Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Jean Dutourd RIP

D L'académicien Jean Dutourd, romancier et essayiste, est mort lundi soir à l'âge de 91 ans à son domicile parisien. Né le 14 janvier 1920, ancien résistant, auteur du Complexe de César paru en 1946 qui obtint le prix Stendhal, Jean Dutourd avait été conseiller littéraire au sein de la maison d'édition Gallimard, éditorialiste et critique dramatique à France Soir. Il avait également obtenu le Prix Interallié en 1952 pour son roman Au Bon Beurre. Auteur également de pamphlets, Jean Dutourd était entré à l'Académie française le 30 novembre 1978, élu au fauteuil de Jacques Rueff.

Jean Dutourd était réputé pour son anti-conformiste et son franc-parler. Il est intervenu pendant de nombreuses années au cours de l'émission Les Grosses Têtes, sur la radio RTL, ainsi que sur Radio courtoisie.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Que Dieu lui fasse miséricorde pour son beau livre “Nous voulons Dieu” (la prise de saint Nicolas du Chardonnet où il est allé à la messe souvent…connaissant très probablement Mgr Ducaud Bourget – le demander à Monsieur l’abbé Laguérie…)….prions pour lui…

  2. Pendant de longues année j’ai cotoyé Jean Dutours Je suis allé le visiter à de nombreuses reprises chez lui puis à l’hopital des Invalides cet été, quelques temps aprés sa chute à la maison ,il s’était cassé le col du fémur en juin dernier. il est resté de longs mois dans une trés grande solitude n’ayant aucune visite de ses confrêres bien peu fraternels de l’Aadémie française. Il fut un grand défenseur de la liturgie traditionnelle et il défendit les valeurs d’une certaine France à l’Académie . j’ai pu faire de nombreuses photos de Jean Dutourd à diverses occasions vous pourrez les voir sur mon blog avec mon hommage.

  3. hommage et respect à cet anticonformiste et réactionnaire (dans le bon sens du terme, bien sûr !), en dehors de la ligne “politiquement et littérairement correcte”… merci pour votre toute votre oeuvre et votre soutien à la liturgie traditionnelle de l’Eglise !
    RIP.

  4. J’ai connu Jean Dutourd un jour alors que nous mangions mes parents et moi dans un restaurant parisien. C’était il y a de cela bien longtemps (sous Mitterrand). Il m’avait conseillé de lire du Balzac (c’est fait)et de continuer à défendre la langue française. Jean Dutourd était un défenseur acharné du droit à la vie et n’aimait pas Simone Veil (il la surnommait l’avorteuse). C’était un homme de bien, un de ces grands hommes, romanciers que l’on ne fait plus, mais quelqu’un qui savait apprécié à sa juste mesure le courage et la vertu, la bienséance et l’honneur, la fidélité et la tradition. Il était tout cela et ne l’oublions pas un homme qui avait des principes chrétiens, des sentiments réels envers les valeurs morales qu’il incarnait.
    Nous perdons aujourd’hui l’âme de la littérature française du XXeme siècle qui nous a tant fait rire et suscité en nous de véritables vocations d’écrivains.
    Adieu, monsieur Jean Dutourd, je vous aimais bien et on vous regrettera.
    Vous êtiez la vie et le bonheur d’être un Français amoureux de sa langue…
    Adieu !
    Je vous embrasse !

  5. Une grande perte pour la Culture (avec un grand C) française.

  6. Il nous restera sa voix à radio Courtoisie dans les archives avec ces grands témoins disparus mais qui vivent encore dans notre mémoire.
    Il nous reste aussi les écrits, et pas des moindres, pour dénoncer le lâchage de la France et son arrièration engagée par des lâches toujours au pouvoir. Ils n’osaient pas d’ailleurs croiser le fer avec lui.
    Le club des ronchons est sans tête maintenant, mais de grâce! continuez Messieurs! Cette oeuvre est nécessaire.
    Au revoir Monsieur l’Académicien.
    RIP

  7. Après Jacqueline de Romilly encore une immense perte pour la culture française.
    Reste à savoir qui les remplacera.
    Au vu des dernières nominations à l’académie française, on peut craindre le pire…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services