    Gollnisch, il a de la classe, et une grande patience, belle vertu en politique.
    Moralement, il se situe dans un tout autre domaine que le clan des accapareurs.
    Le Pen a tout fait pour bloquer l’arrivée du FN dans la cour des partis de gouvernement, c’est une constatation basée sur beaucoup de faits, dont les petites phrases stupides mais lourdes de conséquences ne sont pas les moindres.
    La scission de 1998 est largement dûe à son comportement odieux vis à vis de Bruno Mégret, qui lui voulait faire du FN un parti de gouvernement et ne cultivait pas d’ambigüité pitoyable sur le plan historique.
    La classe et la hauteur d’âme de Bruno GOLLNISCH referont un Front national d’avenir.

  18. on dirait du NAPOLEON ou du DE GAULLE (Le duc d’enghien ,SALAN )et ils ont terminé en faillite abandonnés de tous .Beaucoup de politiques finissent par etre déconnectés de la realité .

  19. En pretendant s’opposer à un (éventuel) retour de ceux qui quittèrent le FN ….JMLP
    reconnait le bien fondé de leur départ …à savoir le refus non des idées mais du mode de leadership du parti et du clan familial imposé . JMLP a d’immenses qualités ,du courage mais son egocentrisme nuit à la cause nationale et le coté dynastique egalement et ce en depit des “dons” de Marine ! les opposants du FN ont bien saisi la faille en faisant de la fille la chérie des médias , la préférant à Bruno Gollnisch plus redoutable à leurs yeux afin de poursuivre plus aisément leur travail de sape et de confinement de la droite !

  20. Lorsque JMLP ne sera plus président et si Marine n’est pas élue, on voit mal pourquoi le nouveau chef ne pourrait pas agir à sa guise.Les propos de JMLP sur cette affaire manquent de bon sens. Mais pendant les 8 mois qui nous séparent du vote nous aurons bien des petites phrases à étudier…!

  21. @scat :
    Moi j’ai payé 5OE, parce que je n’aime pas les fausses déclarations et que j’ai passé l’âge d’être chômeur. Mais j’attends toujours mon celluloïd. Mon post avait une vague prétention à l’humour. Je pensais à cette pauvre conseillère régionale de la liste Bay, virée parce qu’elle avait laissé percer sa préférence pour BG. Un de mes amis, ex conseiller régional du FN, donc prié par le vindicatif JMLP de ne plus se pointer à Nanterre, s’est moqué de moi à cause de cette réadhésion. C’est vous qui avez raison : nationalistes qui n’acceptez pas l’idéologie dominante, adhérez au FN!

  22. A Papon:
    La vieillesse est peut-être un “naufrage” (bien que je ne l’ai constaté que rarement, sans doute parce que, moi, j’ai du respect pour les “anciens”) mais en tout cas ça ne s’adapte pas à Le Pen…
    Car si Le Pen fait naufrage, alors que dire de l’immensité de l’humanité !
    Il se porte encore bien le bougre! Il suffit pour s’en convaincre de lire ses discours… qui se tiennent en général très bien!
    Le Pen a sans doute des défauts mais cette espression de De Gaulle (qui devait bien s’y connaître en naufrage vu l’état actuel de la France par sa faute) ne s’adapte pas lui. pas encore du moins.

  23. @ pique-à-sots
    Je partage largement vos vues sur la complaisance des médias envers ‘La Dame du FN’ il sera plus facile de la torpiller en douceur que Bruno.Nous n’avons pas besoin d’une speakerine de télévision mais d’un homme politique de qualité. Sachant défendre la Patrie, La Famille ,le Travail et la Sécurité.Le Maréchal l’avait compris il y a 70 ans!

  24. Une anecdote: simple participant aux émouvantes obsèques de Serge de Beketch à Paris, je m’étais dit que toute la famille nationale était réunie autour du journaliste disparu. Un millier de personnes étaient là et 95% avaient soutenu le FN à un moment mais s’en étaient toutes dorénavant détourné. Le Pen était là avec une poignée de cadres qui ont fui quelques temps plus tard comme Lang, Bild ou Lehideux.
    Il était évident que les forces vives de la droite nationales présentes étaient plus nombreuses hors du FN que dans le FN.
    Considérer aujourd’hui que le FN ne rassemblera plus jamais toutes ces personnes si essentielles au combat national, c’est grotesque et criminel.
    Aux obsèques de Serge, Mme Le Pen était absente. Elle ne fréquente pas le même genre de journalistes

  25. @PG :
    Ce que vous ne semblez pas comprendre c’est que personne n’a envie de retourner au FN actuel.
    En revanche, si, par miracle, Bruno Gollnisch devenait président du FN, il aurait cette volonté et cette capacité à rassembler la plupart des composantes de la droite nationale, y compris ceux qui sont partis au PdF ou ailleurs.
    Jean-Marie Le Pen, par cette déclaration, sûrement soufflée par sa calamiteuse fille, persiste à faire du Front National une sorte de secte où tout déviant est devenu un hérétique méritant le bûcher. Est-ce sérieux pour un parti qui se prétend un mouvement de rassemblement ?

  26. Personnellement, j’aurai toujours de l’estime pour un cadre qui est rentré au FN quand celui ci faisait 0,5%, même si après 25 ans de service, il quitte le parti qu’il ne le considère plus (à tort peut-être )conforme à son idéal politique. En revanche, je méprise le vrai gamellard, celui qui suit la personnalité politique à la mode, pour la seule et unique raison qu’elle est à la mode. Celui qui , par exemple, a suivi Mégret quand ce dernier était la coqueluche des médias, et qui se rallie servilement à ceux qu’il critiquait il y a encore 2 ans. Tout cela, non par désintéressement, mais parce qu’il y a des places à prendre. Cet individu, qu’il s’appelle Nicolas Bay ou Guillaume Peltier, opportuniste au crochet de la cause nationale, négation de tout idéal, de tout amour propre, c’est lui qu’il ne faut pas réintégrer. Marine l’apprendra tôt ou tard à ses dépends.
    @PG
    Vous n’avez pas bien lu la déclaration de LE PEN qui s’oppose à toute réintégration APRES le congrès ce qui n’a rien avoir avec ce que vous dîtes dans vote post.

  27. Je ne vois pas bien l’intérêt de ce débat. J’ai été candidate à la fois aux élections européennes (en deuxième position) et aux élections régionales (tête de liste dans le Loir et Cher) dans la région Centre pour la Parti de la France et je n’ai aucune, mais alors là aucune, envie de retourner au FN où j’ai pourtant milité activement durant plus de 20 ans (7 candidatures). Je pense qu’il en est de même pour la plupart des amis qui ont fait le même choix et qui en sont satisfaits. Quant à reprendre sa carte pour faire élire Bruno Gollnisch, ne soyons pas naïfs, les dés sont pipés, toute participation à ce vote ne contribuera qu’à cautionner la soi disant élection démocratique de Marine Le Pen. C’est de l’argent, du temps et de l’énergie perdus qui trouveront bien mieux leur emploi ailleurs.

  28. @Guillaume
    Je viens de relire ce passage du discours de JM LP : je ne vois aucune mention particulière concernant ”l’après”.
    Avant, maintenant, et d’ici le congrès, cela semble sage, et évitera bien des manipulations suscitées de l’extérieur, au travers d’ex-cadres et ex militants peu scrupuleux (le fait de quitter le FN ne donne pas un brevet de vertu).
    Après, ensuite, rien n’est écrit dans le marbre. Le futur ou la future président(e) sera libre de ses choix.
    Ce qui est souhaitable est que cette succession ne devienne pas une nlle guerre civile attisée et utilisée de l’extérieur, qui donnerait à la mouvance des groupuscules un poids qu’ils n’ont ni en interne, ni même en externe auprès des électeurs français.

  29. A Jeanne Dumont:
    Que vous dire?
    Vous avez tort évidemment…
    Il est évident que si les patriotes responsables se BOUGEAIENT (je pense aux tradis par exemple qui sont des dizaines de milliers en France, aux membres du PdF, du MNR etc) pour adhérer et voter Gollnisch, ce dernier serait élu haut la main.
    Il ne faudra pas s’étonner si Marine gagne.
    On aura perdu… faute de combattants alors que les partisans de Gollnisch sont surement ultra-majoritaire.
    Carl Lang en quittant le FN a scié la branche sur lequel il était assis, lui et Gollnisch. C’est le meilleur service qu’il a rendu à Marine Le Pen. Car il lui a laissé le champ libre.
    Les dés ne sont pas pipés, il ne faut pas exagérer, n’accusez pas sans preuve… Les “marinistes” ne controlent pas tout au FN et même si cela était, les “marinistes” sont démocrates quand même… cette excuse est surement avancé pour trouver une raison à la lacheté de certains (toujours la même chose)
    Alors si cela vous amuse de vous perdre dans votre parti sans avenir, libre à vous… mais c’est sans moi.
    alors bougez-vous.

  30. @ Madame Dumont
    Je comprends parfaitement votre déception et votre rejet du FN. Vous avez le profil typique de ces nombreux cadres que les scissions successives ont dégoûté de la politique et du Front National. Mais alors, allez jusqu’au bout de votre démarche. Arrêtez la politique.
    Car une voix au prochain congrès du FN à 20000 adhérents vaut bien plus qu’une voix à une élection nationale où le ratio est de 1 pour 20 millions. La probabilité est infiniment plus importante que BG arrive en tête au congrès que le PDF n’arrive un jour à peser dans la vie politique française.
    Et je préfère accepter le risque que les marinistes pipe les dés, ce qui montrera le vrai visage de certains, plutôt qu’ils n’aient même pas besoin de le faire. S’ils en viennent à cette extrémité, C’est eux qui prendront les risques et qui en assumeront la responsabilité. Car la vérité finira par éclater.

  31. @ TFP et Guillaume
    1) bien sûr les dés sont pipés, souvenez vous du congrés de Nice où Marine Le Pen était minoritaire mais a quand même été nommée vice présidente parceque Papa en avait décidé ainsi ; les exemples sont à foison, il suffit de se renseigner
    2) L’argument selon lequel il faut changer les choses de l’intérieur a fait long feu, c’est la famille Le Pen qui prend les décisions, il faut se soumettre ou se démettre. D’ailleurs, puisque le FN n’accordera pas de rémission aux “félons” je ne vois pas pourquoi ceux ci renonceraient à toute activité politique. Votre argument est en fait celui du “vote utile” qui privilégie l’efficacité apparente par rapport aux convictions et dont on voit bien qu’il a été désastreux pour les élites chrétiennes. Alors, entre Lang qui a tout perdu et Gollnisch qui se prépare à soutenir Marine si elle est élue, je n’hésite pas une seconde. Vive Lang !

  32. @ Aux contempteurs de principe du FN
    A vous lire , on comprend mieux pourquoi la droite catholique est impuissante y compris au sein de la droite nationale : l’esprit de division et le goût de la querelle y sont tellement poussés, l’orgueil de la domination, et l’absence de charité conçue comme l’acceptation de la vérité des faits tellement habituels, que préférence est donnée à l’échec des groupuscules et à l’impasse du retrait.
    Ainsi Phil 41, qui défend la démocratie ”externe”, à savoir le droit de vote des étrangers au FN, devrait expliquer comment Carl LANG a été élu président du PdF : sans élection à bulletin secret, au contraire de ce qui se fera au Congrès du FN, mais surtout sans élection aucune.
    Aussi, cette manie de fabriquer des poutres à partir de poussières de paille a qq chose d’infiniment dérisoire.
    Les grands cimetières sous la lune que peignait BERNANOS……

  33. @Phil 41
    Je ne parle pas de vote utile car il ne s’agit pas aujourd’hui de choisir entre Lang et Gollnisch. Ce n’est plus d’actualité, les régionales ont tranché, et c’est d’ailleurs la dernière chose qu’ils souhaiteraient. Si par ailleurs, Marine devais remporter ce congrès, je voterais sans doute Lang au présidentielle, car il est plus proche de mes convictions. Pas de vote utile donc.
    Je regrette juste le fait que les personnes parties au PDF refuse de se lancer dans la bataille de ce congrès. Car pour moi, il n’y a pas incompatibilité entre soutenir Bruno Gollnisch et avoir de la sympathie pour le PDF.
    Les dés sont pipés? C’est déjà ce que j’entendais pour le congrès de 2007 où l’on prédisaient la victoire éclatante de Marine et où contre toute attente, Gollnisch est arrivé 10% devant.
    Je vous rappelle que la cooptation de Marine LE PEN au congrès de Nice avait considérablement entamé à l’époque la crédibilité de la famille LE PEN. Evidemment,depuis, le temps a fait son oeuvre, mais toute nouvelle manoeuvre se retournerait de la même manière contre leurs auteurs. Je ne renie en rien mes convictions. Je constate juste qu’entre Gollnisch qui est resté au FN et Lang qui est parti en postulant sur la mort prochaine du FN, c’est Gollnisch qui avait la moins mauvais des tactiques. Celle de Lang est je le crains morte dans l’oeuf, en dépit de toute la sympathie que j’ai pour les hommes et femmes qui sont au PDF. Si Gollnisch perd, il se mettra sans doute élégamment en retrait. Je ne vois pas un homme de sa classe et de sa stature faire autrement et c’est ce qu’il aurait de mieux à faire, plutôt que rajouter de la division à la division.
    Le seul élément à prendre en compte aujourd’hui est que l’avenir de la droite nationale ne peut se faire sans le Front National, qui, on peut le regretter, occupe tout l’espace politique de notre bord. C’est un fait. Il empêche l’éclosion de toute nouvelle force. Là aussi, cher Phil, je vous encourage à vous renseigner. Du PFN au PDF, en passant par le MNR, je ne vous ferais pas l’injure de vous citer tous les exemples qui justifient mes propos. J’ai de l’admiration pour Lang, Bild, Verdon et autres, mais je crois que la bataille se passe aujourd’hui au coeur du FN. Nous aurions tort de déserter surtout que le choix est entre Marine et Bruno, pas entre Carl et Bruno.
    J’espère que vous ne refusez pas l’obstacle uniquement pour pouvoir justifier votre départ du FN, (que je crois une erreur), en disant au soir du congrès. “Je vous l’avais bien dit”. C’est humain, mais c’est aussi pour ce genre de réaction que la droite nationale va dans le mur.

  34. @ Phil41:
    “bien sûr les dés sont pipés”
    Moi j’attends toujours des preuves.
    “souvenez vous du congrés de Nice où Marine Le Pen était minoritaire mais a quand même été nommée vice présidente parceque Papa en avait décidé ainsi”
    Ce n’est pas un bon argument. Il y a une différence de taille entre l’élection “démocratique” par les adhérents d’un président du FN et la nomination à un poste de vice-président.
    Tout simplement d’un coté il y a une élection et de l’autre non.
    Et puis je suis désolé mais la nomination à un poste de vice-président d’un membre du Comité Central ne dépend pas de la place qu’a celui-ci au sein du dit Comité. Est-ce écrit cela dans les statuts du FN? bien sûr que non.
    Il y a d’autres critères à prendre en compte (entre autres la notoriété et le talent ce qui est évident pour Marine Le Pen… même si certains en doutent mais ils ont tort)
    De plus, au congrès de Nice, ce n’était pas les simples adhérents qui votaient mais les cadres. Et on saît qu’il y a eu au sein des cadres une union contre Marine Le Pen. Marine Le Pen parlait de “manoeuvre d’appareil”, ce qui n’est pas faux (bien que cela soit légitime)
    Et d’ailleurs, le Pen a eu raison puisque les adhérents ont voté massivement MLP au congrès de Bordeaux en la plaçant juste derrière Gollnisch et donc ont confirmé la décision de JMLP. Ah oui j’oubliais: il y a eu sans doute des “dés pipés” à l’élection au Comité Central…!
    “les exemples sont à foison, il suffit de se renseigner”
    Justement je me suis renseigné et apparemment cela ne suffit pas, je n’ai rien trouvé…
    Je voudrais aussi rappeller qu’il y aura un huissier de justice, peut-être plusieurs, pour controler tout cela. donc les magouilles me paraissent plus qu’improbables.
    “Alors, entre Lang qui a tout perdu et Gollnisch qui se prépare à soutenir Marine si elle est élue”
    J’espère évidemment que le candidat battu se mettra au service du vainqueur car la droite nationale a besoin de ces 2 personnalités. Ils sont complémentaires.
    Pour ma part je ne prêche pas la division, ce serait folie. et les français ne le comprendraient pas.

  35. N’exagérons pas les conséquences de nos actes politiciens. Dans les pas de notre guide JMLP, nous sommes parvenus au 2d tour de la présidentielle de 2002. Dix-huit pour cent de français ont envie de rester français. Il serait bon que Bruno Gollnisch puisse continuer à faire entendre leur voix. Cela dit, que Mme Arnautu n’ait pas eu en dotation une belle écharpe tricolore, est-ce vraiment très important? Rendez-vous en janvier 2011. Les cartes seront redistribuées ensuite.

  36. @ PG,
    Comme d’habitude vous parlez à côté du sujet et vous balayez d’un revers de main les nombreux témoignages convergents rapportés ici.
    La droite nationale est actuellement divisée, depuis 1999, par un certain nombre de phénomènes durables que vous vous obstinez sans fondement à invalider tellement votre déni de la réalité du FN est ancré dans votre cerveau systématique :
    – le népotisme familial et l’exclusivisme arbitraire du clan Le Pen (que l’actualité la plus récente remet en lumière : c’est le sujet de cet article) ;
    – l’abandon des nos valeurs non-négociables et des points fondamentaux du programme du FN avec l’introduction de prinicpes contradictoire sous prétexte de “dédiabolisation” (union homosexuelle, avortement, islamophilie, jacobinisme, laïcisme, etc) ;
    – l’impasse conséquente dans laquelle la structure FN et l’ensemble du mouvement national, populaire, social, catholique et identitaire est condamnée à demeurer.
    Comme l’a parfaitement remarqué l’hebdomadaire “Rivarol” : la grande différence entre BG et MLP c’est que le premier n’a jamais suscité de discorde et que la deuxième a semé le désordre, la purge, l’exclusion, le découragement et le départ PARTOUT où elle est passée.
    Il faut donc comprendre le désarroi des cadres qui témoignent ici avec sincérité et prendre en considération leur découragement au lieu de les condamner du haut de votre servilité mariniste obsessionnelle.
    Un peu de compassion et de compréhension envers la quasi totalité des personnes qui prennent la parole (vous êtes le seul à essayer de justifier l’injustifiable). Un peu d’humilité, de cohérence, de vérité, d’ouverture d’esprit et d’attitude constructive ferait du bien au débat que vous essayez toujours de faire échouer en noyant le poisson.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services