Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Culture

Jaune, la couleur de la révolte

Jaune, la couleur de la révolte

De Thomas Flichy de La Neuville :

Le jaune a longtemps été la couleur de la révolte : Au printemps de l’an 184, Zhang Jiao, fondateur de la secte taoïste Taiping soulevait le peuple chinois contre la dynastie Han, jugée décadente et corrompue. Les partisans de Zhang arboraient sur leur front un foulard jaune en signe de ralliement, ce qui donna son nom à la révolte des turbans jaunes. Tchang l’ascète parcourait alors les rues en s’écriant : « Le ciel gris est mort, le ciel jaune va paraître ; la dynastie des Han s’éteint, une autre va la remplacer »[1].

Couleur des révoltés, le jaune est également celle des réprouvés. Au Japon, par exemple, les Jinin sont des gens de statut subalterne affectés au sanctuaire Kasuga. Ils portent des vêtements jaunes, symbole de leur situation sociale inférieure. Ils prétendent que la coutume exige le bannissement immédiat de celui qui tenterait de toucher leur vêtement en prétendant leur faire du mal.

En Occident, le jaune est associé à l’infamie. A Toulon, on encadre le bonnet des indisciplinés d’une bande de drap jaune, qu’on désigne sous le nom oriental et poétique de turban. Les forçats les plus dangereux ont en outre les deux manches jaunes. Quant aux bagnards libérés, on leur remet un passeport jaune qui les condamne à l’opprobre pour la vie. Quant au syndicalisme jaune, il se constitue spontanément en opposition aux syndicats rouges et refuse certains modes d’action comme la grève et l’affrontement avec le patronat. La Fédération nationale des Jaunes de France nait le 1er avril 1902. Créé par Pierre Biétry, il s’efforce de fédérer la droite prolétarienne et de créer les conditions d’une réconciliation des classes sur fond de justice sociale.  

[1] Luo Guanzhong, Histoire des Trois Royaumes, Traduction par Théodore Pavie. Duprat, 1845 

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

2 commentaires

  1. Le jaune est aussi la couleur des lys royaux de la France qui se traduit par l’exercice de la Justice Royale vertueuse non exempte de miséricorde car soumise à la transcendance Divine.
    Le Roi de France n’est que Lieutenant du Christ et à des comptes à rendre à Dieu sur l’exercice de Sa Royauté et le peuple de France peut lui opposer cela quand il n’exerce pas correctement ses devoirs régaliens.
    Le drapeau Royal de la France est l’expression de cela la Sainte Trinité Divine y est incarnée par les 3 lys héraldique .
    Il ne reste plus Qu’y frapper le Sacré-Coeur pour répondre aux demandes du Christ à Part le Monial.
    La foule qui va se réunir dans toute la France est sans doute composée de milliers de bons larrons,
    Des lois vertueuses pourraient arrêter déjà l’emprise démoniaque du Démon Mamon sur l’économie telle que pratiqué par les financiers qui mènent le Monde.
    Prions le Chapelet et agissons fermement en gardant la Paix.partout où nous vivons en accomplissant , pauvres pêcheurs faibles que nous sommes le mieux possible notre devoir d’État journalier en offrande à la Sainte Trinité par l’imitation déjà de la Sainte Famille pour la majorité d’entre nous.

  2. Votre commentaire est magnifique Chantal de Thoury, de la première à la dernière ligne. Il nous donne du courage. Merci.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services