Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Jean Zay : “Tu es pour moi de la race vile des torche-culs”

ZJean Zay fut l’auteur à vingt ans, au lendemain de la Grande Guerre, d’un texte d’un pacifisme et d’un antimilitarisme virulents, à la fin duquel il assimilait notre drapeau national à un « torche-cul », texte qu’il ne reniera jamais. En 1940, officier de réserve mobilisé, rappelé du front comme parlementaire, eut une attitude très équivoque en s’enfuyant sur le paquebot Massilia au lieu de rejoindre son unité lorsqu’il redevint disponible. Jean Zay, franc-maçon de la loge Etienne Dolet du Grand Orient, fut ministre de la déséducation nationale du Front populaire.

C'est cet homme qui est aujourd'hui panthéonisé par François Hollande. La République a les héros qu'elle mérite.

Partager cet article

26 commentaires

  1. Avec Jean Zay Hollande met au Panthéon un parfait symbole de l’anti-France avec la bassesse et la vulgarité en prime .

  2. Non seulement panthéonisé mais l’objet de l’admiration sans bornes de tous les médias…

  3. Nos saints n’ont pas toujours été exemplaires voire pire, ils ont pourtant été béatifié malgrè les critiques souvent très virulentes de laïcards. Evitons de faire de même, enfin me semble-t-il

  4. Pour ceux qui doutent encore de qui François H. La FM n’a pas attendu Najat V.B. pour régner à l’Endoctrinement National, ceci dit pour le drapeau, il a raison, c’est un torche-cul maçonnique et révolutionnaire.

  5. Les socialistes, les pacifistes, qui ont désarmé la France lors de la montée du nazisme lors du Front populaire, les communistes qui ont saboté l’armée française partout où ils l’ont pu et sur une large échelle en 1939-1940, ceux qui ont déserté comme le ci-devant Jean Zay portent la responsabilité de la défaite de 1940. L’Histoire n’a pas encore réglé ses comptes avec ces traitres qu’il faudra tôt ou tard confondre. Mais nous y arriverons un jour. Il faudra leur faire rendre gorge de leur trahison que n’a pas rachetée la participation de certains à la Résistance. La panthéonisation de ce type est une honte !

  6. Présentation partiale. Jean Zay n’est pas parfait, mais il démissionne de ses mandats électifs en septembre 39 pour pouvoir combattre. Il combat jusqu’au 19 juin date à laquelle il participe à une session parlementaire à Bordeaux. Il quitte la France en effet mais c’est le 21 juin, la veille de l’armistice. Cela n’en fait pas un traître.
    Son poème ignoble date de 1924, il a 19 ans, et ce poème est publié en 1932, contre son gré, par des opposants politiques. Il n’en a pas fait un étendard.
    Je ne suis pas un immense fan du personnage, et je ne pense pas qu’il méritait le Panthéon. Mais être approximatif ne sert pas nos idées.

  7. @Cotra
    Il ne faut pas tout mélanger selon moi. Oui des saints n’ont pas été exemplaires sur toute leur vie et parfois ont eu une partie de leur vie à l’opposé de l’Evangile. On peut citer St Augustin, mais encore St Ignace de Loyola ou encore le Bienheureux père de Foucault. Cependant ils ont changé, ce qui n’est pas le cas de ce triste sir comme le rappel d’ailleurs MJ dans son post, et l’on ne les canonisent pas sur toute leur œuvre, ce qui a entendre les médias n’est pas le cas de Zay qui se voit recevoir l’onction républicaine pour toute son œuvre. Nous avons la Miséricorde ce qui n’est pas le cas de la République. Et jamais saint ne sera saint s’il n’a regretté les phase sombres de sa vie.

  8. Il y a en fait une logique dans cette panthéonisation, qui est dans l’air du temps. La France de François Hollande a légalisé le mariage homosexuel. Le Panthéon est l’ancienne église St-Geneviève profanée sous la révolution. Quoi de plus logique que de panthéoniser dans la France de François Hollande,introduisant le mariage homosexuel, un ancien ministre faisant dans sa prose une fixation anale sur les symboles du patriotisme français, dans une église profanée?

  9. Je préfère être prudent pour juger des cas et de celui-ci comme des autres.
    Ce qui me révulse en fait, c’est le Panthéon, ce qu’il symbolise, sorte de culte de substitution, religion des êtres suprêmes et contre-religion laïque, temple de la raison… et de voir s’y ruer le pitoyable et malfaisant François Hollande, qui ne croit ni ciel ni enfer ni loup-garou, achève de me convaincre dans ma détestation.

  10. Les quatre étaient de gauche ( deux hommes , deux femmes par souci ridicule de respecter la parité) bien entendu.
    Ou comment de tenter de minimiser le rôle essentiel des résistants de droite .
    Récupération de la possibilité de ” sanctifier ” des individus à des fins idéologiques et électoralistes.
    Paradoxalement plus la ” junte ” au pouvoir fait l’apologie de la ” République”, plus elle jette une ombre suspecte sur sa nature réelle.

  11. Taubira s’ est exprimé sur une radio et a déclaré, après avoir cracher son venin sur les français, que les hommes du panthéon sont remarquables parce qu ‘ils n’ont pas gobé ce qu’on leur avait transmis et que par leur raison , ils ont su avoir leurs idées propres. Chers français du temps présent, soyez libres et raisonnables et sachez vous aussi ne pas gober ce que vous avez reçu de l’école republicaine ! C’est taubira qui le dit !!!!

  12. Ce mec n’a rien à foutre au Panthéon. Dehors la canaille !

  13. Cotra et Jacques,
    Des saints qui n’ont pas été exemplaires, cela ne s’appelle pas des saints ! Car leur canonisation signifie qu’ils entrent non seulement dans la règle, la mesure, dans le type même de la sainteté, mais qu’encore ils sont en cela imitables.
    alors, pas question de s’excuser ou d’avoir honte de saints qui u final ne seraient pas exemplaires. S’il y a des saints qui ne le sont pas, et bien on les retire du martyrologe et on s’en explique.
    s’il n’y a pas de saints non-exemplaires, il y a par contre une propagande pour les rendre douteux aux yeux de ceux qui ne les connaissent que de loin.
    Oui, Saint Louis a, par exemple,fait déchirer et brûler le Talmud par le bourreau en place publique, et non ce n’est pas de l’antisémitisme !
    c’est de l’anti-judaïsme, car la chrétienté n’était pas le judaïsme moderne “talmudique”(postérieur à l’assemblée de Jamné et différent de celui de l’époque du Christ) et ne l’a jamais été et il est dans les prérogatives d’un roi de faire respecter les limites qui garantissent son royaume.

  14. Le commentaire rédigé par : MEIERS (27 mai 2015 19:05:46) est de loin le plus lucide !
    Quelque commentaires relativistes (tout le monde il est beau, gentil, …) comparant de surcroît ce franc-maçon laïcard à des Saints, digne de l’Évêque de chez Valls, me font bondir.
    Alors résumons : Ce personnage n’était pas et n’est pas un Saint, sa place n’est pas au Panthéon. On n’est pas Charlie !
    Le seul personnage indiscutable est bien Geneviève de Gaulle. Sera-t-elle Sainte un jour ?
    Pour le reste, toute cette opération n’a de but que de servir Hollande et de lui permettre de se faire voir…

  15. il ne faut pas regarder les vies des saints comme de belles histoires, dans lesquelles on sélectionne les bons moments pour s’offusquer des moins bons ou des mauvais.
    la vie des saints n’est rien, si l’on ne réalise pas avant tout que les saints ne sont pas des morts ou simplement des mythes, mais des êtres vivants. (on peut leur parler.)
    Augustin a volé des fruits dans sa jeunesse et fait d’autres choses condamnables ?
    oui, mais ce qui le rend imitable, c’est la grâce qui lui fait concevoir de le confesser, haut et clair, à ses contemporains comme à toutes les générations qui suivirent.
    oui, la sainteté c’est avoir du cran !
    en rester au mal ce serait idolâtrer ce mal.
    le mal n’est rien face au Bien qui seul est consistant, qui seul possède l’être.
    Saint Augustin est imitable par tous les voleurs, par tous les concubins, par tous les luxurieux, par tous les manichéens, non certes dans ses turpitudes en tant que telles et l’Eglise bien évidement ne propose pas le péché mais le combat – les saints sont imitables dans la manière illustre dont ils ont surmonter le mal, ce mal qui est un manque d’existence choisi en dépit de la force (vertu) et de la raison (intelligence)
    car la première conséquence du péché, ce n’est pas l’équilibre, c’est la bêtise, et de celle qui est la plus débilitante.

  16. Ce qui est étonnant c’est que Flanby n’est pas trouvé, pas osé, y déposer la dépouille d’une lesbienne de couleur, de gauche cela va de soi, et tondue à la libération (donc victime) cela aurait mieux correspondu à son mandat ou l’apologie de la transgression est la règle; ça ne fait rien, dans les années qui viennent, avec l’air du temps, on trouvera bien à nous fourguer une “femen” au Panthéon pour l’édification de nos jeunes gens (nous n’avons plus le droit de dire “nos jeunes têtes blondes” c’est discriminant).

  17. @meltoisan
    Geneviève Anthonioz de Gaulle s’ est fait remarquer comme une démagogue d’ extrême – gauche, militant pour la régularisation des clandestins, faisant son cinéma devant les clandestins évacués de l’église Saint – Bernard, pour le DAL, bref dans tous les coups fourrés gauchistes.
    C’est certainement pour ces hauts faits qu’ elle a été choisie plutôt que pour son action pendant la guerre.
    J’avais développé une véritable allergie à cette personne au point de couper instantanément la tv dès qu’ elle apparaissait .
    Elle avait aussi beaucoup d’ empathie pour les terroristes de l’ Ira.

  18. Qui Germaine Tillon a t’elle soutenu pendant la guerre d’Algérie ? N’était-elle pas une porteuse de valise du FLN ?
    On reste dans la parité.

  19. Je partage les commentaires sur la vision excessivement négative que le SB donne de Jean Zay. Sa pseudo désertion n’a aucun sens alors que Pétain venait de demander d’arrêter les combats et s’apprêtait à signer l’armistice. Son texte sur le drapeau est aussi à remettre dans le contexte de l’immédiat après guerre 14-18, après cette boucherie certains sont tombés dans un pacifisme et anti-nationalisme excessif certes, mais compréhensif vu le désastre que fut cette guerre.
    Néanmoins je m’étonne de sa panthonéisation, à côté de 3 résistants. Etre une victime de la Milice, est-ce suffisant pour tant d’honneur ? On voit que maintenant être une victime suffit pour être un héros.
    j’entends la radio répéter en boucle qu’Hollande enterre 4 résistants au Panthéon, alors que Jean Zay n’a absolument pas été résistant. Hollande aurait pu trouver quelqu’un d’autre à honorer.

  20. Selon Wikipédia : “Son père, Léon Zay, était issu d’une famille juive originaire de Metz.”

  21. A 19 ans et demi on sait ce que l’on fait!
    Sa verve scatologique n’insulte pas seulement le drapeau français mais aussi ceux qui le respectent et ceux qui sont morts sous ses plis en donnant leur vie pour la France. En fait c’est la France qu’il injurie, ainsi que l’exprimee cet extrait significatif :
    “Ils sont quinze cent mille qui sont morts pour cette saloperie-là… (…)
    Terrible morceau de drap cloué à ta hampe, je te hais férocement; oui, je te hais dans l’âme (…)
    Je te hais pour tous ceux qui te saluent, je le hais à cause des peigne-culs, des cons et des putains qui traînent dans la boue leur chapeau devant ton ombre; (…) je hais tes sales couleurs, le rouge de leur sang, le bleu que tu volas au ciel, le blanc livide de tes remords (…) ”
    6 mars 1924.

  22. Personnellement, je considère le Panthéon comme une poubelle.
    Y voir Jean Zay me parait tout à fait normal.
    Ce monument abrite notamment Voltaire, Jean-Jacques Rousseau, Jean Jaurès, Jean Monnet.
    De grands “démocrates” à la sauce républicaine dont la vertu première est d’avoir le sang d’innombrables français sur les mains en raison de leurs idées ou de leur action.
    Que Mollasse tente de se faire une virginité en imposant l’arrivée de 4 noms dont l’immonde Jean Zay est des plus logique.
    Ca ne suffira pas à le faire élire en 2017 tant son bilan est calamiteux.
    Le plus mauvais chef que la France a jamais eu depuis qu’elle est France

  23. Pour commencer, trois des cercueils étaient vides ! Les familles (Tillon et Anthonioz-de Gaulle) ont refusé que le corps de leurs parentes soient exhumés et fassent l’objet de cette ridicule cérémonie… et les cendres de Pierre Brossolette reposent aux Invalides, je crois ? Quand au discours de notre pauvre président normal…N’est pas Malraux qui veut !
    Mais c’est dans l’ordre des choses. La république honore ses fidèles comme l’Armée honore les siens au Panthéon ou aux Invalides ! Dans un commentaire plus haut, signé Dupuis-Lestreau, il est dit que “les socialistes, les pacifistes ont désarmé la France sous le Front Populaire…”. Il faut se rappeler que le budget de la défense nationale avait déjà été bien diminué en 1934, par le ministre de la défense de l’époque, un certain… Maréchal Pétain.

  24. Amusant de voir comme la république singe la canonisation des Saints avec ce qui ressemble à un culte. Amusant et…pitoyable! Heureusement que le ridicule ne tue pas.

  25. Le péché de jeunesse existait, existe toujours et existera encore demain.
    À l’inverse de ce que prétendent ses détracteurs, Jean Zay a regretté ses écrits et même reniés.
    Je partage et approuve l’opinion qui suit et ci-devant exprimée :
    “Présentation partiale. Jean Zay n’est pas parfait, mais il démissionne de ses mandats électifs en septembre 39 pour pouvoir combattre. Il combat jusqu’au 19 juin date à laquelle il participe à une session parlementaire à Bordeaux. Il quitte la France en effet mais c’est le 21 juin, la veille de l’armistice. Cela n’en fait pas un traître.
    Son poème ignoble date de 1924, il a 19 ans, et ce poème est publié en 1932, contre son gré, par des opposants politiques. Il n’en a pas fait un étendard.”

  26. Curieusement, personne ne reproche à M. Jean Zay d’avoir été assassiné par des français idéologues antisémites !…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]