Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Jean-Frédéric Poisson dénonce la justice à 2 vitesses

Communiqué
de Jean-Frédéric Poisson, Député des Yvelines :

P"La sentence est tombée pour les jeunes qui
avaient dépouillé et agressé en gare de Grigny dans l'Essonne
de nombreux voyageurs le 16 mars dernier : ils repartent avec
des avertissements solennels, des condamnations à du sursis
(10 mois maximum) ou des travaux d’intérêt général.

Quelques heures plus tôt, le parquet avait
pourtant requis des peines bien plus lourdes
allant de 12 à 24
mois avec, pour certaines d'entre elles, de la prison ferme
allant de trois à six mois.

Je m’étonne de cette largesse, et de
l’absence de réelles sanctions à l’égard de personnes
violentes, pleinement conscientes de leurs actes
. Cette
attitude totalement irresponsable ne fait qu’augmenter le
sentiment d’insécurité et l’exaspération des Français, et le
sentiment d’impunité des coupables. Elle ne fait que creuser
la fracture sociale, et révéler la profonde partialité du
gouvernement, qui ordonne des répressions policières
excessives, parfois violentes à l’égard de manifestants
pacifiques de la Manif pour Tous, et n’adresse que des mises
en garde à des personnes coupables de faits graves.

De telles décisions ne font que renforcer
le sentiment d’une justice à deux vitesses, et ne favorisent
pas la cohésion sociale."

Partager cet article

6 commentaires

  1. je pense qu’il y a une donnée qu’il faut prendre en ligne de compte qui est la peur des magistrats dans ces zones sensibles.
    je ne veux pas les défendre, mais localement ils subissent une pression qui cause leur démission dans ces décisions.
    mais je pense que de toute façon l’univers carcéral n’est en aucun cas une réponse adaptée à cette délinquance.
    Il vaut beaucoup mieux rétablir des travaux d’intérêts généraux parfaitement encadrés pour socialiser ces délinquants.
    mais parler de travaux de cette sorte c’est rétablir les travaux forcés et là je vois apparaitre es cris d’orfraie des pseudos intellectuels de gôches ; et pourtant ce serait une piste à étudier : nettoyage des voies ferrés, des gares, des forêts dévastées après les tempêtes, …..

  2. Sauf chers politiques que c’est votre justice qui applique vos lois celles que vous avez votées.
    Contre nous.

  3. Le FN ne l’a pas précédé ? et puis quoi il est à l’ump, çà le dérangeait pas il y a un an.
    démocratie directe.

  4. En plus, les sursis n’en sont pas des véritables. En cas de nouvelle interpellation, ils ne comptent pas !

  5. Il ne s’agit pas d’un “sentiment” d’une justice à deux vitesse mais bel et bien d’un fait irrécusable. Ceux qui osent s’attaquer à la politique du régime risquent bien plus que les petits malfrats de nos banlieues qui pourtant usent de violences à l’encontre des personnes et des biens, mais cela nos tyrans n’en ont cure, protégés qu’ils se croient derrière leurs cordons de CRS.

  6. Et là y a pas une circulaire Taubira pour inciter à contourner la Loi comme celle incitant à “valider” les enfants nés de GPA à l’étranger(interdite en France de part la Loi ?)….Quand en plus haut lieu on incite à ne pas respecter le Loi, faut pas s’étonner si les juges non plus ne la respectent pas et crier au loup quand des pacifistes la contredisent dans la rue….Ou des maires lèvent des clauses de conscience….
    Quand tout va a volo….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services