Jacques Bompard : UMP et FN s'interdisent toute certitude de victoire

Extrait du communiqué de Jacques Bompard suite à la visite de Laurent Wauquiez dans le Vaucluse :


Jacques-Bompard11"(…) Venir dans le Vaucluse et mettre sur le même pied la gauche qui tient tout, à presque tous les échelons du pays, et la droite nationale qui ne tient rien ou presque, c'est, une fois encore, actionner la machine à perdre. Si M. Wauquiez était provençal, il saurait que le Conseil général et le Conseil régional, si mal gérés par la gauche, ne sont entre les mains de celles-ci que parce que les droites sont désunies.

Tant que l'UMP et le FN n'auront pas compris que face à l'Union des gauches, il faut une Union des droites, ces deux partis s'interdisent toute certitude de victoire et abandonnent à la gauche des milliers de communes, des dizaines de départements et de régions, sans même parler de la présidence de la république."

16 réflexions au sujet de « Jacques Bompard : UMP et FN s'interdisent toute certitude de victoire »

  1. Chronophage

    J. BOMPARD exagère un tout petit peu en mettant sur le plan le refus de l’UMP de tout rapprochement avec le FN, et la demande du FN pour les seconds tours, comme lors des dernières cantonales ou régionales, où SARKOZY et l’UMP ont préféré perdre des départements entiers et qq régions de plus, plutôt que de faire un alliance avec le FN. Lui-même J. Bompard n’a pas peu contribué dans sa région à éparpiller les voix de droite avec la Ligue du Sud. Il s’est depuis rapproché du FN, avec Marion Maréchal-Le Pen, tout en ayant de bonnes relations avec certains UMP, et c’est mieux ainsi. Il peut devenir un pivot de cette alliance dans le grand Sud et ce serait souhaitable.
    Mais c’est avant tout l’UMP qui refuse des alliances électorales, que ce soit GAUDIN, ayant fait modifier par Chirac le mode de scrutin régional à l’automne 2002, après les présidentielles, ou Renaud Muselier sur la ligne du refus également. Or GAUDIN veut se représenter et Muselier veut lui faire la peau, ainsi que Teyssier : 3 UMP sur Marseille, cela favorise la gauche autant que le refus de s’allier avec le FN.
    Qu’y peuvent et J. BOMPARD et le FN ?

  2. Chronophage

    On pourrait rajouter que M. WAUQUIEZ est pour la Manif pour Tous et y prend la parole, ce qui est normal, mais ne trouve pas anormal que B. GOLLNISCH dont le parti représente environ 20 à 25 % des voix selon les sondages actuels, y soit par deux fois interdit de parole. Cela en dit long sur l’envie de combattre efficacement la gauche et la loi Taubira : plutôt une Union Civile menant à terme au mariage gay avec l’Europe bruxelloise, qu’une alliance claire avec le FN. Plutôt perdre avec une droite réduite à ce qui reste de l’UMP que gagner avec une majorité élargie.

  3. merlen

    le titre de ce texte est trompeur et ne correspond pas au contenu
    [Au contraire :
    “Tant que l’UMP et le FN n’auront pas compris que face à l’Union des gauches, il faut une Union des droites, ces deux partis s’interdisent toute certitude de victoire”
    PC

  4. TFP

    “on veut un roi” c’est bien mais après ? avec quelle personnalité ? issue de quelle tendance / parti ? on revient à la case départ…
    DB2: “surtout pas FN”: ça veut dire quoi cela ????
    “donner une chance de battre le pire”
    le pire c’est la gauche qui ne dit pas son nom: donc l’UMP… si c’est pour revoir ce cauchemar que l’on a subit de 2002 à 2012: NON MERCI !!
    Changer l’UMPS aîle PS en UMPS aîle UMP servirait sacrément à quelque chose !!!
    NON MERCI !!!

  5. Michèle

    Bien d’accord : vive Louis XX.
    Au fait, depuis quand l’UMP est-elle de droite???
    Il y a au sein de l’UMP, on ne sait par quel héroïsme ou quel aveuglement, quelques personnes de droite, qui en voient de toutes les couleurs quand elles ne se mettent pas un bandeau sur les yeux. Mais tout ce beau monde s’entend pour préférer la gauche à une alliance avec le FN, qui a la gale, la lèpre et le choléra…et j’en passe. Je ne crois pas qu’on puisse mettre “dans le même panier” le FN et l’UMP quelles que soient les critiques qu’on peut faire au FN.
    La seule différence entre le PS et l’UMP, c’est le rythme : l’UMP emprunte le même chemin que le PS, mais à petite vitesse, avec un peu moins d’impudence mais autant de veulerie et plus d’hypocrisie en se réclamant de valeurs qu’elle trahit.
    Oui, décidément, vive le roi, vive Louis XX!

  6. Binze

    pactiser avec le diable pour s’en rapprocher et essayer de le faire tomber, je suis pas certains que se soit une stratégie payante. C’est plutot un danger.
    Si les français n’arrivent pas à comprendre où est leur intérêt, que la france est menacée dans son existence par l’umps. On n’y peut rien.
    Nous avons notre conscience pour nous. Nous aurons fait ce que nous aurons pu dans le respect de nos valeurs morales françaises.
    C’est bien plus estimable que d’échouer en les trahissant.

  7. G

    Qui veut un roi ? Un sondage a-t-il effectué ? Non. Un référendum a-t-il effectué ? Non.
    En revanche, Bompard a raison. Tant que le FN et l’UMP passeront leur temps à s’injurier, Hollande et le PS ont un boulevard devant eux en 2017.

Laisser un commentaire