"Je me rappelle très bien de lui. C’était un très, très bon étudiant"

Le père Horatio Brito, recteur des Sanctuaires de Notre-Dame de Lourdes
depuis 2008, connaît bien le pape François. Argentin lui aussi, il a passé deux années avec le jeune Jorge
Mario Bergoglio à la faculté de théologie de Buenos Aires
.

"Je me
rappelle très bien de lui. C’était un très, très bon étudiant". "Bergoglio, c’est d’abord la simplicité. C’est
un homme très spirituel. Je sais qu’il passe beaucoup d’heures par jour
à prier."

"Je ne
dirais pas que j’avais toujours pensé à lui. Mais quand j’ai entendu le
prénom Georgio en latin, je me suis dit tout de suite : ‘c’est
Bergoglio’". "J’étais étonné, j’étais surpris et je
dirais même ému. Il ne nous appartient plus, il appartient à toute
l’Eglise. Il faut rendre grâce à Dieu de cet homme qui nous a été
donné".

Laisser un commentaire