Bannière Salon Beige

Partager cet article

Jean-Marie Le Pen sur l’abstention et la contre-performance du RN

France : Politique en France / Vidéos

Dans son journal de bord, Jean-Marie Le Pen a critiqué la stratégie du Rassemblement national.

« Le RN a subi un échec lié au phénomène très banal qui s’est appelé, selon les moments, la dédiabolisation, et qui est en fait la dé-lepénisation ».

Cette « pacification » du RN a consisté « à retirer au Front national les éléments les plus dynamiques de ses campagnes électorales ».

« Le FN était intéressant dans la mesure où il se présentait comme une alternative à l’ensemble du système, avec un programme ». « Il serait très important que les dirigeants du RN s’en rendent compte et reviennent aux thèmes les plus forts du parti ».

Il y a quelques semaines, Marine Le Pen, s’inquiétant d’une potentielle concurrence d’Eric Zemmour, avait demandé à son père de contacter le chroniqueur, afin de décourager ses ambitions présidentielles.

Partager cet article

13 commentaires

  1. Tout cela est certainement dur à digérer pour le Menhir, lequel n’a pas perdu sa lucidité politique malgré son grand âge !

  2. Le Pen a bien sûr raison, cette “dédiabolisation” a peut-être fait plaisir à certains médias mais a été une catastrophe pour le FN, une façon de se tirer une balle dans le pied. Au lieu de demander à son père de décourager Zemmour, Marine Le Pen ferait mieux de s’inspirer de certaines de ses idées et surtout de son style agressif face au politiquement correct, mais c’est peut-être trop tard..

    • elle ferait même mieux en acceptant sa défaite et en reconnaissant humblement son incapacité à rassembler la droite et en se retirant maintenant qu’il en est encore temps afin qu’un vrai candidat de droite puisse tenter quelque chose de réaliste.
      Car sinon, on se dirige tout droit vers une redite de 2017.

  3. Édulcorer son programme au point qu’on y cherche vainement des marqueurs souverainistes.
    Cumuler avec des prises de paroles agressives de ses lieutenants « «j’espère qu’ils seront tous appréhendés et verbalisés à la sortie » à propos des jeunes qui n’en peuvent plus de l’enfermement et font la fête (que je ne défends par pour autant aveuglément), ce n’est pas vraiment adroit…
    Se créer sans cesse de nouveaux ennemis au sein même de son parti par des comportements dénués de toute civilité, et même pire…
    Plusieurs futurs ex-élus m’ont indiqué qu’ils n’ont jamais été traités avec autant de grossièreté qu’au sein du RN, même en ayant connu des environnements professionnels difficiles.
    Il ne peut en sortir du bon.
    Il faut que la page RN se tourne.

  4. Malgré tout le respect que l’on peut avoir envers JMLP, la question se pose plutôt en d’autres termes. Les Français se rendent tout simplement compte que le FN n’a toujours été qu’une impasse politique ayant servit au système à neutraliser le quart de l’électorat, principalement populaire, le seul électorat réellement dangereux pour l’ordre économique et social en place, qu’elle que soit l’étiquette électorale sous laquelle il s’exprime : PCF puis FN puis RN… Revenir aux “fondamentaux” ne changerait probablement rien, hormis faire vivre l’imposture encore un temps, puisque qu’on le veuille ou non, ce parti sera toujours confiné à une opposition perpétuelle et politiquement stérile, ce qui est d’ailleurs la seule raison depuis plus de trente ans pour laquelle le système le tolère… et s’en sert…

    • Ce n’est pas une affaire de parti mais une affaire d IDEES. ce sont les idées qui mène le monde, pas un parti, même puissant électoralement.

      Un candidat defendant les vraies valeurs sera toujours diabolisé, catalogué d’extrême droite voire de fasciste… peu importe qui il est, d’où il vient, quel parti il représente.
      Le problème n’est donc pas Le Pen ou le RN, c’est surfait de penser cela….

    • “Ce parti” dites-vous.

      Non ce n’est pas “ce parti”. Aucun parti ne ferait mieux.

      Vous montrez du doigt la conséquence mais pas la cause. La France est le pays de la Révolution française. C’est LE pays de l’idéologie. Tout le Système est pourri et à 100% contre les vraies valeurs. Les medias sont quasi tous de gauche. La franc maçonnerie, les coteries LGBT, antiracistes, l’éducation nationale, les syndicats…. même l’Église de France ! TOUT va contre les vraies valeurs. C’est ÇA le problème majeur. Je dirais même que c’est l’unique problème

      Et vous vous étonnez que le RN n’y arrive pas donc vous considérez que c’est la faute du RN ? Vous ne voyez pas qu’on se bat à 1 contre 1000 et que de toutes façons “les dés sont pipés” ?

      Encore une fois, un candidat qui serait parfait comme nous le souhaitons serait automatiquement diabolisé même s’il n’a jamais eu aucun rapport avec le RN et avec les Le Pen

      Encore une fois, ce sont les idées qui comptent.

  5. Comme dirait Collard (qui en est revenu) : “dédiabolisation piège à con !”

    “Un FN gentil, ça n’intéresse personne” (JMLP)

  6. Comme j’admire cet homme, un grand homme politique : son seul tort est d’avoir eu raison avant tout le monde. Il a surclassé, et de loin, tous les autres. Et sur le plan humain, une personnalité exceptionnelle aussi.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]