Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Idéologie du genre

« Je ne suis pas un homme, je suis non-binaire » : ne riez pas trop…

« Je ne suis pas un homme, je suis non-binaire » : ne riez pas trop…

Vous souvenez-vous de cette émission de 2018 ?

En 2020, le délire a intégré les formulaires. Exemple avec ce formulaire du ministère des Armées :

De même avec ce formulaire Scratch (obligatoire pour inscrire les enfants au Brevet) :

Bienvenus chez les cinglés.

Partager cet article

16 commentaires

  1. Ah, les cinglé.?.~.^.e.s… Il va falloir multiplier les caractères du clavier!

    • Attention les mots tels que « cinglés » ne sont pas éligibles à l’écriture inclusive. Ex : «  l’environnement a été dégradé par l’action des hommes »

  2. Autre genre : les scouts vont pouvoir mettre leur totem. ours agile, anthère joyeuse et j’en passe. Ce serait drôle de voir la réaction de ceux qui recevront le Formulaire ! 😀

  3. Voilà à quoi aboutissent les délires nés du nominalisme qui imprègne aujourd’hui profondément nos sociétés et nos esprits. À force de fuir les mots et leur sens, on brouille les réalités essentielles basées sur ce qui les conceptualise, les mots. Cette perversité vise à brouiller nos échanges pour désorienter les esprits et installer la subversion. Heureusement elle trouve ses limites dans le ridicule qu’elle engendre.

  4. Voilà un bon moyen d’appliquer la parité pour les listes des élections régionales, il suffit que Laurent W, Bruno R ou Xavier B disent qu’elles sont des femmes ! Certains déplorent le manque de femme dans la hiérarchie ecclésiale, il suffit de dire que rien de prouve que le.la pape.sse François.e soit un homme ! Et croire que mgr Cattenoz est un homme sous prétexte qu’il a une barbe de légionnaire, quelle vision rétrograde !!!
    Ce qui est “drôle” c’est qu’Arrêt sur image est une émission bien pensante et bien à gauche, mais que l’animateur se fasse taper sur les doigt par un invité pour manquement au politiquement correct.

  5. Il faudrait que chez le véto mon chat et mon chien puissent avoir ce choix ! Ce serait normal puisque les animaux ont plus de droits que les humains.

  6. Ca devient trrrrrrrrrrès com pliqué!

  7. La destruction n’a pas de limite, pas même la folie furieuse.

    En attendant c’est le Professeur Fourtillan qu’on envoie dans un hôpital psychiatrique…

  8. Je te tiens, tu me tiens par la barbichette, le premier qui rira aura une tapette. Cette dernière nous ramène à la photo du personnage.
    Seule question complémentaire : une grande ou une petite ?

  9. la calvitie va devenir très “tendance” chez les femmes, enfin ce qu’il en reste.

  10. On vit une époque formidable: il y a des fommes, des hemmes, des blancleurs, des coulblancs et accessoirement des hommes et des femmes noirs, jaunes ou blancs.

  11. Une bonne tête de vainqueur pour finir en psychiatrie.

  12. Nous marchons complètement sur la tête…que chacun assume avec sagesse et discernement ce qu’il est, comme la nature l’a fait et regarder les choses en face !

  13. quid du pape “et bene pendantes” ??? la formule sera elle supprimée par le “progressiste” françois ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services