Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Je cumule, tu cumules… mandats ET indemnités 2/2

Pourquoi le palmarès des élus cumulards publié aujourd'hui n'est-il pas classé en fonction des indemnités perçues ? Parce qu'officiellement, ces dernières sont plafonnées. Il s'agit d'un drôle de plafond. Qui peut s'élever. Très haut. S'élargir aussi, en couvrant la famille, les amis, les copains élus. Un plafond comme vous n'en avez jamais vu. Quelques explications ici :

"Le cumul des indemnités est plafonné depuis 1992. Les revenus d'un
député titulaire de mandats locaux ne peuvent excéder une fois et demie
son indemnité parlementaire de base, soit quelque 8300 € bruts mensuels.

Un
bémol doit être apporté à cette règle. Les parlementaires continuent à
percevoir, outre l'indemnité de base, une indemnité de fonction (1420 €
bruts mensuels), qui échappe à l'impôt, une indemnité de résidence
(165 € bruts mensuels) et une indemnité représentative de frais de
mandat (6037 € nets mensuels), défiscalisée.

De surcroît,
certaines situations ont suscité des critiques. Une indemnité de
secrétariat (7548 € bruts mensuels) est destinée à rémunérer des
collaborateurs. Or, certains parlementaires recrutent un membre de leur
famille. Par ailleurs, un élu en situation de cumul peut faire verser la
part de ses indemnités qui excède le plafond de 8300 € bruts mensuels à
un autre élu de son choix. Et quelques élus ont fait attribuer leur
surplus d'indemnité à un parent."

Passons sur les systèmes de féodalité qui se mettent en place entre élus
: "Je te donne une partie de mon excédent, tu me rends tel service". Il y a donc aussi les histoires de familles, qui se partagent le pactole. Ainsi le roi du cumul des mandats, Michel Delebarre, sénateur-maire de Dunkerque, a-t-il été rappelé à l'ordre, voilà un an, par la justice, pour avoir embauché sa fille et son gendre au sein de la communauté urbaine qu'il préside.

D'autres élus ne s'embarrassent pas, en se faisant rémunérer par les organismes en charge des ponts, des eaux usées… alors que c'est illégal depuis un arrêt du Conseil d'Etat datant de 1997 :

"« Merci de me le signaler, je vais me renseigner », nous
a répondu le maire de Sèvres, François Kosciusko-Morizet (père de la
ministre), qui reçoit quelques piécettes. Ainsi touche-t-il
792 euros net par mois, comme quatorze autres conseillers, pour siéger
au Siaap (assainissement à Paris) et 736 euros à l’EPTB Seine Grands
Lacs, qui contrôle les barrages régulant le débit du fleuve.
"

Partager cet article

4 commentaires

  1. Honte à ces gens qui se croient indispensables (ayant souvent un âge où d’autres sont mis sans ménagement à la retraite) et qui usent du pouvoir pour se pourvoir !
    Pensent-ils en cumulant ces postes que ce sont des emplois subtilisés aux chômeurs, hommes ou femmes, qui eux cumulent difficilement les petits boulots pour faire vivre avec bien du mal leur famille !

  2. Soyez aimable, ne cédez pas à la mode: NKM n’est pas “la ministre”, mais “LE ministre” (ou plus exactement l’ex-ministre). L’Académie française, seule compétente, n’a jamais admis cette féminisation mal venue, de sorte que les décrets Jospin sont à mon sens frappés du sceau de l’inconstitutionnalité, sans parler de leur infamie langagière… Sur certaine radio libre du pays réel et de la francophonie, vous eussiez immanquablement été mise à l’amende !
    [Il s’agit d’une citation extraite d’un article de Capital. Je n’ai pas pris la liberté de la modifier, même si je suis d’accord avec vous.
    L.T.]

  3. FKM va se renseigner: ignore-t-il combien il reçoit d’argent ou bien considère-t-il la somme de 1528 euros nets par mois ( 792 +736)comme négligeable par rapport à ses émoluments dans le GPSO, Paris Métropole etc..créations inutiles et coûteuses pour les contribuables, mais lucratives pour des gens comme lui qui y occupent des sièges de direction plus proches de l’emploi fictif que de postes de responsabilité ?

  4. Et ensuite toute cette crasse politique hurle à l’anti parlementarisme !
    Oui, nous sommes anti parlementaires et anti politiciens quand on voit le comportement inqualifiable et délinquant de toute cette racaille qui prétend nous gouverner pour notre plus grand malheur.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services