Jean-Yves Le Drian veut purger l'Armée [Add]

Lu dans Minute :

M"Selon nos informations, une véritable
purge menacerait l’ECPAD
(Etablissement
de communication et de
production audiovisuelle de la Défense), institution conservant le patrimoine audiovisuel et photographique des Armées, dont une partie
du personnel est jugée « trop à
droite »; mais aussi la Délégation à
l’information et à la communication
de la défense (DICOD)
, le service
de presse des Armées.
[…] Des enquêtes sont menées pour détecter
les mal-pensants et un vent de suspicion
généralisé pèse sur le personnel […].

Le ministre de la Défense,
Jean-Yves Le Drian, s’est entouré
d’hommes de confiance, généralement
issus du monde civil, pour
mettre à genoux des soldats dont il
semble se méfier plus que tout.
L’équipe Le Drian a la particularité
d’être marquée par une forte
« fraternité »
. On y trouve entre dix
autres exemples, Cédric Léwandowski, directeur de cabinet du ministre, « au cv très maçonnique » […]; ou Alain Simon, contrôleur
financier de l’ECPAD, pressenti
l’an dernier pour devenir… grand
maître du Grand Orient de France!
Les membres de cette coterie entendent clairement « arracher le pouvoir
aux militaires
» pour « redonner
la primauté au politique
» (tout un
programme) et faire tomber […] le chef d’Etat major des Armées (CEMA), l’amiral Edouard
Guillaud, nommé par Nicolas Sarkozy.

Un militaire, sous couvert d’anonymat,
raconte: «[…] Ils sont très
méfiants à l’égard des uniformes. Ils
sont plutôt antimilitaristes au fond, et,
plus qu’accomplir les missions de
défense, ils sont là pour neutraliser
l’influence supposée des militaires
. […]
l’équipe du ministre est presque exclusivement
civile et, je répète, hostile à
l’égard de l’armée. Ils ne connaissent
pas nos problématiques et peuvent se
retrouver à côté de la plaque quand ils
prennent seuls certaines initiatives.
»
D’autant que les « civils » n’ont
pas spécialement envie de s’intégrer:
« Ils ont une mentalité de surveillants
de lycée. Ils nous font la morale…

[…] Un de
ces péquins m’a dit que j’étais sans
doute “un peu psychopathe” pour
avoir voulu porter les armes et servir
en OPEX (opérations extérieures). A d’autres, qui avaient fait des séjours en
Afrique ou en Afghanistan, on a dit
qu’ils avaient “du sang sur les mains”
Ça vous donne une idée de
l’ambiance?
»
Une ambiance tellement cordiale
qu’il a fallu plusieurs mois pour
que le ministre daigne rencontrer
personnellement son CEMA!
[…]

Dans un
courrier adressé au premier ministre Jean-Marc Ayraylt, Le Drian
souhaite notamment « que l’effort ne
porte plus pour l’essentiel sur les unités
opérationnelles
» (soit les troupes
combattantes), mais plutôt sur « les
administrations centrales
» afin de favoriser les missions « de conception,
d’animation, d’orientation, d’évaluation
et de contrôle
.
» Par-dessus tout,
Le Drian, qui a fait son service militaire
dans l’intendance (son unique
expérience en matière de Défense),
veut maîtriser les ressources humaines… et c’est là que le bât blesse.
Le CEMA ne peut en effet délaisser ce secteur, dit notre contact,
« car ses ordres peuvent conduire des
hommes à la mort. Les soldats ont
besoin de savoir qu’il assume de bout
en bout
. »

[…] Pour la DICOD – pièce
centrale du dispositif de Défense
dans un monde de plus en plus
tourné vers les médias – les militaires
attendaient évidemment un
homme de gauche, mais surtout un
grand professionnel de la presse
[…] ou
de l’armée […] Rien de tout
cela ! C’est Philippe Germain,
ancien cadre d’EDF, qui a été choisi
« selon des canaux mystérieux ne
devant rien à une quelconque compétence
en matière de défense
», persiffle
le journaliste de Défense Jean
Guisnel…
[…] Plusieurs témoignages décrivent un homme qui
reste le plus souvent isolé dans son
bureau, sauf lorsqu’il organise des
réunions où il développe des théories
délirantes sur l’armée fran çaise
ou disserte sur les techniques « révolutionnaires
» de communication en
affichant son mépris pour les journalistes
de Défense: « Des tocards!
Personne ne les lit!
» Porte-parole du
ministère, il n’a d’ailleurs participé
qu’à un seul point presse hebdomadaire
depuis son entrée en fonction,
en juillet 2012
. […] [L]ors de son arrivée,
il a trépigné pour faire équiper
sa Laguna d’un gyrophare et d’une
sirène deux tons pour se rendre au
cabinet civil du ministre… à 1500
mètres de son bureau ! […]"

Addendum 16h45 lu sur Secret Defense :

"la directrice de l'ECPAD (Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la défense) Isabelle Gougenheim a été sanctionnée. Elle fait l'objet d'une mesure de "suspension administrative non-disciplinaire" qui lui a été notifiée ce matin par le DRH du ministère de la défense et son autorité de tutelle, le Délégué à la communication (Dicod). Cette mesure signifie qu'elle continue à percevoir son traitement mais qu'elle ne peut plus excercer ses fonctions. Le second contrat de trois ans de Mme Gougenheim à l'ECPAD arrive à son terme le 31 mars et le ministère de la défense se réserve la possibilité d'y mettre fin plus tôt.
Cette décision assez rare est basée sur les conclusions d'un récent rapport (décembre 2012) du Contrôle général des armées, rédigé par Daniel Bonocori. Isabelle Gougenheim nous a affirmé ne pas connaitre le contenu de ce document – dont nous n'avons pas eu non plus connaissance."

27 réflexions au sujet de « Jean-Yves Le Drian veut purger l'Armée [Add] »

  1. JL

    Ce n’est pas possible. On se croirait revenu en 1904 (à l’ “affaire des fiches”)initiée par le général André, ministre de la Guerre, avec l’aide des loges maçonniques.
    Voici ce qu’un comité radical-socialiste local disait après la découverte du scandale, en soutien au général André :
    “Les officiers en faveur desquels est fait tout le tapage actuel sont ceux qui, depuis trente ans, ont volé aux officiers républicains les avancements et les fonctions auxquels leur valeur professionnelle et leurs convictions républicaines leur donnaient doublement droit…”
    Rien n’aurait changé à gauche depuis 1904 ?

  2. JL

    @ Sawyer
    Lorsque, après les défaites de 1914, Joffre décida de relever de leur commandement tout un panel d’officiers qui avaient montré leur incapacité à tenir le front face à l’invasion allemande, la plupart des “limogés” avaient dû leur carrière à la maçonnerie.

  3. jejomau

    Le Ministère de la Défense est “antimilitariste au fond” ? Elle est “là pour neutraliser l’influence supposée des militaires” ? […] “l’équipe du ministre est hostile à l’égard de l’armée” ? Les militaires sont pour eux “un peu psychopathe” ? Ils ont “du sang sur les mains” ?
    Quand est-ce qu’on aura des généraux et des colonels qui ouvriront enfin leur gueule pour dire leurs quatre vérité à ces socialistes ?
    Tous à Paris pour virer l’usurpateur !

  4. Lecteur

    Rien d’étonnant. La France est devenu un pays communiste : purge de l’armée, des administrations, mise au pilori des entrepreneurs, mise au pilori de ceux qui entendent disposer comme ils l’entendent de l’argent qu’ils gagnent honnêtement (cf polémique Depardieu), ingérence dans la vie privée des citoyens (cf loi sur les tarifs dégressifs de l’énergie, polémique Depardieu, etc…), atteinte à la libre opinion (cf interdiction de penser autrement que le pouvoir, eg le mariage ‘pour tous’, le droit de vote aux immigrés, etc…), attaques contre les églises (particulièrement l’Eglise catholique). En ne reconduisant pas N. Sarkozy, voilà ce que la majorité des Français ont fait de leur propre pays.

  5. fred

    IL EST ABSOLUMENT IMPOSSIBLE que le ministre n’est reçu le CEMA qu’au bout de plusieurs mois. Celui ci est reçu très tot après la prise de fonction du ministre. TECHNIQUEMENT, le ministre est dans l’impossibilité de se conduire ainsi. Le CEMA voit le ministre ou l’a au telephone au moins une fois par semaine.

  6. PK

    C’est vrai que tout le programme maçonnique de la IIIe république est appliqué point par point… Ils attaquent l’enseignement, la famille et maintenant l’armée…
    À la place des congrégations religieuses, je commencerai à préparer mes valises…
    Quant au résultat, on le connaît : 1,5 millions de morts pour redresser la barre… Ça fait cher le kilo du franc-maçon au gouvernement !

  7. Jef

    Posons la question à l’endroit : y a-t-il, dans le gouvernement Ayrault, un ministre (un seul !) qui manifeste simplement quelque compétence pour ce dont il est censé s’occuper ???
    (Hors-concours : l’occupant du Haut-commissariat-chargé-du-changement-des mentalités-en-s’appuyant-sur-la-jeunesse-par -le-biais-d’une-rééducation-de-celle-ci-enfin-arrachée-à-l’influence -familiale.
    Lui, c’est sûr, est parfaitement adapté à son poste… )

  8. senex

    La guerre moderne sera et est déjà une guerre électronique.Celui qui s’emparera des serveurs gagnera la guerre.D’où la nécessité absolue de leur protection interne et externe par des hommes de métier très pointus et d’une fidélité éprouvée.La garde de notre patrie et de son système nerveux ne peut être confiée à des entreprises privées qui se vendent au plus offrant.

  9. Arwen

    Bien que j’ai travaillé à la Dicod, je ne connais pas bien l’ambiance actuelle qui y règne.
    Mais ce qui me semble clair, c’est qu’il est grave que des citoyens méprisent leur armée. Et lorsque ces citoyens sont des membres importants du gouvernement, cela est encore plus inquiétant. Ils travaillent à la perte des valeurs morales et de notre civilisation, consciemment ou non. Et tout domaine où l’on peut encore trouver trace de ces valeurs est pour eux à détruire.

  10. Exupéry

    Ces sectaires sont bien les héritiers de leurs prédécesseurs, ils ont oublié que la défaite de 1940 (source des “heures les plus sombres” etc.) fut largement due à la gauche, au Front populaire
    Cela va, des positions de Léon Blum:
    – “Du moment qu’il s’agit de détruire l’armée française, j’en suis.” (1933)
    – “Plus l’Allemagne arme, plus nous devons désarmer.”
    – “Désarmons totalement la France, l’Allemagne suivra.”
    – “Hitler n’a aucun avenir politique.” (1936)
    – “Maintenant, la France peut diminuer son niveau d’armement.” (après la signature du Pacte Germano-soviétique, en 1939!)
    A celles de Thorez:
    – “Nous sommes les adversaires déterminés, farouches de la défense nationale.” (1934)
    – “Nous ne permettrons pas qu’on entraîne la classe ouvrière dans une guerre défensive de la démocratie contre le fascisme.” (Discours à la Chambre, 15. 03. 1935)
    – “Nous invitons nos adhérents à pénétrer dans l’armée afin d’y accomplir la besogne de la classe ouvrière qui est de désagréger cette armée.” (Juillet 1936)

  11. Beretta

    Les voeux du Président aux armées à Olivet: percutants?
    François Hollande, et son ministre de la Défense seront dans le Loiret chez les cuirassiers d’Olivet pour les traditionnels voeux aux armées.
    Bien sûr, alors que l’on attend le Livre blanc sur la défense et la sécurité (version 2013) et (beaucoup plus impatiemment) la LPM, le discours présidentiel méritera d’être attentivement décortiqué au cas où le chef de l’Etat se risquerait à exprimer des pistes sur le devenir des armées et de la défense nationale. RV en fin d’après-midi sur Lignes de Défense.
    Discours, cocktail (28 000€) et tout le tralala sécuritaire… Rien d’exceptionnel, si ce n’est que tous les détachements militaires sommés à la cérémonie ont eu pour ordre, par note de service officielle suite à une demande du GSPR, de retirer percuteurs pour toutes les armes et les platines des pistolets. Menace ou crise de confiance?

  12. trahoir

    senex,
    Les seuls secteurs informatiques dans lesquels la France excelle sont la surveillance des citoyens et l’exportation de ses cerveaux à l’étranger.
    Cette guerre IT nous l’avons déjà perdue depuis longtemps à moins d’y mettre un franc coup de collier ce qui ne sera pas le cas car, de plus, cette industrie idiotement délaissée par nos milieux est franchement gaucho – bobos (et c’est paradoxalement une des causes de l’offshore choisi par des patrons excédés par des fumistes chevelus qui se prennent pour des stars).

  13. Sylvie

    Le Drian sait très bien que l’ensemble des chefs militaires de nos armées sont loin d’être acquis à ses idées. Beaucoup lorgnent vers les partis de la droite et on le sait bien, l’Armée en général est plutôt une armée de droite que de gauche. Les officiers, on le sait bien penchent vers le FN. Donc en cas de troubles graves dans le pays (imaginons que le pouvoir refuse de cèder aux manifestations contre le mariage homo), l’armée peut intervenir dans le débat politique et le gouvernement peut donner l’ordre aux militaires d’ouvrir le feu sur leurs semblables, c’est-à-dire sur les manifestants anti-mariage gay… Et si admettons-le, nos soldats refusent d’obéir et rejoignent le gros du peuple, c’est-à-dire les innombrables manifestants, le pouvoir prendra peur et demandera à la police politique de faire son oeuvre… Un scénario catastrophe n’est pas à exclure : on peut tout imaginer, tout craindre même le pire.
    Deux millions de personnes dans la rue à occuper les grandes places de Paris, à bloquer les rues proches des ministères et des administrations cela peut paraître probable. Imaginons une telle foule de cette ampleur aux abords de l’Assemblée nationale ou du palais de l’Elysée, nos dirigeants prendraient peur et comprendraient que le peuple français en a assez d’être pris pour un con.
    Si Le Drian veut chasser des militaires jugés trop à droite, il faudrait limoger toute l’armée, car elle en est gangrénée…

  14. trahoir

    On devrait aussi s’étonner de la dénonimation du plan DANTON soi disant anti braquage par la police de Marseille :
    “A Marseille, le plan Danton, ou le plan anti hold-up, mis en œuvre à l’occasion des fêtes de fin d’année afin de prévenir les braquages, est désormais activé.”
    http://www.bfmtv.com/societe/marseille-plan-anti-braquages-prolonge-393582.html
    Un révolutionnaire “agitateur de quartier” corrompu (“On sait aujourd’hui sans contestation possible10 que Danton a touché de l’argent de la Cour selon le plan de corruption, proposé à Louis XVI par Mirabeau” https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Jacques_Danton) comme plan policier : CQFD.
    Corruption : douze policiers de la BAC de Marseille arrêtés
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/10/02/01016-20121002ARTFIG00409-corruption-des-policiers-de-la-bac-de-marseille-arretes.php

  15. PK

    @ Sylvie,
    Vous vous faîtes sans doute beaucoup d’illusions sur le vote à droite de l’armée… L’armée, comme la police, est à l’image du peuple français. Le cadre incite peut-être à aller dans la bonne direction mais pas plus…
    Et on ne compte plus le nombre d’officiers supérieurs fricotant avec le pouvoir en place à des fins carriéristes…
    Bref, je serai beaucoup moins optimiste que vous si l’armée devait choisir entre la légalité et l’illégalité…

  16. thierry

    @Sylvie
    Vous devriez d’urgence rencontrer des militaires et voir un peu qui sont les nouveaux militaires qui peuplent l’armée (et c’est pareil pour les officiers). Vous reverriez vos concepts, vous parlez d’une autre époque, d’un autre pays qui n’existe plus.

  17. jacky.a

    Retraite anticipée pour les différentes strates des armées?
    Généraux…Amiraux…Colonels…commandants
    Et bien ces nouveaux civils auront alors la possibilité de mettre leurs compétences au service de nouveaux parties politiques…ou autres institutions…
    contre le néo-despotisme de nos dirigeants actuels par exemple.
    Un milliardaire ex-légionnaire n’a-t-il pas mise en place sa propre armée!
    Nous sommes entrés dans la période des armées ou groupes armées prestataires
    de services…
    L’avenir s’annonce “Gay” et “RoboCop”…
    On aurait bien besoin de forces spéciales pour défendre les chrétiens de part le monde…et même en France!

  18. P.R.

    Une des innombrables raisons de regretter la victoire de Hollande. Dans les gens qui seront chassés de l’armée, il y avait peut-être des “intransigeants” qui regrettant l’absence d’une droite traditionaliste au deuxième tour de la présidentielle ont préféré s’abstenir plutôt que de voter contre Hollande en votant pour Sarkozy. Quoi qu’il en soit, ce gouvernement est en proie au délire idéologique et au sectarisme : Peillon et Taubira sont parmi les plus sectaires, les plus idéologues et les plus destructeurs.

  19. Duroi

    @ Exupery
    “…retirer percuteurs pour toutes les armes et les platines des pistolets. Menace ou crise de confiance?”
    Ce n’est pas nouveau! Lors du défilé du 14 juillet 82, on nous avait retiré les munitions de sécurité (syndrome Sadate). Cette année-là des manifestants avaient sifflé le président lors du passage des troupes en revue, ce qui, nous, les militaires, nous avait offusqués. Pourtant en y réfléchissant…

Laisser un commentaire