Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Jean-Paul Garraud : le RPR d’hier, c’est le RN d’aujourd’hui

Jean-Paul Garraud : le RPR d’hier, c’est le RN d’aujourd’hui

Message de l’ancien député UMP sur Facebook :

Chers amis,
Comme nous avons partagé de nombreuses campagnes et que des liens forts se sont tissés entre nous, je souhaitais vous informer, avant que les médias ne s’en fassent l’écho, de mon analyse politique et de mes choix.

Malheureusement un article du figaro m’a devancé.

Je constate que LR est miné de l’intérieur par des divisions profondes qui me sont insupportables car synonymes de paralysie alors que le pays ne peut attendre.

Je suis partisan d’une union de tous les amoureux de la France qui ne peuvent se résoudre à assister les bras ballants au délitement du pays, à la montée des communautarismes, de l’islamisme, de la délinquance et de toutes les injustices sociales.

J’ai soutenu sans faillir et jusqu’au bout, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Fillon.

Aujourd’hui je garde en mémoire le programme du RPR de la fin des années 80 qui n’a finalement pas été appliqué, ni par la gauche évidemment, ni par la droite, alors qu’il aurait permis une remise en ordre du Pays, une limitation de l’immigration, la protection des biens et des personnes dans une Europe des nations préservant l’identité, la culture et l’histoire de chacun des pays de l’Union.

Finalement, le RPR d’hier, c’est le RN d’aujourd’hui et j’en tire donc les conséquences en restant fidèle à nos idées.

Je vous demande de réfléchir à tout ceci.

Même si c’est consternant, LR n’arrivera à rien dans le contexte que nous connaissons.

Nous devons revenir au pouvoir.

Si cette grande coalition fonctionne, nous y parviendrons c’est une certitude.

C’est un moment historique, à vous d’apprécier.

Je suis à votre écoute.

Avec ma très sincère et fidèle amitié.

Jean-Paul Garraud

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Voilà un homme intelligent

  2. Voilà surtout un bel opportuniste – qui s’est fait ravir sa circo par un juppéiste-macroniste, plus bobo, plus branché, plus “in”- qu’il sait bien qu’il ne pourra jamais la reconquérir sur une ligne molassonne, qu’il n’aurait de toute façon jamais eu de place éligible sur la liste LR tant les places dans ce parti vont être de plus en plus chères, et qui donc par la force des choses se retrouve acculé à franchir le Rubicon vers plus à droite – ( où à se retirer, comme a su le faire dignement- son collègue Henri Guaino…)
    Tout cela est dérisoire, pathétique, bref, de l’écume qui se fracassera bientôt avec la macronie sur le dur du réel, parce que les gens, le vrai peuple de France, n’en veut plus de tout ce personnel et de cette façon de faire de la politique…
    Cela montre aussi que le RN est devenu un parti comme les autres -intégré à l’arc “républicain”- donc à fuir…

  3. Ludo, tu as tort ! Il ne sert à rien de tout jeter aux orties. C’est enfantin. On ne peut repartir que de l’existant. Si les repentis d’hier acceptent de collaborer intelligemment avec ceux qui ont été ostracisés pendant si longtemps, tant mieux ! Regardez un peu ce que nous récoltons aujourd’hui avec les anathèmes imbéciles sortis tout droit de cerveaux envieux et égoïstes. Macron plutôt que Le Pen ! Merci ! Faut-il aller au bout de cette expérience pour que la majorité des Français comprenne le piège dans lequel elle s’est mise ? Bien sûr que non le RN n’est pas la panacée, mais il est loin de représenter le danger que nous courons avec l’équipe d’aujourd’hui, et il sera d’autant mieux accepté qu’il agglomérera d’autres éléments rompus à d’autres expériences. Plus nous serons nombreux à accepter de faire la place à des gens qui nous ressemblent, plus on aura des chances d’atteindre une majorité. Rien n’est parfait dans ce monde, acceptons des imperfections pour aboutir à quelque chose !

  4. Si le RN était un parti vraiment intégré à “l’arc républicain”, il n’aurait pas eu tous les ennuis financiers et judiciaires passés et récents (gageons même que ce n’est malheureusement sans doute pas terminé!), et les banques lui prêteraient comme aux autres partis .
    Les Insoumis de Mélenchon, eux obtiennent pour l’instant les prêts des banques, n’ont pas de sanctions financières disproportionnées, preuve qu’ils sont de fait intégrés, et que les disputes actuelles sont faites pour éviter que davantage de Français ne quittent les partis traditionnels et aillent ailleurs …

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique