Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Foi / Religions : L'Islam

Je risque ma vie tous les jours mais j’accepte de donner ma vie pour le Christ.

Témoignage d'un Tunisien converti au catholicisme

"Je m’appelle Augustin, tunisien, 60 ans, converti au catholicisme. Heureusement j’ai les moyens pour acheter un billet d’avion toutes les semaines! Car tous les samedis je vole à Paris pour assister à la messe de dimanche. Deux heures d’avion tous les samedis, et deux heures tous les dimanches pour le retour!

Dans mon pays je ne peux pas aller à la messe, car je suis surveillé et menacé par la police, ma famille, mes collègues. J’ai étudié la Bible et le Coran. J’essaye d’annoncer l’Evangile dans mon pays. (…) Je risque ma vie tous les jours. Je me trouve rejeté par mon épouse, mes enfants, mes petits enfants et toute la société; mais j’accepte de donner ma vie pour le Christ.

Il a dit qu’il faut vendre tout pour  acheter la pierre précieuse trouvée. J’ai tout abandonné pour rejoindre le Christ. Vous, ici en France, vous avez la chance de pouvoir vivre votre foi sans être inquiétés, et d’avoir tant d’églises autour de vous. Ce qui m’étonne à Paris, c’est que des personnes habitent en face d’une l’église, et ne vont pas à la messe! Ils se disent pourtant catholiques? 

Il y a une chose dont je me plains, c’est le mauvais accueil que j’ai eu de la part du prêtre dans mon pays qui m’a même refusé le baptême. J’étais obligé de venir à Paris pour pouvoir recevoir le baptême. En France aussi, c’était compliqué pour moi, car on m’a dit qu’il fallait passer par le catéchuménat… Mais enfin, grâce à Dieu, j’ai trouvé un saint abbé qui m’a baptisé sans trop de détours.

Beaucoup de Musulmans de mon pays souhaitent recevoir le saint baptême, mais ils ne le peuvent pas à cause des obstacles. D’abord, le prêtre catholique ne leur ouvre pas la porte, de peur d’être tué ou renvoyé dans son pays; ensuite parce qu’ils risquent de perdre leur famille, leur travail, leur logement et même d’être emprisonnés. A Paris je logeais chez ma tante lors de mes déplacements, mais depuis qu’elle a compris que je venais pour aller à la messe, elle m’a mis à la porte!"

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

8 commentaires

  1. Il peut contacter “Notre Dame de Kabylie”
    http://www.notredamedekabylie.net
    où il trouvera d’autres Musulman(e)s convertis comme lui.

  2. Qu’en pense nos chers prêtres et évêques qui veulent dialoguer avec l’islam?

  3. Quelle leçon pour nous “Chrétiens” !

  4. Bonjour mon ami,
    Si tu lis le salon beige où que tu sois:
    A propos du baptème:
    Souvent réservé aux cas d’urgence (danger de mort).
    Toute personne baptisée peut en baptiser une autre à condition de disposer d’un peu d’eau. Ce baptême en situation d’urgence doit être régularisé après coup par un ministre ordinaire (prêtre, diacre), qui accomplit dès lors un baptême sous condition.
    Baptême de sang
    L’Église catholique reconnaît également le baptême dans le martyre ou baptême de sang : une personne n’ayant pas reçu le baptême par l’eau mais morte à cause de ses convictions chrétiennes est pleinement baptisée.
    Deo Gracias

  5. cher Augustin,
    je suis très émue en lisant votre témoignage.
    tous les jours je prie pour la conversion des musulmans. tenez bon et courage avec les Seigneur.

  6. C’est exactement la situation décrite par Joseph Fadelle, le converti Irakien dans son livre “Le prix à payer”.

  7. Je voudrais apporter un petit bémol à ce témoignage. Habitant en Tunisie, connaissant très bien les prêtres de ce pays, je peux affirmer que les prêtres catholiques ouvrent TOUJOURS leur porte à tous les musulmans et en particulier à ceux qui demandent le baptême. Ils font ici un travail extraordinaire dans un contexte difficile qui exige d’eux beaucoup de prudence et de délicatesse. Mais en effet le chemin peut être long avant le baptême car il faut le temps du discernement et la preuve de la sincérité de la foi, ce qui n’est pas toujours facile car certains demandeurs peuvent être des policiers qui tentent de verifier si les catholiques ne font pas de prosélytisme ou alors des tunisiens qui cherchent par ce moyen à avoir des papiers pour la France. De plus la prudence est de mise car le prêtre sait que le baptême pourra entrainer des conséquences graves que tout le monde ne peut avoir la force de supporter: séparation totale avec la famille, avec une femme, avec des enfants jeunes qui pourraient encore avoir besoin de leur père.Un prêtre ne peut pas se contenter de donner le baptême sans souci des conséquences et sans évaluer les situations personnelles ! en tout cas, nous prions pour ces convertis et pour les prêtres qui ont la lourde charge de les aider.

  8. Bravo Monsieur.
    En union de prières pour vous et nos frères qui sont attaqués pour leur foi.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services