Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Jacques Bompard répond à Bruno Gollnisch

Bruno Gollnisch s'était longuement adressé aux catholiques dans une interview accordée à Civitas le 26 mai dernier. Jacques Bompard livre sur son blog sa réflexion personnelle. Extraits :

Jacquers_bompard_afp"Le 26 mai dernier, Bruno Gollnisch s’adressait aux catholiques en les invitant à rejoindre le Front National. Rien de plus naturel, pour celui qui contre toutes les insultes avait considéré qu’il lui fallait maintenir le cap au « Front ». Deux jours plus tard, le Front National nettoyait ses statuts en minimisant l’importance de Bruno Gollnisch et Marie-Christine Arnautu. Rien de plus naturel dans une structure qui a fait de la purge une maxime politique (…)

Je crois qu’il faut désormais dire bien clairement aux bonnes volontés du Front National : vous faîtes fausse route. J’ai aimé, combattu, milité et donné plus que beaucoup pour ce parti. Je ne préfère pas me prévaloir de quelque grade militant qu’il soit, mais le patriotisme n’a, je crois, jamais eu à se plaindre de mon investissement. Le Front National a abandonné sa doctrine, décimé ses troupes sincères, et veut maintenant utiliser la fougue et la belle vigueur électorale que lui donnent les médias du système pour asseoir les délires mégalomaniaques qui se sont emparés de Nanterre. Preuve, si vous en vouliez encore, que la dictature de l’esprit partisan finit systématiquement par abîmer les individus. Toujours.

J’en sais qui ne supporteront pas cette critique. Je veux leur dire que j’entends que la motivation d’un engagement se satisfait parfois du vernis. Néanmoins, ce vernis a fini par laisser éclater sa nocivité. Je vous épargne l’énumération des hommes et des femmes admirables recalés du marinisme. On voit aujourd’hui à quelle communauté la fille d’un père bafoué préfère confier l’avenir de votre labeur (…) Vous savez bien que le Front National choisit d’exploiter discrètement les bonnes volontés identitaires pendant que l’entourage d’un ancien du MRC recueille les fruits financiers et honorifiques de votre travail.

Alors je veux dire aux catholiques qu’on appelait hier à rejoindre en masse le Front National, qu’aucun parti ne mérite un don aveugle de leur volonté. C’est leur famille, leur commune, leur terre, leur lignée et leur héritage qui méritent ce don total. Force est de constater que le Front National ne satisfait pas à nos aspirations. Engagez-vous chez vous, il n’est aucun besoin du marinisme pour changer notre quotidien et celui de nos proches. C’est même le plus grand obstacle à la conscience et à l’organisation réelle que la majorité des Français appellent de leurs vœux."

Partager cet article

28 commentaires

  1. Il y a quelques années, ces propos m’auraient exaspéré, mais plus aujourd’hui. Ce qui est triste, c’est qu’il a raison.
    Mais les alternatives ne sont pas brillantes non plus. Les identitaires sont européistes. On ne saurait faire ce reproche à l’UPR, mais il est immigrationniste.
    Bref, rien de réjouissant dans le paysage politique français.

  2. J’oubliais de dire que ces alternatives sont en plus groupusculaires.

  3. « Engagez-vous chez vous, il n’est aucun besoin du marinisme pour changer notre quotidien et celui de nos proches ». Pas faux. On dirait, en effet, que c’est là la solution.
    Mais engageons-nous vraiment. Ayons un directeur spirituel, qui est, après tout, un conseiller familial bénévole. Ne négligez pas son aide précieuse et surnaturelle. Il y a dans les paroisses, des prêtres admirables, qui font joli sur la photo de famille mais qui ne sont pas véritablement écoutés. Quel dommage.

  4. Toutes ces divisions aident le pouvoir en place. Ne jamais l’oublier. Si chacun évitait de parler pour diviser…
    Il se trouve que pour l’instant, le FN reste la seule alternative à ceux qui confisquent le pouvoir. S’ils pensaient à ce qui se passait hors de France.
    Car, pendant ce temps, les migrants débarquent en Italie, le régime de Damas s’effondre et la guerre risque de terminer en bain de sang pour la population. Les États-Unis déstabilisent la Macédoine et poussent, en Ukraine, les forces gouvernementales à faire échouer les accords de Minsk 2.

  5. hj,
    C’est la logique de parti qui fait les divisions et non simplement l’égo ou l’intérêt de tel ou tel, c’est ce que Monsieur Bompard rappelle. Tout ce qui se contente d’un culte, qu’il soit de la personnalité, du groupe, ou même de l’engagement, ne peut que conduire à cette « logique » partisane qui engendre la division invariablement.
    il faut être fidèle à ce qui est réel, comme la famille, les relations bienveillantes, les amis si on a la chance d’en avoir, en fait à de réels corps intermédiaires entre le pouvoir et les personnes, seuls garantissant contre la tyranie, la dictature et l’incompétence crasse.
    Sans cela ? et bien sans cela se sera toujours le plus habile à flatter, à tirer la couverture à soi, à diviser pour régner, bref aux moins dignes et aux plus sociopathes qu’échoit la direction des choses.
    il n’y a pas d’alternative à tel ou tel parti ?
    mais un parti n’a pas de substance propre, pour parler comme les philosophes, il n’est qu’un agglomérat et il devient ce que la volonté des plus entreprenants décide.
    Le tout c’est de s’entourer de gens valables, et capable d’une compréhension véritables, pas seulement des situations, mais des gens

  6. Il est bien aimable Jacques Bompard. Il se venge d’aigreurs passees en se presentant en libre penseur. Mais que propose t il implicitement ? Que nous rallions nos suffrages a la ligue du sud ? Que nous creions des associations sans perspective d action politique reelle ? De nombreux deputes europeens, conseillers regionaux ou generaux FN sont cathos. Impliques, investis et maintiennent une ligne moins mediatique mais bien reelle en faveur du Bien Commun. Le post concernant l intervention de MC Arnautu (ne se renvendiquant pas catho) l illustre. Si elle tient cette ligne. Combien d authentiques pere de familles elus FN et catho la tiennent. Halte au pipot des diviseurs. Ils font le jeu des adversaires.

  7. Oh !
    Si cet « ancien du MRC » s’attire tant les foudres du Qatar et de l’UMPS, cela prouve qu’ils le considèrent comme bien plus dangereux pour leurs intérêts que les moralistes lancés dans des batailles uniquement pour témoigner de leurs convictions.
    « il faut ».., « il faut »… Mais les preuves arithmétiques sont là : le parti de Bompard ne dépasse pas les frontières de son département.

  8. Discours désespérant de ceux qui pensent que la politique ne peut plus rien faire et qu’il faut rentrer chez soi ou arrêter son action aux frontières de sa paroisse. Mais si vous ne vous occupez pas de la politique elle viendra s’occuper de vous, et votre petit chez vous que vous pensiez en sûreté ne le sera plus longtemps. Bien sûr que si, nous avons besoin de Marine Le Pen car nous n’avons qu’elle, la seule qui peut actuellement nous permettre de sortir de nos ghettos communautaires afin de défendre le bien véritablement commun et de reconquérir le pays. Discours diviseur (et on sait qui aime la division), et qui plus est de mauvaise foi, car il y a des personnalités catholiques de poids dans le parti qui ne semblent pas redouter l’épuration outre M. Gollnisch et Mme Arnautu : Pascal Gannat, Jean-Marc de Lacoste, Wallerand de Saint-Just ou un Christophe Boudot qui vient de se rendre à une manifestation anti-GPA… sans compter tous les jeunes qui ont rejoint le mouvement dans le sillage de LMPT ou d’un engagement militant antérieur. Quant à la « doctrine », quand on fait de la politique, on n’applique pas de doctrine, la politique étant l’art de la prudence et de décider en s’adaptant aux circonstances. C’est pourquoi Orange ne peut pas être gérée de la même manière que Lille. Du reste il n’y a jamais eu d’homogénéité doctrinale au FN, mais est-ce à regretter dans la mesure ou seule une vaste coalition des patriotes comme Marine Le Pen aspire à la réaliser peut parvenir à prendre le pouvoir ? Quant aux principes de l’action sur lesquels il faut rester fermes, il sont inchangés. Marine Le Pen n’a pas cédé sur l’essentiel : la liberté de la nation (c’est notre ADN, à nous les Francs !). Si Marine Le Pen était sous l’influence d’un quelconque lobby antichrétien elle n’aurait pas eu un tel entretien en Égypte avec le patriarche des coptes et n’aurait assisté à une messe de Pentecôte dite en français pour l’occasion. Ce qu’elle a laissé tomber, c’est l’accessoire et les ferments de division, comme les querelles historiques sur la Sde Guerre Mondiale. Laissons là l’aigreur et l’amertume et réjouissons-nous du bien réalisé. Un bien piloté à l’échelle nationale, ce que ne permet aucunement la seule défense de quelques fiefs isolés.

  9. Jacques Bompard est le député dont je me sens le plus proche, mais il faut bien rappeler la réalité suivante:
    en dehors des (grands) partis, point de salut électoralement.
    Jacques Bompard a été élu sous l’étiquette FN, puis a ensuite acquis une crédibilité / notoriété suffisante pour s’en passer.
    C’est également le cas de Villiers qui a d’abord passé le premier obstacle de l’élection et de la notoriété sous l’étiquette UDF, de Dupont-Aignand, comme RPR ou UMP…
    Avec l’énorme respect et la reconnaissance que j’ai pour le travail de J. Bompard sa notoriété ne permet à son micro-parti de ne faire élire à peine plus que des bompard (épouse, fils…), dans un rayon de 20 ou 30 km maxi de l’épicentre.
    Autrement dit, on peut toujours faire de la politique en dehors des grands partis, mais l’efficacité électorale en est quasi nulle (quels élus pdf ? lmpt sous leurs propres couleurs, et même PCD ?).
    Reste donc le FN, ou effectivement sinon l’UMP, l’UDI, le PS…

  10. De bien belles paroles, mais tout le monde n’a pas la chance de vivre à Orange, Bolléne ou même Vitrolles.
    Il est des régions où toutes les forces politiques sont compromises avec le système et où le Front National reste l’unique et seul espérance, pour les patriotes en général et les catholiques en particulier.
    Je ne ferai pas à Monsieur Bompard le reproche qui viendrait facilement en lisant ses lignes, celui de cracher dans la soupe, mais à force de discours localistes, n’en devient pas t’on nombriliste.
    Que le député-maire Bompard reste à Orange où son excellent travail est indéniable, mais qu’il y reste et contemple l’exemple de son ami Villiers, qui avait eu les mêmes réflexions il y a 15 ans. On voit ou il en est aujourd’hui et à quel point il se fait aujourd’hui violence, par orgueil ou par humilité, pour ne pas clairement appeler à voter FN. Qu’il contemple aussi par l’exemple Villiers, les dangers de trahison auxquels ils s’exposent à trop vouloir travailler en clan, l’exemple de l’abject Retailleau lui sautera aux yeux.
    Et si l’on voulait vraiment être mauvaise langue, ou pourrait parler de sa femme, au demeurant excellente, maire de commune à quelques kilomètres d’Orange, et de son fils, attaché parlementaire et nouveau conseiller départemental, sur le canton …. d’Orange.
    Chacun chez soi, sur ses plates bandes, avec les compétences qui sont les siennes et les vaches (ou les veaux comme dirait De Gaulle) seront bien gardées.

  11. Le 26 mai 2015, c’est très tard.
    En mai 2013, j’ai personnellement demandé à Philippot pourquoi le FN ne s’adressait pas plus clairement aux catholiques, et je n’ai obtenu aucune réponse consistante.

  12. Entièrement d’accord avec Jacques Bompard mais ces reproches, il pourrait se les faire aussi à lui-même.
    « Preuve, si vous en vouliez encore, que la dictature » de l’esprit politicien et de la soif du pouvoir « finit systématiquement par abîmer les individus. Toujours. »
    Le culte de la personnalité n’est pas non plus l’exclusivité lepénienne. Ceux qui étaient aux 20 ans de mandatS de JB samedi dernier au Théâtre antique d’Orange s’en sont aperçus…
    Et puis, la pensée de JB varie selon le nègre qui l’écrit. Et au gré des abandons de ceux qui découvrent la pauvre réalité…

  13. Marion Marechal a eu ces mots très justes il y a peu de temps:  » le FN n est pas une fin en soi ». En effet, pas plus que la République n est la France, le FN n est le juste parti.
    J ai toujours voté Fn et continue de le faire mais il faut remettre les choses à leur juste place, sinon l on risque de çruelles désillusions. En cela je trouve l analyse de Bompard tres juste.

  14. Mouais…..
    Dieu sait que je ne suis pas fan du FN de Marine, qui est trop à gauche, mais le Bompard, là il fait un peu aigri de ne plus en faire partie..
    La France ce n’est pas que Orange

  15. Jacques Bompar a encore raison mais manque d’audace!
    il faut donner de l’espoir à la France et chercher des solutions aux graves problèmes qu’affronte notre pays, l’université a de grands intellectuels il faut leur donner la parole!
    le temps des partis est passé, il faut penser au bien commun et se rassembler pour trouver des solutions!
    oublier son égo pour le service de l’intérêt général, c’est probablement ce en quoi croit Golnisch!

  16. Pour qui travaille Bompard ? La réponse est dans la question.

  17. je prefere une ligue a un parti car la ligue est animee par des ideaux.Non a l esprit de parti oui au pouvoir culturell!!….la prise du pouvoir suivra!

  18. Mille regrets M. BOMPARD, mais je suis catholique et tête de liste en Pays de la Loire et 4 des SD de cette région sont également catholiques pratiquant. Nos élus municipaux votent contre les subventions au Planning et toutes les subventions les plus opposées à la morale traditionnelle qu’approuvent l’UMP y compris avec Sens COMMUN et ses représentants locaux : c’est aussi cela le  »marinisme » que vous décelez partout, tout comme vous dénigriez jadis JMLP que vous semblez regretter maintenant. Si le FN du père était mieux pour les catholiques, pourquoi l’avoir quitté ?
    Je trouve honteux que J. BOMPARD persiste dans son opération de dénigrement constant et affectant de ne considérer au FN que ce qui sert sa démonstration : ce faisant il oublie de dire que de nombreux catholiques sont présents au BP et comme têtes de liste , soit régionales soit départementales. Et surtout il ne répond pas à Bruno GOLLNISCH ou prête à ses propos un sens qu’ils ne contiennent pas.
    Et surtout que signifie le  »Engagez vous chez vous ?  » Ou dire qu’aucun parti ne mérite  »un don total de soi ? » Qui l’a pretendu au FN ? Engagez vous  »chez vous » ? Devant la télé, la table de bridge ou le Mille Bornes.
    Mais quelle institution, même la mairie d’Orange, mériterait un tel don ?
    Cette démonstration par l’absurde ne démontre rien, si ce n’est la volonté de dénigrement : un parti est fait de ceux qui y sont et non de ceux qui parlent de trahison de l’extérieur.
    Dans ma région un ex SD balance sur les réseaux sociaux son mépris universel pour les gens du FN et les cadres locaux et régionaux. Or ce catholique a cessé tout engagement, y compris autre que politique depuis 20 ans, à part monter une ou deux fois dans un car de la LMPT, et s’est contenté de faire une carrière rémunératrice de directeur commercial d’un grand fabricant de produits phytosanitaires cancérigènes, ceux que l’on cite comme causant les cancers des agriculteurs et des consommateurs. Où est le sens du vrai, chez celui qui critique le FN et vit d’une activité légale mais dont l’éthique peut poser question selon la DSE, ou chez les militants et cadres du FN qui défendent le programme traditionnel du FN et attirent dans l’Ouest entre 20 et 25 % des électeurs ?
    Car user en permanence de la DSE contre le FN supposerait que celle-ci soit un critère d’analyse sur le relativisme moral de bien des carrières professionnels de bien des catholiques , comme si gagner de l’argent excuserait tout alors qu’en politique dans un parti d’opposition combattu par tous les adversaires de nos idées tout défaut serait rédhibitoire. Y compris dans le domaine du  »chez soi » qu’évoque M. BOMPARD ?
    Je rappelle à M. BOMPARD qu’il diffame gravement les élus européens du FN, qui se battent contre tous les rapports de la culture de mort en matière de GPA, famille, bioéthique, PMA, euthanasie etc…., SANS que jamais ou très rarement les médias catholiques ne prennent la peine de relayer la réalité de leur traval parlementaire. Alors que les élus UMP votent avec la gauche…….
    Tout ceci est de mauvaise foi, et ne sert pas le débat : M. BOMPARD ne vise pas à un débat, mais à persuader les catholiques que puisque tout est semblable, que tous les partis se valent, autant voter utile.
    On a vu cette tentation du vote utile Sarkozy en 2012. On voit comment SARKOZY a remercié les catholiques votant pour lui : une vague promesse de réécriture au détour d’une phrase un soir de meeting électoral parmi d’autres.
    Le reste suit : sans une avancée significative du FN dans les &0 prochaines années, le  »chez soi » s=deviendra chez les autres, et pas seulement ceux de l’immigration : ceux de l’Etat socialiste oppresseur et à visées totalitaires.
    Le FN est imparfait, ce n’est pas l’Eglise de Notre Seigneur, mais quel régime ou quel groupe dans l’histoire a t il été parfait, y compris l’ancien régime débouchant en 3 ans sur la Terreur génocidaire ?
    Certains racourcis décidement ne sont pas dignes de la morale catholique, bien qu’émis en son nom.
    M. BOMPARD n’est pas le seul catholique en politique. Pour etre juge de ses frères, ne faudrait-il pas renoncer à excommunier : qui est M. BOMPARD pour se penser autorisé à cela ?
    Préparait-il une liste Ligue du Sud aux régionales pour gêner Marion Maréchal Le Pen et négocier qq sièges au seond tour ?
    Le dire dans la franchise et la clarté serait , également, qq peu catholique. Nul besoin de diffamer les catholiques du FN pour cela seulement.

  19. De toute façon, vu qu’il est bien tard, il n’y a plus de solution politique viable pour guérir la France de la multiplicité et de l’ampleur des périls qui la menacent. Reste à prier humblement le Ciel en reconnaissant et regrettant toutes nos apostasies. Peut-être, alors, Dieu nous octroiera-t-Il le salut de la France (ce qui peut passer par l’arrivée d’un « homme (ou d’une femme) providentiel(lle) » (de facto: de Droit divin).

  20. Si seulement M. Bompard pouvait se présenter aux présidentielles. Je pourrais enfin voter pour quelqu’un de bien.

  21. Moi aussi j’y ai laissé beaucoup de mon temps à l’époque du Père. Mais dans la famille LE PEN tel Père, telle Fille l’adage s’applique. Il n’y a plus lieu de s’apitoyer ni sur l’un ni sur l’autre, l’un est l’autre ont pratiqué l’exclusion et la guillotine… Désormais il faut clamer haut et fort pour celles et ceux qui souhaitent encore militer et il en faut, qu’il ne reste aujourd’hui qu’ un seul homme, une seule équipe, un seul parti, celui de Carl LANG, et le « PARTI DE LA FRANCE ». Aucun doute, aucune hésitation pour militer il faut le rejoindre y compris vous Monsieur BOMPARD et tous les vôtres. Amical salut à tous d’une belle région Le Nord.

  22. Assez de division ! Le diviseur, c’est le diable…
    Il faut éviter les petites formations à 2% (tout en écoutant ce qu’ils disent) et faire pression sur les dirigeants du RBM pour les faire évoluer.
    Car seul le RBM a une chance de faire bouger les lignes.
    Les autres, ces petits chefs à 2% seront encore là, face à l’UMPS où leurs successeurs dans 20 ou 30 ans… ET il sera trop tard : La France aura disparu et ce qu’il en reste aura été islamisé.
    Ces petits chefs à 2% en seront les responsables.
    « L’union fait la force »

  23. M. Bompard a une analyse réelle de la situation, avec le FNrépublicain (Collard ayant déposé le nom copie Sarko), son « programme » gauchiste il y a peu de probabilité qu’il prenne le pouvoir; Pas de département ; Une région avec un parti aussi divisé ?????
    Il reste le niveau mairie plus proche de la population,
    (Quel poids après le redécoupage dont on n’entend plus parler, va-t-on avoir une nouvelle loi en catimini ?)
    ce qui n’a pas l’air d’intéressait beaucoup la fille Le Pen :
    « Une nouvelle élection municipale doit se tenir les 14 et 21 juin prochains, suite à l’annulation du scrutin de mars 2014 par le Conseil d’Etat. »
    Toutes les villes n’ont pas de candidats FN !!!!!
    MLP :
    « Ne présente pas pour autant sa propre liste, «car il n’y a pas de tête de liste qui tienne la route» dans cette commune des Hauts-de-Seine. »
    Ben alors !!!!! on préfère que la gauche l’emporte ??
    Le 28 , jour européen du pour ou contre le Tafta son vote « non » ne tenait pas la route pour qu’elle préfère aller se balader à l’étranger !!
    R.PS.BM c’est gugussland

  24. Lisant les interventions des uns et des autres, il me semble que c »est pour la plupart encore et toujours la dialectique qui régie les pensées.
    le problème que Monsieur Bompard souligne est la logique de parti car les partis ne sont pas des corps intermédiaires réels.
    Ce monsieur auquel je prête au moins pour comprendre, une réelle bonne volonté, ne dit pas je suis la solution et il ne le suggère pas, car ce qui vaut à une certaine échelle ne vaut pas pour l’échelon supérieur.
    un parti n’a pas d’unité essentielle, pas de substance, pas de vie propre, comme on peut parler de la vie d’un animal ou d’un homme.
    alors que reste-t-il ? il reste les hommes, et c’est à ce niveau que tout se joue. Que l’on soit entouré de gens d’un parti ou d’un autre, ce qu’il faut maintenant c’est que ceux qui ne sont ni des sociopathes, ni des velléitaires tissent des relations durables et in fine de véritables amitiés.
    Parce que c’est çà, l’essence de la société.
    vous ne pourrez jamais rien contre la duperie, la fourberie, l’absence de toute vergogne, et toute l’énergie que vous perdrez à bouillir ou éructer contre, ne servira en se perdant qu’à renforcer la domination d’incapables et de malfaisants.
    il ne s’agit pas de fonder encore un autre parti, d’espérer que le Ciel va nous donnez ce que nous n’auront pas à réaliser selon l’ordre des choses institué pourtant par ce même Ciel.
    Vous êtes LMPT, FN, sympathisant de Monsieur de Villiers que-sais-je ! il ne s’agit pas de s’allier par calcul avec un quelconque Politburo, mais de se comporter en hommes et en femmes dignes de ce nom contre la tyrannie, la médiocrité, la manipulation des consciences.( la naïveté quant aux techniques à ce sujet, est plus que confondante parmi les français, elle est caractéristique du problème)
    restez où vous êtes et considérez, enfin, que vous n’êtes pas seuls. Parlez, oeuvrez, mais surtout, surtout, finissez en avec la logique de parti.
    Il n’y a qu’une doctrine de bonne, sur le plan individuel c’est la morale du Christ, celle du Sermon sur la Montagne et sur le plan social cela demeure aussi réellement vrai.
    Choisissez vos relations en fonction elle, pour combattre tout ce qui tue la vie sociale, réellement humaine que le Christ décrit et instaure.
    Toute les fois que vous vous mettez à croire que le « nous » du groupe politique, du parti, prime sur la règle d’or, vous commettez un péché mortel, une faute de logique et le choix du pire.
    ce qu’il faut c’est mettre les gens sans vergogne, sans amour, sans doctrine, hors d’état de nuire et pour cela il faut ce reconnaître entre gens bien nés, et s’apprécier !
    la logique de parti, c’est de la dialectique, la plus hégélienne et (donc) la plus marxiste.
    à qui obéirions-nous si nous en restions à pareille folie ?
    il ne s’agit pas d’enrôler un peuple d’abrutis pour rendre un culte à un « leader » et coller ses affiches mais de sauver, le respect, le savoir, la liberté de faire.
    Il n’y a ici ni acrimonie, ni leçons à donner, on nous parle tellement comme à des incapables que nous sommes trop tentés de nous y conformer.
    La France n’est pas moribonde, ni déjà morte, la France, c’est vous, c’est moi et nous sommes vivants.
    de Dunkerque à Perpignan et de Brest aux Kerguelen.
    nous ne sommes ni des incapables, ni des pions.

  25. A ma connaissance, on écrit: Gollnisch et non Gollnish.

  26. Bompard fait une caricature facile mais éculée et surtout fausse du FN.
    Pascal Gannat a parfaitement raison, il y a énormément de catholiques aux manettes dans l’appareil du Front, notamment à la tête des fédérations; a contrario, les représentants de Florian Philippot sont peu nombreux et lui-même, vice-président à la communication, ne dirige aucunement le FN. Par ailleurs, ses interventions tant politiques qu’économiques sont toutes d’excellente qualité, particulièrement face à l’islamisation de la France.
    Bompard a certes su gagner une ville, mais nous aussi désormais et pas qu’une. Et le FN est une force nationale, la seule en mesure de changer les choses.
    Les groupuscules à 2% qui passent leur temps à cracher sur le FN dans l’espoir d’en grapiller quelques militants et électeurs sont vains et divisent les forces du parti de la Vie quand celui de la mort propsère.
    Alors oui, aujourd’hui et sur tout le paysage politique français, les catholiques ne trouveront pas mieux, et de très loin, que le Front National.
    C’est d’ailleurs aussi pour cela que j’y milite, tout autant que pour sauver mes enfants de l’immigration-invasion et de l’islamisation qui arrivent.

  27. Olivier M,
    Ce que vous dites est très intéressant, à condition que vous ne considériez pas ceux qui ayant les mêmes intérêts que vous, mais n’étant pas au FN, comme n’étant que des infâmes.
    vous faites le choix du moins pire et du plus important, mais d’autres ne trouvent pas ces critères là pertinents.
    Cela ne les rends pas monstrueux, cela veut seulement dire que nous ne sommes pas des bestiaux et que nous pouvons avoir d’autres analyses et d’autres raisons, peut-être plus valables d’ailleurs.
    l’homosexualité revendiqué comme modèle de vie est un grave problème politique.
    le problème de l’heure est constitué de tout ce que vous craignez, il est très important de ne pas se haïr sottement.
    Dans de nombreux cas l’opposition n’exclue pas l’estime.

  28. BRAVO ! Bien d’accord ! cela fait depuis 2006 que j’ai des doutes et j’en suis bien marri. Cet appel de BG m’a également interpellé, à peu près exactement dans les mêmes termes que vous…
    MERCI à vous jacques BOMPARD pour tout ce que vous faites et en quoi je me reconnais pleinement.

Publier une réponse