Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Jacques Bompard dénonce la dénaturation de la vie

 

Partager cet article

1 commentaire

  1. Faisons bien attention aux termes employés(même devant un hémicycle vide et assoupi, où le débat est à l’évidence pipé et déjà entériné).
    Ici, puisqu’il s’agit de la chosification de l’embryon humain à des fins pseudo-scientifiques et mercantiles, il n’est pas seulement question de “trafic d’organe”… mais d’un réel trafic d’être humain.
    Il s’agit d’une loi à la fois esclavagiste (puisque l’être humain y est asservi), d’une loi mortifère (puisqu’il est sacrifié) et d’une loi contre-nature (puisqu’il n’est plus dans son nid douillet, qu’est l’utérus maternel).
    Ici, il faut en prendre conscience (réveillons-nous !), nous sommes vraiment au sommet de “l’abomination de la désolation” (Mt 24, 15) ; avec cette loi, l’horreur culmine.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services