Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Jean-Jacques Aillagon remplacé au Château de Versailles

Jean-Jacques Aillagon, président du château de Versailles depuis 2007, doit démissionner pour limite d'âge. En principe, c'est Catherine Pégard, conseiller de Nicolas Sarkozy, et ancienne journaliste au Point, qui doit lui succéder.

Du passage de Jean-Jacques Aillagon, on retiendra l'introduction de l'art contemporain à Versailles (Jeff Koons, Xavier Veilhan, Murakami et Bernar Venet).

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Un article intéressant à propos de cette nomination :
    http://www.latribunedelart.com/le-scandale-de-la-nomination-de-catherine-pegard-a-la-tete-de-versailles-article003250.html
    Il y est exposé que cette femme n’a aucune formation dans le domaine de l’art, qu’elle était journaliste politique…

  2. Après un iconoclaste, une incompétente : Sarko ou l’art de choisir “the right man (or woman) in the right place”…

  3. L’article du Figaro, en lien, est bêtement partisan sur le bilan de Monsieur Aillagon.
    Les expositions sont loin d’avoir fait l’unanimité, aucune facilité d’accès pour les habitants de la ville, de nombreuses entrées du parc sont maintenant fermées, au grand mécontentement des rivains, des commerçants, des familles… On a toujours l’impression que “le château” veut se distancer de la ville et surtout ne pas rechercher l’agrément mutuel.
    Certes, Monsieur Aillagon dispose d’un réseau qui lui a permis de se maintenir en place, mais pour quel bénéfice, à part le sien ? Il me semble que le château a heureusement pu bénéficier du travail de conservateurs remarquables qui mériteraient peut-être plus d’être nommés “Président”.

  4. Une bonne nouvelle : Aillagon dégage aprés avoir longement profané Versailles au profit de ses copains.
    Une mauvaise nouvelle : il est remplacé non pas par un conservateur compétent, mais par une copine journaliste !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services