Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Jacques Bompard dénonce le double langage de Manuel Valls

Communiqué du député qui a fait une sortie remarquée à l'assemblée sur le racisme anti-blanc :

B"La
presse revient ce matin sur la réponse que m'a faite hier M. le
ministre de l'intérieur durant la séance des questions au gouvernement.
Alors que je l'interrogeais
au sujet du racisme anti-blanc, Manuel Valls a esquivé ma question en
affirmant que, pour sa part, il ne connaissait pas ce racisme, ni le
racisme anti-noir ou le racisme anti-arabe, car il ne distinguait pas
entre les formes de racisme et que toutes était
également condamnables.

J'aurais
volontiers applaudi Manuel Valls si, hélas, je n'avais su qu'entre ses
déclarations et les faits, il y a un abîme de contre-vérités.

En
effet, Manuel Valls est un ministre socialiste au sein d'un
gouvernement socialiste. Depuis maintenant trente années, le parti
socialiste s'est fait une spécialité de la dénonciation du
racisme, s'appuyant en cela sur l'association SOS racisme, fondée par
des socialistes, et dont le premier président est aujourd'hui le premier
secrétaire du parti socialiste. Or, que dit aujourd'hui encore SOS
Racisme à propos du racisme anti-blanc ? "Les
premières victimes de discriminations dans notre pays sont les personnes issues de l'immigration
"
(communiqué de presse de septembre 2012). L'association fait donc
bien une distinction et pose une hiérachie entre les formes de racisme
.
Ce simple fait renforce le sens de ma demande d'une commission d'enquête
parlementaire sur les associations antiracistes
qui perçoivent des subventions publiques. Je rappelle que SOS Racisme
compte moins de 500 adhérents sur toute la France mais salarie 15
permanents…

Par
ailleurs, je relève qu'afin de donner un volume oratoire à sa réponse,
M. Valls a ouvert le catalogue des effets de tribune, à la page
indignation et valeurs républicaines. Que l'on puisse
évoquer le racisme contre les Blancs choque son âme délicate et ses
principes inébranlables. Que l’on ose l'interroger sur ce sujet
constitue la dernière incorrection, presque un aveu de racisme envers
les autres races.

C'est
pourtant ce même Manuel Valls qui, constatant en 2009 qu'un marché de
sa ville d'Evry ne comptait que des commerçants étrangers ou d'origine
étrangère, déclarait à un de ses collaborateurs
: "Quelle image de la ville ! Quelle image de la ville ! Mets moi des
blancs ! Des whites ! Des blancos !".

Pour
conclure, et puisque le règlement intérieur de l'assemblée ne m'a pas
permis de répondre à Manuel Valls, je voudrais lui dire ceci. Nier ou
minorer le racisme contre les Français de
souche, c'est continuer à nier la réalité de la communautarisation de
notre pays. Affirmer, comme le fait la gauche, qu'il ne faut pas
distinguer entre les racismes est, de sa part, une tartufferie
. J'ajoute
que s'il est intolérable qu'un Africain soit victime
de racisme en France, il est insupportable qu'un Français le soit dans
son propre pays et dans l'indifférence de son propre gouvernement."

Partager cet article

4 commentaires

  1. Parfait et courageux.
    A rapprocher du fait que les 2/3 des sympathisants UMP ne veulent pas d’un accord à droite avec le FN… Shocking!
    Le Général de Gaulle disait: “les français sont des veaux”, maintenant il pourrait dire : “ce ne sont même plus des veaux, ce sont des paupiettes (hallal)!”

  2. Bravo mr Bompard !!!

  3. Ce ministre ,comme tous ses collègues du gouvernement, va de plus en plus être victime de ses contradictions pour ne pas dire mensonges ou fausses promesses.

  4. pour mesurer notre décrépitude ,il convient de noter que les paroles (oh combien modérées et conformes à la réalité !) de Mr Bompard soulèvent d’indignation chez certains et de gêne chez beaucoup d’autres !
    c’est grande pitié au Royaume de France !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services